Prête-moi ta main

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Prête-moi ta main
Réalisation Éric Lartigau
Scénario Laurent Zeitoun
Philippe Mechelen
Laurent Tirard
Grégoire Vigneron
Alain Chabat
Acteurs principaux
Sociétés de production Chez Wam
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie romantique
Durée 90 minutes
Sortie 2006


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Prête-moi ta main est une comédie romantique française réalisée par Éric Lartigau, sortie en 2006.

Alain Chabat, Charlotte Gainsbourg et Bernadette Laffont ont respectivement été nommés aux César du meilleur acteur, César de la meilleure actrice et César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Luis (Alain Chabat), quadragénaire et nez chez un parfumeur, vit au milieu de sa mère et ses cinq sœurs. Ces six femmes forment un véritable clan (« le G7 ») qui prend toutes les décisions pour l'ensemble de la famille. Elles décident donc qu'il doit prendre une épouse. Luis est comme son père, il n'a jamais son mot à dire. Ses sœurs, excepté la dernière, le couvent tellement qu'il y trouve son compte. Mais il va devoir encore une fois se soumettre à leurs exigences.

Luis élabore alors un plan imparable afin qu'on ne lui parle plus jamais de mariage : trouver la femme parfaite, qu'il paiera pour passer pour sa fiancée et qui disparaîtra le jour du mariage. Il feindra ensuite de tomber en dépression pour qu'on lui laisse la paix. Mais son plan ne sera pas aussi facile à mettre en œuvre qu'il l'avait imaginé... La jeune femme en question, sœur de son collègue et ami de travail, se montre certes rebelle, mais accepte de jouer le jeu. Malheureusement, la famille de Luis, aussi bien la maman que les sœurs, adoptent d'emblée Emmanuelle et cette dernière n'est pas insensible à la famille, et encore moins à Luis. Tout deux finissent par tomber amoureux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le film a porté plusieurs titres provisoires tels Elles et Luis et L'amour est un bouquet de violettes. C'est finalement Marina Foïs qui trouvera le titre définitif du film[réf. nécessaire].

Musiques additionnelles[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de fin de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.La sonnerie du personnage incarné par Grégoire Oestermann est la célèbre Chevauchée des Walkyries.

Postproduction[modifier | modifier le code]

Lors de la promotion du film par Alain Chabat et Bernadette Lafont sur le plateau de l'émission On a tout essayé le , Laurent Ruquier déclare qu'il présentera une émission nu si le film ne fait pas cinq millions d'entrées au box-office[2]. Le film plafonne finalement à 3 606 788 entrées[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Prête-moi ta main sort le dans les pays d'Europe francophone.

Box-office[modifier | modifier le code]

Après seulement une semaine en salle, il a attiré 1 065 610 spectateurs[4]. Le , il compte 3 042 282 d'entrées[5]. Le total au bout de onze semaines a donné 3 606 788 d'entrées[3], ce qui en fait un des plus gros succès du cinéma français en 2006.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. JP, « Prête-moi ta main (I Do) (2006)- JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 3 mai 2017)
  2. Rediffusion du 31/10/06
  3. a et b Anonyme, « Box Office France > Semaine du 31 janvier 2007 », sur AlloCiné, (consulté le 6 octobre 2013)
  4. Yohann Sardet, « Box-office : le cinéma français haut la main », sur AlloCiné, (consulté le 6 octobre 2013)
  5. Anonyme, « Box Office France > Semaine du 29 novembre 2006 », sur AlloCiné, (consulté le 6 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]