Bruce Toussaint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toussaint (homonymie).
Bruce Toussaint
Description de cette image, également commentée ci-après

Bruce Toussaint au festival du cinéma américain de Deauville (2012).

Naissance (41 ans)
Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Nationalité Drapeau : France Française
Pays de résidence France
Profession

Bruce Toussaint, né le [1] à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine)[2], est un journaliste français, animateur de télévision et de radio.

Journaliste au sein du groupe Canal+ pendant dix-sept ans, il présente sur la chaîne Canal+ La Matinale de 2004 à 2008, de L'Édition spéciale de 2008 à 2011 puis en radio, il présente la matinale de la station de radio Europe 1 de septembre 2011 à juin 2013. Depuis 2013, il présente la Team Toussaint sur I-Télé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé du Centre de formation professionnelle des journalistes de Montpellier[3], Bruce Toussaint commence sa carrière en 1991 sur O'FM[1], radio de la banlieue chic parisienne des Hauts-de-Seine et soutenue par Charles Pasqua[4], avant de devenir journaliste sportif sur Canal+ en 1994 à la période où son président fondateur André Rousselet est évincé par l'un des actionnaires du groupe[5]. Il collabore ensuite à Nulle part ailleurs après le départ de Philippe Gildas et présente l'émission les week-ends, pendant la dernière saison de l'émission en 2001 et 2002 (période Thierry Dugeon).

En 2001, à l'occasion d'un plan social et de la fusion des rédactions de I-Télé et de Canal+, Bruce Toussaint, rejoint la chaîne d'information comme de nombreux autres journalistes de la chaîne cryptée[6] alors que I-Télé subit un plan social touchant un tiers de ses effectifs (71 postes sur environ 220) en raison des bouleversements survenus au sein du groupe Canal+ avec le renforcement de la participation de Vivendi et le départ de Pierre Lescure[7]. Dès , il coprésente avec Stéphanie Renouvin le journal de la mi-journée sur Canal+ et I-Télé. Leur journal télévisé est reconduit pour la saison 2002/2003, puis supprimé de la grille de Canal+.

Après avoir présenté la session d'information du soir (18 h - 21 h) sur I-Télé pendant la saison 2003-2004, il anime brièvement en l'émission de débat contradictoire N'ayons pas peur des mots sur cette même chaîne[1].

Mais suite au départ de Thierry Gilardi sur TF1, tandis que Samuel Étienne le remplace à la présentation de N'ayons pas peur des mots, il reprend au mois d'octobre La Matinale. Cette émission coanimée par Stéphanie Renouvin est diffusée en clair et en direct chaque matin sur Canal+ ainsi que sur I-Télé pendant sa première saison[8]. En , Élé Asu remplace Stéphanie Renouvin à la présentation des journaux.

En [9], pressenti pour reprendre la case de la mi-journée sur Canal+, Bruce Toussaint indique préférer poursuivre La Matinale pour une quatrième saison. Il annonce avoir écrit trois épisodes d'une série télévisée sur les coulisses de Matignon pour Canal+. Dans la perspective de l'élection présidentielle française de 2007, Bruce Toussaint anime sur I-Télé, le dimanche en fin d'après-midi, trois débats de quarante-cinq minutes entre des personnalités politiques, On ne va pas être d'accord[1].

En 2008, il présente sur Jimmy deux numéros de Breaking News, un magazine anticipant chacun un évènement fictif : l'arrestation d'Oussama ben Laden, puis une attaque terroriste avec un virus mortel[10].

En , Bruce Toussaint quitte La Matinale pour reprendre au mois de septembre L'Édition spéciale, succédant à Samuel Étienne à la tête de l'émission de la mi-journée de Canal+[11],[12],[13]. Maïtena Biraben lui succède aux commandes de La Matinale[14],[15].

À l'été 2009, après avoir refusé une offre pour présenter le futur journal de 20 h de M6, Bruce Toussaint anime un jeu basé sur l'actualité, Le News Show, diffusé sur Canal+ en access prime-time dans la case de l'émission Le Grand Journal[16]. Le jeu est aussi diffusé pendant les vacances de Noël 2009 et 2010 et à l'été 2010[17],[18],[19]. Un temps pressenti pour remplacer Michel Denisot dont il est proche[20], il ne prendra pas la tête de l'émission Le Grand Journal.

À partir de septembre 2010, il anime aussi sur Canal+, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, une émission qui revisite l'actualité de la semaine sur un ton léger chaque dimanche midi[21]. Toutefois, l'émission n'obtient que la très faible audience moyenne de 350 000 téléspectateurs[22].

En , il quitte Canal+ pour présenter la matinale d'Europe 1 à la place de Guillaume Cahour[3]. Tandis qu'Ariane Massenet reprend la présentation du News Show[23] et que l'émission dominicale Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil est arrêtée (un best of intitulé Tout le monde il est beau, tout le monde il est bronzé, animé par Cyrille Eldin, est diffusé durant l'été 2011[24]) Ali Baddou lui succède à la présentation de la case de mi-journée sur Canal+, L'Édition spéciale étant rebaptisée La Nouvelle Édition[25]. En , il anime le magazine Un monde six jeunes sur France 2[26].

En , tout en continuant la matinale sur Europe 1, il anime aussi le magazine de débat Vous trouvez ça normal ?! chaque vendredi en deuxième partie de soirée sur France 2[27]. En raison de médiocres résultats d'audience, le manque d'originalité et de préparation de l'émission selon les critiques médias[28], le magazine jugé trop coûteux par France Télévisions[29] est retiré de l'antenne, le [30]. N'ayant plus d'émission à présenter, il quitte officiellement France 2 le 21 décembre 2012, à minuit, après avoir déclaré : « Je quitte France 2 qui s'est mal comportée avec moi »[31].

Le 15 janvier 2013, il remplace exceptionnellement Cyril Hanouna à la présentation de Touche pas à mon poste ! sur D8, ce dernier présentant le prime de Nouvelle Star.

En mai 2013, en raison de résultats d'audience décevants, il n'est pas reconduit pour la saison suivante de la matinale d'Europe 1[32]. Il est remplacé à la rentrée 2013 par Thomas Sotto[33].

À partir du , il présente la nouvelle matinale d'I-Télé, Team Toussaint - La Matinale Info, aux côtés d'Amandine Bégot[34],[35]. Il y retrouve notamment Marie Colmant, qui était déjà dans son équipe dans La Matinale, L'Édition spéciale et Vous trouvez ça normal ?!.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Catherine Toussaint, journaliste littéraire sur RFI[2], il est le père d'un garçon et d'une fille[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Bruce Toussaint » sur le site officiel de Gala, consulté le 20 octobre 2009
  2. a et b Marie Adam-Affortit, « Bruce Toussaint, le Monsieur + de Canal », sur Paris Match,‎
  3. a et b « Bruce Toussaint de Canal+ à Europe 1 », sur nouvelobs.com,‎
  4. [1], Europe 1 Sport / O'FM, sur le site de l'Express
  5. [2] Départ de Rousselet de la tête de Canal+, sur le site live2times.com
  6. « Canal+ Changements de têtes », L'Humanité,
  7. « i>Télé 24H chrono » dans Télécinéobs,
  8. « Stéphanie Renouvin & Bruce Toussaint : « Dans "La Matinale", on ne débite pas les dépêches AFP » » sur imedias.biz,
  9. « Bruce Toussaint prépare une série sur les coulisses de Matignon » sur le blog de Jean-Marc Morandini, .
  10. « Breaking News revient sur Jimmy avec Bruce Toussaint » sur lezappingdupaf.com,
  11. « Canal+: "Samuel Étienne n'était pas fait pour le midi" » sur le blog de Jean-Marc Morandini,
  12. « Bruce Toussaint détaille sa rentrée télé (vidéo) » par Julien Bellver sur Ozap.com,
  13. J. Lalande & J.Mielcarek, « Vidéo : la nouvelle formule de "L'édition spéciale" sur C+ » sur Ozap.com,
  14. « Maïtena Biraben à la Matinale de Canal + » sur toutelatele.com,
  15. J. Lalande & J.Mielcarek, « Regardez les débuts de Maïtena Biraben à "La matinale" » sur Ozap.com,
  16. Emmanuel Berretta, « GRILLE D'ÉTÉ - INFO LEPOINT.FR - Bruce Toussaint remplacera Michel Denisot » sur Le Point,
  17. « Le News Show de Bruce Toussaint au top pour Noël », sur toutelatele.com,‎
  18. Julien Lalande, « Canal+ : Bruce Toussaint va rester à l'antenne cet été », sur Ozap.com,‎
  19. Jean-Marc Verdrel, « Retour du “News Show” sur CANAL+ : les invités du 20 au 24 décembre », sur coulisses-tv.fr,‎
  20. [3] Bruce Toussaint mordu d'info sur le site de Paris Match
  21. Emmanuel Berretta, « Canal+ : Bruce Toussaint animera "Tout le monde il est gentil" », sur lepoint.fr,‎
  22. « Europe 1 – Bruce Toussaint : Canal + le laisse partir sans faire de surenchère. », sur Le Mediascope,‎
  23. J. Bellver & J. Mielcarek, « Ariane Massenet tout l'été sur Canal + et Europe 1 », sur PureMédias,‎
  24. « Tout le monde il est beau, tout le monde il est bronzé ! », sur television.telerama.fr (consulté le 26 juin 2011)
  25. Julien Bellver, « Ali Baddou remplace Bruce Toussaint sur Canal + », sur PureMédias,‎
  26. Cécile Jaurès, « Des jeunes à la rencontre du monde », La Croix,‎ (lire en ligne)
  27. « Officiel: Bruce Toussaint sera chaque vendredi soir en 2ème partie de soirée sur France 2 », sur JeanMarcMorandini.com,‎
  28. Emmanuel Berretta, « Arthur écrase Bruce Toussaint », sur Le Point,‎
  29. Claude Baudry, « France 2 contrainte à 30 millions d’économies », sur L'Humanité,‎
  30. Fin de l'émission de Bruce Toussaint, sur television.telerama.fr, consulté le 4 décembre 2012
  31. http://www.programme-tv.net/news/tv/36740-bruce-toussaint-quitte-france-2-mal-comportee/
  32. Julien Lalande, « Europe 1 : Bruce Toussaint écarté de la matinale à la rentrée » sur PureMédias, le 2 mai 2013
  33. Julien Lalande, « Thomas Sotto aux commandes de la matinale d'Europe 1 à la rentrée » sur PureMédias, le 14 mai 2013
  34. Bruce Toussaint rejoint i-Télé, Le Monde, 13 juin 2013.
  35. Médias : Bruce Toussaint rejoint i>Télé, Le Point, 13 juin 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :