Fred Testot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Testo (homonymie).
Fred Testot
Description de cette image, également commentée ci-après
Fred Testot en 2019.
Nom de naissance Fred Testot
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Humoriste
Films notables Gardiens de l'ordre
La guerre des boutons
Sur la piste du Marsupilami
L'emprise
Le Grand Méchant Loup
Séries notables Sam
La Mante
Faites des gosses
Site internet www.fredtestot.net

Fred Testot est un comédien et humoriste français originaire d'un village proche de Porto-Vecchio en Corse[1] né en 1974 ou 1977[2].

Il débute et connaît la célébrité dans le duo comique Omar et Fred en collaboration avec Omar Sy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation télévisuelle (années 1990-2000)[modifier | modifier le code]

Fred Testot débute sur Fun Radio avec Éric et Ramzy, avant de passer sur Radio Nova dans l'émission de Jamel Debbouze où il rencontre Omar Sy en 1997.

Ensemble, ils démarrent leur carrière à la télévision sur Canal+ dans l'émission quotidienne de Jamel Debbouze, Le Cinéma de Jamel[3]. Ils créent Le Visiophon, d'Omar et Fred, Les sketches d'Omar et Fred, les coming-nexts. Ils quittent Canal+ pendant deux ans pour créer Omar et Fred, le spectacle, mis en scène par Brigitte Tanguy. Ils reviennent en 2005 sur Canal+ pour le Service après-vente des émissions avec la complicité de l'auteur Bertrand Delaire. Depuis 2006, le SAV des émissions est devenu une célèbre rubrique quotidienne de l'émission Le Grand Journal sur Canal+, et connait un large succès avec plus de 3,5 millions de téléspectateurs chaque soir .

Ils décident conjointement d’arrêter leur programme court SAV en 2012, Fred Testot a déjà entamé une carrière au cinéma, séparément de son compère Omar Sy. En 2010, il évolue dans la comédie Le Siffleur, de Philippe Lefebvre, et s'aventure dans un registre dramatique en tête d'affiche de Gardiens de l'ordre, sous la direction de Nicolas Boukhrief et aux côtés de Cécile de France.

Comédies au cinéma (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Transformation physique de Fred Testot pour le film d'Alain Chabat Sur la piste du Marsupilami en 2012 (effets spéciaux vieillissement fait par atelier 69).

En 2011, il défend trois comédies : le populaire Au bistro du coin, de Charles Nemes, le romantique Itinéraire bis, de Jean-Luc Perréard, face à Leïla Bekhti, et le remake La Guerre des boutons, sous la direction de Yann Samuell, avec Éric Elmosnino.

L'année 2012 est tout aussi riche : il joue dans Sur la piste du Marsupilami, d'Alain Chabat, et dans les comédies de bande Dépression et des potes, d'Arnaud Lemort, et Sea, No Sex and Sun, de Christophe Turpin. Le Grand Méchant Loup, de Nicolas et Bruno, lui permet d'évoluer aux côtés de Kad Merad et Benoît Poelvoorde.

Il va donc se diversifier. En 2014 au cinéma, si il joue dans la comédie Bon Rétablissement !, de Jean Becker, il lance aussi d'aures projets. Avec le producteur Thomas Plessis et le scénariste Ahmed Hamidi, il lance une société de production spécialisée dans les contenus pour la TV , le cinéma et le Web, Dim Sum Entertainment. Elle édite en partenariat avec Dailymotion une chaîne vidéo de sketches et parodies baptisée la Dim Sum Academy. L'objectif de cette plateforme Web, également disponible sous forme d'application, est de proposer des contenus inédits, de promouvoir et d'assister de nouveaux talents[4].

La même année, il joue dans la pièce de théâtre Un singe en hiver, aux côtés d'Eddy Mitchell. L'adaptation du roman, signée Stéphan Wojtowicz, reprend en partie les dialogues de Michel Audiard extrait du film d'Henri Verneuil[5].

En 2015, il participe à Monsieur Cauchemar, un film de Jean-Pierre Mocky, et évolue dans la comédie Arrête ton cinéma !, de Diane Kurys, avec Sylvie Testud, Josiane Balasko et Zabou Breitman,et revient à la télévision, dans un registre différents des rôles comiques.

Virage dramatique à la télévision (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Fred Testot en 2015.

En janvier 2015, il joue aux côtés d'Odile Vuillemin dans L'Emprise un téléfilm dramatique de Claude-Michel Rome sur les violences conjugales, adapté d'un fait divers. Ce téléfilm atteindra une audience de 9,8 millions de téléspectateurs. Il revient ensuite sur Canal + pour une pastille humoristique, La Bande-annonce de Fred, diffusée dans le cadre du nouveau programme L'Émission d'Antoine.

L'année suivante, il est sur TF1 au casting de la série Sam, réalisée par Valérie Guignabodet, aux côtés de Mathilde Seigner. Lorsque la série est renouvelée pour une deuxième saison, ce sera avec Natacha Lindinger, mais toujours Testot à ses côtés.

En avril de la même année, il surprend dans un registre dramatique, en tête d'affiche du téléfilm historique de France 2, Rose et le soldat, de Jean-Claude Flamand Barny. Il y donne la réplique à la jeune Zita Hanrot.

En mai 2017, il est officialisé comme nouveau visage de la marque de téléphonie SFR : il joue les pères de famille dans une série de publicités[6].

En septembre 2017, il joue aux côtés de Carole Bouquet dans une série thriller de TF1, intitulée La Mante. Forte de son succès, cette série est achetée par Netflix et diffusée dans 190 pays. En novembre de la même année, c'est à Marie-Josée Croze qu'il donne la réplique pour jouer un père de famille transgenre, dans L'Épreuve d’amour, d'Arnaud Selignac. Ensuite il enchaîne au cinéma avec 2018 : À deux heures de Paris de Virginie Verrier : Bruno 2019 : La Source de Rodolphe Lauga : Patrick 2020 : Lucky de Olivier Van Hoofstadt : le motard de la police

Filmographie[modifier | modifier le code]

Fred Testot jouant le rôle du général Hermoso dans le film Marsupilami d'Alain Chabat.

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Fred Testot pendant le tournage de la série Faites des gosses de Philippe Lefebvre en 2019.
 Platane saison 3 série de Eric Judor : Fred

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Neg'marrons

Publicité[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]
Long métrage d'animation[modifier | modifier le code]
Télévision[modifier | modifier le code]
Série télévisée d'animation[modifier | modifier le code]
Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Fred Testot dans le seul en scène Presque seul en 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Omar et Fred, bulle et babil », sur Libération.fr, (consulté le 18 janvier 2020)
  2. Prisma Média, « Fred Testot - La biographie de Fred Testot avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le 18 janvier 2020)
  3. « "SAV des émissions", Canal+, Jamel : Omar Sy revient sur ses débuts », Europe 1, 1er décembre 2016.
  4. 20 minutes avec AFP, « Fred Testot lance la Dim Sum Academy sur Dailymotion », sur 20 minutes, (consulté le 14 septembre 2017)
  5. Nathalie Simon, « Eddy Mitchell, Un Singe en hiver au théâtre », sur Le Figaro, (consulté le 14 septembre 2017)
  6. http://www.ozap.com/actu/fred-testot-nouvel-ambassadeur-de-sfr/526084
  7. « Dans leur peau - Court métrage », sur Allociné (consulté le 14 septembre 2017)
  8. Julien Bellver, « Fred Testot nouvel ambassadeur de SFR », Ozap.com, 6 mai 2017 (consulté le 12 janvier 2018)
  9. « Un Singe en hiver - Théâtre de Paris », sur L'Officiel des spectacles (consulté le 14 septembre 2017)
  10. « Fred Testot dans Presque seul », sur Billet Reduc (consulté le 14 septembre 2017)
  11. Sandrine Blanchard, « Fred Testot, seul sur scène mais pas dans sa tête », sur Le Monde - Blog, (consulté le 14 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]