Ahmed Sylla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sylla (homonymie).
Ahmed Sylla
Description de cette image, également commentée ci-après
Ahmed Sylla en janvier 2018 au dîner des révélations des César du cinéma.
Nom de naissance Ahmed Sylla
Surnom Ahmed
Naissance (27 ans)
Nantes (Loire-Atlantique)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Comédien/humoriste
Autres activités participant-télé
Site internet ahmed-sylla.fr

Ahmed Sylla, né le à Nantes, est un humoriste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Sylla est né de parents commerçants[1] originaire du Sénégal[2]. Ces derniers sont arrivés en France en 1987[1]. Il grandit aux Dervallières[3] en compagnie d'une petite sœur, d'un petit et d'un grand frère[1].

À 14 ans, au collège, il découvre le théâtre et se passionne pour cet art[4]. Ainsi, il décide de s’inscrire à ses premiers cours de théâtre au collège puis au lycée (externat des Enfants-Nantais et lycée Carcouët[5]), où il sera dirigé par Christine Moneger, professeur de Théâtre[1] émérite, dont il apprendra beaucoup en termes de techniques de jeu et d’interprétations de personnages.

Ses influences, Ahmed Sylla les puise dans les œuvres de Louis de Funès, Raymond Devos ou encore Coluche. Il apprend aussi d’artistes d'outre-Atlantique comme les Canadiens, Michel Courtemanche, ou Jim Carrey, entre autres, qui basent principalement leur humour sur une gestuelle efficace qu’il affectionne tout particulièrement[1],[6].

En 2010, il intègre l'équipe du « Samba Show » grâce au producteur, Samba Kanté, et se produit dans des salles prestigieuses comme le Casino de Paris et le théâtre Bobino[1]. Il jouera aussi dans des cafés-théâtres et autres scènes ouvertes tel le FIEALD[4] qui fêtait cette année-là son vingtième anniversaire.

En 2011, il participe au casting de l’émission de Laurent Ruquier, On n'demande qu'à en rire sur France 2[1]. Après avoir été sélectionné, d'abord sous le pseudonyme d'Ahmed Sarko, il trouve vite ses marques, à travers les plus de 40 sketchs qu'il présente[4]. Il devient connu du grand public dans toute la France en n'en composant avec des personnages tous aussi farfelus les uns que les autres, qu'il incarne en portant une myriade de déguisement à la suite des uns des autres.

Du 4 décembre 2012 au 27 juillet 2013, il présente, au Petit Palais des Glaces, sous son vrai nom, son tout premier one-man-show : À mes délires !.[6],[7]

Début 2017, il participe à la première émission Saturday Night Live en France, sur M6[8]. Il joue également au cinéma en tant que personnage principal du film L'Ascension. De plus, il fait une tournée en France avec son one-man show « Ahmed Sylla avec un grand A »[9]. Ce même spectacle enregistré à Strasbourg a été diffusé sur C8, ainsi qu’un reportage retraçant sa carrière en deuxième partie de soirée, le 14 décembre 2017[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

On n'demande qu'à en rire[modifier | modifier le code]

Il participe à l'émission depuis le et il en devient pensionnaire le .

Lors de son premier passage, il s'était appelé Ahmed Sarko au lieu d'Ahmed Sylla.

Il arrive premier ex-aequo lors du cinquième « prime » et il est qualifié pour le spectacle du Casino de Paris.

Lors de son 38e passage, il obtient un 20/20 de la part du public (note finale : 95/100).

Son record personnel est de 98/100.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Alain Aka, « Ahmed Sylla au pays d'Alice Nevers : Ahmed Sylla vient de faire ses premiers pas dans une série à succès de la première chaîne française. Zoom sur un parcours d'artiste. », afrique.lepoint.fr,‎ (lire en ligne)
  2. Fouâd Harit, « Ahmed Sylla, en vrai », afrik.com/, (consulté le 30 janvier 2017)
  3. « Le Nantais Ahmed Sylla sélectionné pour les César », ouest-france.fr,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c « BIOGRAPHIE », sur ahmed-sylla.fr (consulté le 7 janvier 2018)
  5. « Nantes. Ahmed Sylla pleure en voyant sa prof de théâtre chez Hanouna », ouest-france.fr,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Frédéric Pascaud, « Ahmed Sylla, sur scène «Avec un grand A» : Spectacles - Festival du rire, ce soir, à 20h30, au théâtre Georges-Leygues », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Ahmed Sylla : À mes délires », sur offi.fr (consulté le 7 janvier 2018)
  8. « L’impeccable imitation de Karine Le Marchand par Ahmed Sylla au « SNL » », vanityfair.fr,‎ (lire en ligne)
  9. Virginie Hilssone, « Ahmed Sylla avec un grand A, C8 : "Avec mon père, ça a été très dur parfois" [Vidéo] », telestar.fr,‎ (lire en ligne)
  10. Service télévision, « Programme TV du 14 décembre : notre sélection », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :