Aller au contenu

Willy Rovelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Willy Rovelli
Willy Rovelli en 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
Cluses (France)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
William Rovelli
Surnom
Willy
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata

William Rovelli dit Willy Rovelli, né le [1],[2] à Scionzier (Haute-Savoie), est un comédien, humoriste, chroniqueur et animateur de radio et de télévision français d'origine italienne.

À la radio, après avoir participé au Fou du roi de Stéphane Bern sur France Inter, il a longtemps exercé sur Europe 1, surtout en tant que chroniqueur. Il est animateur sur France Bleu depuis 2019. À la télévision, il est principalement connu pour ses personnages dans Fort Boyard sur France 2 et comme animateur de la seconde partie de soirée du jeu sous-titrée Toujours plus fort. Sur la même chaîne, il a assuré une chronique dans l'émission Vivement dimanche prochain présentée par Michel Drucker.

Enfance et études

[modifier | modifier le code]

Willy Rovelli passe son enfance en Haute-Savoie, à Scionzier puis à Annecy, jusqu'au moment où il part pour Paris[3]. Il se distingue notamment par une voix aiguë, qu'il décrit lui-même comme une « voix de dessin animé »[4].

Willy suit des études supérieures d'audiovisuel au Studio Ecole de France entre 1992 et 1994[5]. Il effectue un stage aux côtés de Julien Courbet[6].

Radio et télévision

[modifier | modifier le code]

En 1993, Willy Rovelli fait l'une de ses premières apparitions à la télévision dans l'émission Sacrée Soirée[réf. nécessaire] présentée par Jean-Pierre Foucault sur TF1. En 1994, il est réalisateur à la radio NRJ de l'émission N'importe quoi, présentée par Julien Courbet[réf. à confirmer].

Le dimanche , il est candidat dans l'émission Sous vos applaudissements sur France 2, un télé-crochet qui donne sa chance aux jeunes animateurs et présenté par Jacques Martin. Il y participe une seconde fois, trois semaines plus tard, le 29 mars sous la présentation, cette fois-ci, de Jean-Claude Brialy. La même année, il travaille au standard téléphonique sur la radio NRJ[7]. Il fait ses débuts aux côtés de Julien Courbet sur RMC[6] dans l'émission Les Bonimenteurs. Il officie dès le sur TF1 dans l'émission Succès.

De septembre 2001 jusqu'au , Willy Rovelli est chroniqueur dans l'émission Le Fou du roi de France Inter présenté par Stéphane Bern[8]. Il intervient ensuite sur Comédie !, dans l'émission Les 10 Com de Pierre Mathieu et devient le personnage récurrent d'un mini programme sur la chaîne jeunesse TFou[9].

En 2007-2008, Willy Rovelli est chroniqueur dans l'émission L'Édition spéciale de Canal+ présentée tous le midis par Samuel Étienne. Il participe aussi à l'émission Les Agités du bocal de France 4.

Depuis 2009, Willy Rovelli est co-auteur (avec Bernard Mabille et Régis Mailhot) d'un certain nombre de chroniques d'Anne Roumanoff pour l'émission Vivement dimanche. Willy Rovelli a également participé au jeu La Porte ouverte à toutes les fenêtres animé par Cyril Hanouna sur France 4 en 2009.

Entre juillet 2009 et juillet 2014, l'humoriste anime également plusieurs chroniques dans l'émission Samedi Roumanoff[4], tous les samedis sur la station de radio Europe 1. Sur cette même station, il présente durant l'été 2010 Mon Œil, un billet d'humeur pour l'émission matinale d'Europe 1 aux côtés d'Aymeric Caron. À partir de la rentrée 2010, il assure cette chronique, Mon Œil, dans Le Grand Direct des médias de Jean-Marc Morandini trois fois par semaine (lundi, mercredi et vendredi) sur la chaine Direct 8 puis D8[6]. La chronique est renommée Faites-le taire à compter de la rentrée 2014 jusqu'à l'arrêt de l'émission en juillet 2017.

À la rentrée 2011, il est chroniqueur dans l'émission Faites entrer l'invité de Michel Drucker sur Europe 1[10].

Le , Willy Rovelli participe comme candidat au jeu Fort Boyard[11] avec Brian Joubert, Fauve Hautot, Ève Angeli, Keen'v et Maxime Dereymez pour l'association « Les Gamelles du Cœur ».

En septembre et octobre 2012, il est l'un des participants de l'émission d'Anne Roumanoff, Roumanoff et les garçons, diffusée sur France 2. Il est également chroniqueur dans l'émission Faut pas rater ça ! sur France 3.

Il prend part à la saison 9 de Pékin Express en tant que passager mystère lors de l'épisode 6, diffusé le sur M6.

Depuis 2013, il apparaît en tant que personnage dans le jeu télévisé Fort Boyard sur France 2, tout d'abord dans le rôle d'un cuisinier, jusqu'en 2019. Dans l'épreuve qu'il dirige dans son restaurant gastronomique "Chez Willy Rovelli" , les candidats doivent alors manger des spécialités culinaires françaises ou étrangères méconnues[12] mais qui sont malodorantes ou purement dégoûtantes. Son personnage plaît beaucoup au public, notamment aux enfants. Au départ, la production voulait le nommer « Passe-Plat » voire « Passe-moi-le-Sel » en référence à sa taille (1,64 m) qui le rapprocherait des personnages nains du jeu (Passe-Partout, Passe-Muraille et anciennement Passe-Temps). Cependant, Willy a refusé car il ne voulait pas d'un pseudonyme alors qu'il essayait de se faire un nom dans le monde du spectacle[13]. Depuis 2020, il campe d'autres personnages : un barman, un prisonnier (en 2021) et un shérif depuis 2022. Il anime également la deuxième partie de soirée du jeu intitulée Fort Boyard : toujours plus fort ! avec Olivier Minne de 2018 à 2020 et seul en 2023.

À partir du , il reprend la présentation de L'École des fans sur la chaîne Gulli[14].

En 2014, il est membre de la bande du jeu Face à la bande animé par Jérémy Michalak sur France 2[15]. Il apparaît également dans le talk-show d'Alessandra Sublet Un soir à la tour Eiffel et Un soir à l'Alpe d'Huez sur cette même chaîne.

En , il est un des invités de l'émission Stars sous hypnose sur TF1.

De fin octobre à novembre 2015, Willy Rovelli fait régulièrement une chronique dans l'émission Face à France, de retour sur NRJ12 et présentée par Jean-Marc Morandini.

Le , Willy Rovelli s'invite sur le plateau de Vendredi tout est permis, en direct et permet de rapporter 1 000  à l'association Cé ke du bonheur.

Il double la voix française du lapin Pompon dans le film d'animation Comme des bêtes, réalisé par Chris Renaud (Universal Pictures).

Du 24 janvier à juillet 2017, Willy fait une chronique humoristique parlant de l'actualité dans l'émission de Bertrand Chameroy, OFNI, l'info retournée, sur W9.

Pendant l'été 2017 il anime tous les jours à midi sur Europe1 C'est midi, c'est Willy ![réf. nécessaire]

Depuis fin , Willy est sur France Bleu pour animer une émission d'humour et d'actualité nommée On n’est pas à l’abri d’faire une bonne émission [16] diffusé entre 12h et 13h. Le principe : "parler d'actualité sur un ton différent parce que vous êtes différent". Chaque émission est baptisé autour d'un thème pendant laquelle des invités et "la tribu" (des chroniqueurs du réseau France Bleu) sont reçus pour parler du sujet. Parallèlement à son émission du midi, Willy anime un billet d'humeur appelé "Willy Rovelli met les points sur les I" diffusé dans l'intégralité du réseau France Bleu.

A la rentrée 2023, l'émission passe à 13h, toujours pour une heure. A ses côtés, 3 personnes, Fabien Emo, le geek de la tribu, et Nicolas Malaboeuf, l'enfant de la télé, en quotidienne, accompagnés d'autres chroniqueurs du réseau. A quelques occasions dans l'année, Willy et la tribu partent dans les stations locales du réseau France Bleu pour y faire des émissions délocalisés ; comme en 2023 pour la tournée "On n’est pas à l’abri d’passer de bonnes fêtes sur France Bleu avec Willy Rovelli et sa tribu !"[17].

Mis en scène par Alex Lutz puis Anne Roumanoff, Willy Rovelli, après un premier passage au Point-Virgule en avril 2008, investit le Théâtre Le Temple régulièrement depuis 2009 dans le spectacle Willy en grand et participe notamment au festival « Paris fait sa comédie » à l'Olympia. Il le joue ensuite en 2012, les 3 et au Bataclan, puis à La Cigale les 13,14 et . Le spectacle sort en DVD en .

Contacté par Dove Attia, il endosse à partir de le manteau d'Auguste Ramard, en remplacement de Yamin Dib dans la comédie musicale 1789, Les Amants de la Bastille'"[18].

Après une nouvelle tournée dans toute la France durant l'année 2014, Willy Rovelli joue son nouveau spectacle Willy Rovelli en encore plus grand à la Comédie de Paris, à partir du jusqu'à la fin de l'année. Il refait une tournée en 2015 qui culmine sur deux grandes dates à La Cigale les 30 et .

Le samedi , Willy Rovelli joue la dernière parisienne de son one-man-show Willy en encore plus grand. Le spectacle a été diffusé en direct des Folies Bergère sur Paris Première. Il a ensuite été rediffusé sur W9.

En , il se produit à Dubaï lors du festival Culture Emulsion, dans son nouveau one-man-show On the Rôde Again.

Filmographie

[modifier | modifier le code]

Séries et téléfilms

[modifier | modifier le code]
  • Willy en grand, spectacle, Universal,

Activités audiovisuelles

[modifier | modifier le code]

Parcours en radio

[modifier | modifier le code]
  • 1992-1994 : études supérieures dans une école de radio
  • 1998 : standardiste téléphonique à NRJ
  • ?-? : collaborateur de RMC au côté de Julien Courbet
  • 2001-2005 : chroniqueur sur France Inter dans l'émission Le Fou du roi
  • 2009-2014 : chroniqueur sur Europe 1 dans l'émission Samedi Roumanoff
  • été 2010 : auteur d'un billet d'humeur intitulé Mon Œil dans la matinale d'Europe 1
  • 2010-2017 : chroniqueur trois fois par semaine de la rubrique Mon Œil puis Faites-le taire dans Le Grand Direct des médias
  • 2011-2013 : chroniqueur sur Europe 1 dans l'émission Faites entrer l'invité
  • été 2014 : animateur d'Europe-Stop sur Europe 1
  • 2016-2017 : chroniqueur sur Europe 1 dans l'émission Ça pique mais c'est bon !
  • été 2017 : animateur tous les jours à midi sur Europe 1 de l'émission C'est midi, c'est Willy ![réf. nécessaire]
  • Depuis le  : animateur d'On n'est pas à l'abri d'faire une bonne émission, chaque midi, sur France Bleu[réf. nécessaire]

Émissions de télévision

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. https://www.cineserie.com/persons/4411171/
  2. « Dirigeant de société de production », sur Societe.com (consulté le ).
  3. Géraldine Baehr, « Willy Rovelli, l'humoriste annécien aux côtés de Michel Drucker sur Europe 1 » sur L'Essor savoyard, 27 octobre 2011
  4. a et b « Willy : « Roumanoff Samedi, c’est une heure de totale déconne ! » », sur youhumour.com, .
  5. Promotion 1994 de l'école de radio
  6. a b et c (fr) « Il faut écouter Willy », sur leparisien.fr, .
  7. émission On est pas couché sur France 2, 19 février 2011
  8. (fr) « Archives Fou du roi », sur radiofrance.fr.
  9. (fr) « 3 questions à Willy », sur ozap.com, .
  10. (fr) « Michel Drucker : Il se lâche, surprend et ça marche ! », sur purepeople.com, .
  11. ÉQUIPE EVE ANGELI sur le site « fan-fortboyard.fr » ajouter le 26 juillet 2012
  12. Des roupettes par exemple
  13. Le 14 août 2015 à 07h28, « Willy Rovelli : son horrible cuisine régale « Fort Boyard » », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  14. « Willy Rovelli : « Gulli a fait péter le chéquier ! » », sur www.tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  15. « face a la bande france 2 », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  16. « On n’est pas à l’abri d'faire une bonne émission en réécoute sur France Bleu – Émission sur France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3 (consulté le )
  17. « On n’est pas à l’abri d’passer de bonnes fêtes sur France Bleu avec Willy Rovelli et sa tribu ! - France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  18. « Willy Rovelli au casting de 1789 »
  19. Interprété par Kevin Hart en version originale.

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :