Lio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour son premier album, voir Lio (album).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Vasconcelos.
Lio
Description de cette image, également commentée ci-après

Lio en 2010.

Informations générales
Surnom Princesse Wanda
Nom de naissance Wanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos
Naissance (53 ans)
Mangualde, Drapeau du Portugal Portugal
Activité principale Chanteuse, actrice
Genre musical Pop, chanson française
Années actives 1979-présent
Labels ZE Records
Warner

Lio, de son vrai nom Wanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos, née le à Mangualde au Portugal, est une chanteuse et actrice belgo-portugaise francophone.

Elle est principalement connue pour ses chansons Le Banana split (1979) ou Les brunes comptent pas pour des prunes (1986).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Fille d'un officier portugais issu d'une des plus grandes familles de l'aristocratie portugaise, la dynastie Vasconcelos, connue pour avoir servi au Mozambique lors des guerres coloniales salazaristes contre l'indépendance de l'empire portugais, elle émigre en 1968 en Belgique, à Charleroi, avec sa mère Lena, universitaire, après le divorce de ses parents. Sœur aînée d'Helena Noguerra, elle a aussi un frère plus jeune, prénommé Victor.

Son grand-père Dino, médecin, la met au monde. En grandissant, elle admire cet homme qui se croyait « immortel ». Sa tante Tika choisit son prénom de naissance, Wanda.

En 1979, alors étudiante à l'Athénée royal Isabelle Gatti de Gamond à Bruxelles, elle adopte son nom de scène à partir de celui d'un personnage féminin de la bande dessinée de Jean-Claude Forest intitulée Barbarella, en référence à cette petite fille brune, emportant partout où elle va ses images à elle, nécessaires à sa survie[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1980[modifier | modifier le code]

Elle connaît le succès à seize ans[2],[3], avec son premier titre, Le Banana split, produit par Marc Moulin, qui se vendra à plus de deux millions d'exemplaires. Après ce tube, elle enchaîne avec Amoureux solitaires (reprise de Lonely Lovers des Stinky Toys). Sous le couvert d’une musique enfantine au premier abord, Lio cultive l'ambiguïté de son personnage de nymphette dès Le Banana split dont les paroles ont un double sens érotique.

Elle participe à l'album d'Étienne Daho pour sa chanson Week-end à Rome. Après Tétèoù (un duo avec Jacky) et le film Elsa, Elsa, elle rencontre un nouveau grand succès populaire grâce à l'album Pop model, sorti en 1986, porté notamment par les titres Les brunes comptent pas pour des prunes (produit par Alain Chamfort, son compagnon de l'époque)[4], Fallait pas commencer et Je casse tout ce que je touche.

En mai 1987, elle fait polémique en se produisant enceinte de six mois à l’Olympia[5]. L'année suivante paraît l'album Cancan qui contient le single Seules les filles pleurent. Elle joue également dans le film Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch. À cette période, elle crée de nouveau la polémique en posant dans Lui et Playboy[5].

Les années 1990 et 2000[modifier | modifier le code]

Les années 1990 sont plus difficiles, malgré des collaborations prestigieuses comme Étienne Daho et Boris Bergman ainsi que la participation au prime-time de Noël sur TF1.

En 1991, elle double le personnage de Goldie dans le film américain d'animation Rock-O-Rico de Don Bluth[6]. Elle chante deux titres sur la musique du film : Nage ou coule en duo avec Paul Ives et Plus rien sans elle avec Eddy Mitchell[7].

Elle joue le rôle de Maite en 1993 dans le film espagnol La Madre muerta de Juanma Bajo Ulloa[8]. Deux ans plus tard, elle est Françoise dans le film franco-espagnol La Niña de tus sueños de Jesus R. Delgado[9].

En septembre 1999, elle joue aux Folies Bergère dans la comédie musicale Sept filles pour sept garçons, adaptation française par Jacques Roure et Christophe Marie de la comédie musicale américaine Seven Brides For Seven Brothers de 1954.

Elle crée en 2001 le spectacle Lio chante Prévert au Sentier des Halles, puis au théâtre de Ménilmontant, dans une mise en scène de Caroline Loeb avec Matthieu Gonet au piano. Le spectacle part en tournée en France et dans les pays francophones.

Son tube Le Banana split est à nouveau un hit en 2004 grâce à sa reprise par Sandra Lou et son autobiographie Pop Model marque un tournant dans sa carrière[10]. Depuis, la carrière de Lio se poursuit entre chanson, création, cinéma et télévision (la saga de l'été 2007 de TF1, Mystère, ou encore Notable, donc coupable sur France 2).

Lio en 2009.

En 2007, elle signe un des tubes de l'été avec le membre du groupe de rap français TTC, Teki Latex, intitulé Les Matins de Paris.

En 2009, en compagnie de Jacques Duvall et Benjamin Schoos, elle monte le groupe Phantom, qui enregistre un album et donne divers concerts, dont aux Francofolies de Spa.

Depuis 2010[modifier | modifier le code]

Depuis , Lio participe à la tournée RFM Party 80 dans toutes les grandes salles de France, y compris le stade de France le .

En 2012, la tournée d'une soixantaine de dates passe par le palais omnisports de Paris-Bercy le 22 mars. À Paris-Bercy, elle reprendra en duo avec sa fille aînée, Nubia, un titre du groupe Niagara (L'Amour à la plage)[11].

En , elle intègre le jury de l'émission Nouvelle Star aux côtés du chanteur Sinclair, du journaliste musical Philippe Manœuvre et du pianiste, compositeur-arrangeur André Manoukian. L'aventure dure 3 saisons.

Le paraît une compilation Je garde quelques images... pour mes vies postérieures à la veille de ses trente ans de carrière.

En 2009, Lio est accompagnée par le groupe Phantom, avec lequel elle enregistre un album sobrement intitulé Phantom feat. Lio pour le label belge Freaksville Record et comportant des titres tels que Je ne suis pas encore prête, La Veille de ma naissance ou Noir violette. En , l'émission belge Tout ça (ne nous rendra pas le Congo), lui consacre un documentaire intitulé Lio : un poison nommé Wanda[12] qui la suit accompagnée du groupe Phantom.

Elle a été chroniqueuse dans l'émission animée par Jean-Luc Lemoine sur France 2, Le Bureau des Plaintes et présente le magazine de société Les Histoires d'A sur Jimmy.

En septembre 2011, elle quitte Paris et s'installe, avec cinq de ses enfants, à Bruxelles. Elle est choisie pour faire partie du jury de l'édition belge du télé-crochet The Voice Belgique, dont la première émission est diffusée sur la RTBF le .

Le 23 juin 2014, Lio sort un nouveau single Poupée Pop[13] accompagné d'un second titre Un Petit Coup[14]. Un nouvel album est attendu courant septembre[14].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Son premier rôle lui sera offert par Chantal Akerman, en 1983, dans le film Les années 80. Elles se retrouveront en 1986 pour Golden Eighties.

Par la suite, de Marie Trintignant à Jacques Dutronc, en passant par Jean-Paul Belmondo ou Michel Blanc avec qui elle vivra quelque temps, elle tournera avec nombre d'acteurs connus ou reconnus, lui permettant de « montrer ce côté plus grave qui est en [elle] ». Elle sera dirigée par Claude Lelouch, Jeanne Labrune, Catherine Breillat ou Diane Kurys, réalisateurs qui – dit-elle – comprennent ce côté grave.

Aux côtés de Mathilde Seigner, Jean Dujardin et Miou-Miou, elle joue le rôle d'une femme rompant sa vie conjugale, dans le film Mariages !, de Valérie Guignabodet, en 2004. En 2005, Lio a joué dans le film Les Invisibles, de Thierry Jousse.

Films, téléfilms ou comédie musicale, elle touche à tous les styles cinématographiques.

En 2010, elle joue aux côtés de Michel Galabru dans Un poison violent de Katell Quillévéré.

Elle joue son propre rôle en 2012 dans Stars 80 de Frédéric Forestier. En 2013, elle interprète Rita, la femme d'Henri dans le premier film réalisé entièrement par Yolande Moreau : Henri.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Lio est mère de six enfants : Nubia (née le 15 septembre 1987), Igor (22 novembre 1993), Esmeralda (le 16 février 1995), Garance et Léa (le 1er mai 1999) et Diego (le 21 mai 2003), nés de quatre pères différents.

À la fin des années 1990, elle a eu une liaison avec un chanteur français qui la battait[15]. Elle a porté plainte contre lui. Par la suite, elle s'est engagée dans la protection des femmes battues et a évoqué sa détresse de femme battue dans son autobiographie Pop model[16] .

Elle est faite Chevalier de l'ordre de la Couronne[17] en 2004.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Lio sur scène en 2013.

Lives[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Son expérience du théâtre est courte et c'est avec la pièce Le Bébé, de Marc Goldberg et Marie Darrieussecq, qu'elle débute en 2003. Elle a été également pressentie pour jouer le personnage de la « môme crevette » dans La Dame de chez Maxim, de Georges Feydeau.[réf. nécessaire]

Mode : styliste et modèle[modifier | modifier le code]

Lio a posé pour de nombreux grands photographes de mode : en 1988, elle a posé pour Guy Bourdin qui l'a mise en image pour le numéro de Lui fêtant ses 25 ans[18][19]. Elle tenait à les choisir et refusait de nombreuses propositions. Ainsi, elle a accepté de poser pour Pierre et Gilles, Jean-Baptiste Mondino et Philippe Robert. Son portrait par Pierre et Gilles La Madone au cœur blessé (1991) est leur image la plus chère[20]. Ses clichés en Lionel Cros de Philippe Robert sont parus dans deux numéros du magazine Max (1991). La chanteuse a également confié au photographe une campagne de sa ligne de vêtements pour Prisunic[21][22]. Elle évoque ses collaborations avec ces photographes dans son autobiographie Pop Model qui contient également la reproduction des quelques clichés de ces photographes[10].

En 2012, elle a prêté son image pour une campagne de la Croix-Rouge belge dont elle a été la marraine. Elle y apparaît dans une robe du couturier belge Édouard Vermeulen composée de pansements et de sparadraps[23].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Technique consistant à plaquer sa bouche sur les lèvres de l'autre puis à souffler

références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.evene.fr/celebre/biographie/lio-19822.php Article biographique publié pour le site evene.fr. Voir aussi : "chroniques & anecdotes"
  2. http://www.45cat.com/record/100878de
  3. Google livres
  4. http://www.gala.fr/les_stars/bios_de_stars/lio Résumé biographique sur le site de Gala
  5. a et b http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/helena-noguerra-et-lio-le-match-des-soeurs-13-06-2011-1491406.php
  6. « Rock-o-Rico : Casting », sur AlloCiné (consulté le 30 août 2013)
  7. « Various – Bande Originale Du Film Rock.O.Rico », sur discogs.com (consulté le 30 août 2013)
  8. « La madre muerta (1993) », sur Internet Movie Database (consulté le 30 août 2013)
  9. « La niña de tus sueños (1995) », sur Internet Movie Database (consulté le 30 août 2013)
  10. a, b et c Lio et Gilles Verlant, Pop model, Paris, Flammarion,‎ , 297 p. (ISBN 978-2-08-068628-2)
  11. http://www.youtube.com/watch?v=AlGvFcYegPo RFM Party 80 BestOf 2012 Lio & Nubia L'Amour à la plage à Bercy YouTube
  12. http://replay.fr/tout-ca-rendra-congo-lio-poison-nomme-vanda-170636 Fiche de l'émission sur le site de la RTBF
  13. http://www.lefigaro.fr/musique/2014/06/18/03006-20140618ARTFIG00276-lio-de-banana-split-a-sa-nouvelle-chanson-poupee-pop.php?cmtpage=0#comments-20140618ARTFIG00276
  14. a et b http://www.chartsinfrance.net/Lio/news-92482.html
  15. Lio : « Je t’aime ma chérie, mais je te frappe. »
  16. Sur le site d'Amnesty International;Sur Yahoo actualités
  17. Récompenses 2004 attribuées par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté Francophone de Belgique)
  18. « Lio fantasme avec Guy Bourdin », Lui,‎
  19. Luc Le Vaillant, « A 33 ans, quinze ans et trois enfants après «Banana Split», LIO met du coeur à l'outrage pour retrouver Wanda (son prénom) sans renier son image. D'où un disque, «Wandatta», et un film. «Personne ne me rendra décente». », Libération,‎ (lire en ligne) :

    « C'est vrai que Lio-Wanda n'a pas peur de grand-chose. Elle a posé nue pour le photographe Guy Bourdin, à quatre pattes et menottée sur un lit de fer, dans une chambre jonchée de capotes roses. »

  20. Michel Guerrin, « Avec Pierre et Gilles, Christie's cible le public gay », Le Monde,‎ (lire en ligne) :

    « Leur image la plus chère est La Madone au coeur blessé, un portait de la chanteuse Lio, de 1991, de 1,70 m sur 1,30 m, qui a été vendu chez Phillips, à New York, en 2003, 196 500 dollars. »

  21. Nikita Malliarakis, « Lio : BIo », sur Olympia,‎ 2010 (consulté le 27 avril 2015) : « Sa carrière de chanteuse marquant brusquement le pas, Lio se tourne temporairement vers d’autres activités : c’est tout d’abord la mode, qui voit la chanteuse créer une collection en partenariat avec Prisunic. »
  22. « Lio », sur Blog de sinernord (consulté le 25 avril 2015) : « Entre 88 et 90, elle crée et signe plusieurs collections pour les magasins Prisunic. C'est une réussite commerciale. »
  23. « Achetez la robe en pansements de Lio, c'est pour la Croix-Rouge », Sud Info,‎ (lire en ligne)
  24. http://www.20minutes.fr/article/105913/France-Ils-ne-pensent-pas-qu-aux-elections.php

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :