Valérie Lemercier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemercier.
Valérie Lemercier
Description de cette image, également commentée ci-après

Valérie Lemercier lors de la 42e cérémonie des César en 2017.

Naissance (53 ans)
Dieppe, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice, Réalisatrice, Scénariste, Chanteuse
Films notables voir filmographie.

Valérie Lemercier, née le à Dieppe (Seine-Maritime), est une actrice, réalisatrice, scénariste, humoriste et chanteuse française.

Elle a remporté par deux fois le César de la meilleure actrice dans un second rôle : en 1994 pour Les Visiteurs et en 2007 pour Fauteuils d'orchestre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, formation et débuts[modifier | modifier le code]

Fille d'agriculteurs (son père était également maire du village), Valérie Lemercier grandit avec ses trois sœurs à Gonzeville en Seine-Maritime puis suit les cours de Jean Chevrin au conservatoire de Rouen[1].

Elle débute à la télévision en 1988 dans la série humoristique Palace où elle interprète le rôle de « Lady Palace », gardienne du bon goût à l'humour désopilant. Elle fait ensuite du cinéma, entame une carrière en solo sur les planches, tâte de la chanson en dilettante avant de se lancer dans la réalisation[1].

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Maitresse de cérémonie[modifier | modifier le code]

En 2006 et 2007, elle succède à Antoine de Caunes, Alain Chabat, Édouard Baer et Gad Elmaleh pour la présentation de la cérémonie des Césars sur la chaine Canal+, qu'elle anime avec un humour décalé. Elle fait notamment un hommage à Gérard Oury où elle reprend une scène culte du film Les Aventures de Rabbi Jacob, dans laquelle Louis de Funès exécutait une danse traditionnelle juive.[réf. souhaitée]

Le , elle reprend les rênes des Césars, aux côtés de Gad Elmaleh.[réf. souhaitée]

Autres activités[modifier | modifier le code]

Le , elle assure la réouverture du Palace à Paris avec un nouveau one-femme show.[réf. souhaitée]

En 2009, elle prête ses talents d'illustratrice pour le dictionnaire Le Petit Larousse illustré[2].

En 2011, elle est la célébrité invitée à défiler sur le podium du défilé de prêt-à-porter Anti-Jeunisme de Jean-Paul Gaultier.[réf. souhaitée]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Valérie Lemercier a été la compagne du musicien Bertrand Burgalat. Ils se séparent en 1997, mais sont restés des amis proches[3].

Elle a été en couple pendant sept ans avec l'avocat Hervé Temime[4].

Très discrète sur sa vie privée, elle apparaît en octobre 2015, lors des 95 ans du magazine Vogue, au bras de Mathias Kiss, artiste et designer[réf. souhaitée].

Quelques portraits[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche de Valérie Lemercier sur Allociné.com (consulté le 26 mai 2016).
  2. « Valérie Lemercier », sur Larousse.fr (consulté le 7 août 2014)
  3. « Les échecs réussissent à Bertrand Burgalat », sur Paris Match.com (consulté le 15 octobre 2015)
  4. Virginie Mouzat, « Drôle de dame », Vanity Fair n°39, septembre 2016, pages 88-97.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]