Vaimalama Chaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaves.

Vaimalama Chaves
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (24 ans)
Papeete (Tahiti)
Formation Master Management
Physique
Taille 1,78 m (5 10cm
Cheveux Bruns
Yeux Bleus
Compétitions

Vaimalama Myriam Chaves, née le à Papeete, est une reine de beauté française, élue Miss Tahiti 2018 et Miss France 2019. Elle est la 89e Miss France.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Vaimalama Chaves naît le à Papeete, d'un père employé travaillant dans la télécommunication à l'OPT et d'une mère infirmière, Vaimalama Chaves est issue d'une famille recomposée de cinq enfants[1],[2]. Son grand-père maternel est wallisien[3] et elle a aussi des origines portugaises et irlandaises[4] du côté de son père. Une de ses cousines est Mareva Georges, élue Miss Tahiti 1990 et Miss France 1991[5],[6].

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Elle grandit à Mahina, où elle se passionne pour le surf, et pratique le chant et la musique (ukulélé, guitare)[2]. Durant son adolescence, elle déclare avoir eu des problèmes de surpoids, ce qui lui a valu des moqueries[7]. Entre ses 18 et ses 23 ans, elle perd vingt kilos[8]. Elle déclare ainsi, après son élection comme Miss France : « C'est une victoire pour toutes les personnes qui ont du mal à s'assumer. »[9].

Formation et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu en 2012 un baccalauréat technologique en communication à l’issue de sa scolarité au lycée-collège La Mennais, elle effectue un BTS en négociation et relation client au lycée Aorai de Pirae, dont elle sort diplômée en 2014. Par la suite, elle obtient une licence droit-économie-gestion (DEG) à l'École de commerce de Tahiti (ECT) de la chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers (CCISM), avant d'obtenir un master en management à l'université de la Polynésie française en 2017[2],[10]. Elle commence à travailler comme animatrice de communauté (community manager) pour une salle de fitness et musculation[11],[3]. Au moment de son élection de Miss France, elle souhaite se destiner au professorat et enseigner le marketing[12].

Concours de beauté[modifier | modifier le code]

Miss Tahiti 2018[modifier | modifier le code]

Vaimalama Chaves devient Miss Tahiti le à Papeete, succédant à Turouru Temorere[13].

Miss France 2019[modifier | modifier le code]

Élection[modifier | modifier le code]

Article connexe : Miss France 2019.

Le , au Zénith de Lille, Vaimalama Chaves est élue Miss France 2019[14], l'emportant devant Ophély Mézino (Miss Guadeloupe), avec 44 % des voix des téléspectateurs[15]. Au premier tour de l'élection (top 12) elle termine première des douze candidates[16]. Elle remporte le concours, devenant la cinquième Miss Tahiti à remporter l'élection de Miss France après Edna Tepava (1974), Thilda Fuller (1980), Mareva Georges (1991) et Mareva Galanter (1999)[14].

Année de Miss France[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2019, Vaimalama Chaves annonce qu’elle ne représentera pas la France aux concours de Miss Monde 2019 ou Miss Univers 2019, préférant « se consacrer entièrement à son rôle de Miss France »[17].

Distinction[modifier | modifier le code]

Le 22 décembre 2018, Vaimalama Chaves reçoit l'insigne de chevalier de l'ordre de Tahiti Nui[18], équivalent pour la Polynésie française de l'ordre national du Mérite.

Télévision[modifier | modifier le code]

Elle participe au jeu Fort Boyard sur France 2 le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Callewaert et Vanessa Attali [1] sur le site de France Dimanche, 26 décembre 2018
  2. a b et c Valentine Bluet « Qui est Vaimalama Chaves ? » sur le site de la Radio 1, 25 juin 2018
  3. a et b Stéphanie Vili, « Vaimalama Chaves, une wallisienne métisse candidate à Miss Tahiti 2018 » sur le site de Guadeloupe La Première, 5 mai 2018
  4. Jordan Landreau, « Miss France 2019 (TF1) : Qui est Vaimalama Chaves (Miss Tahiti) ? » sur Télé 7 jours, 16 décembre 2018
  5. Sophia Chafai, « Miss France 2019 : Vaimalama Chaves est la cousine d'une ex-Miss France ! » sur Télé Loisirs, 16 décembre 2018
  6. Mélanie Faure, "Miss France 2019 : Vaimalama Chaves soutenue par sa cousine... élue Miss France en 1991 !" sur Téléstar, 16 décembre 2018
  7. Yannick Vely avec l'AFP, « Découvrez Miss Tahiti Vaimalama Chaves, la grande favorite de Miss France 2019 » sur Paris Match, 15 décembre 2018
  8. AFP, « Vaimalama Chaves, Miss France 2019, revient de loin » sur Le HuffPost, 16 décembre 2018
  9. Emmanuelle Litaud, « Vaimalama Chaves (Miss France 2019) : "C'est une victoire pour toutes les personnes qui ont du mal à s'assumer" » sur TV Magazine / Le Figaro, 16 décembre 2018
  10. Mélanie Thomas, [2], Allocution du Président Edouard Fritch sur le site de Tahiti Infos, 22 décembre 2018
  11. Marion Lecas, « Portrait – Vaimalama Chaves, une tête bien faite » sur La Dépêche de Tahiti, 25 juin 2018
  12. "Miss France 2019. Cinq choses à savoir sur Vaimalama Chaves", sur Le Télégramme, 16 décembre 2018
  13. Damien Mercereau, « Miss France 2019 : Vaimalama Chaves élue Miss Tahiti » sur TV Magazine / Le Figaro, 25 juin 2018
  14. a et b Lauren Provost, « Vaimalama Chaves, miss Tahiti, élue Miss France 2019 » sur Le HuffPost, 16 décembre 2018
  15. Emma Sarango, « Miss France 2019 : Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, succède à Maëva Coucke » sur le site de France Bleu, 16 décembre 2018
  16. M.M., « Miss France 2019 : Découvrez les résultats officiels des votes » sur le site de TF1, 16 décembre 2018
  17. « Miss France explique pourquoi elle n’ira ni à Miss Monde ni à Miss Univers », sur Le HuffPost, (consulté le 26 juin 2019).
  18. « Vaimalama Chaves, chevalier de l'ordre de Tahiti Nui », Tahiti Infos,‎ (lire en ligne).