Georges Beller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Beller
Image dans Infobox.
Georges Beller théâtre Odéon à Marseille en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Georges Beller est un acteur et animateur de télévision français, né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Durant son enfance, Georges Beller prend des cours de mime. A l'âge de 18 ans, il quitte le foyer familial et part à New York où il occupe plusieurs petits boulots (laveur de carreaux, plombier…) avant d'étudier à l'Actors Studio où il est repéré par Jerry Lewis qui l'emploie comme auteur.[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Une fois rentré en France, Georges Beller débute au théâtre puis joue au cinéma (Moonraker, Les Mariés de l'an II) et à la télévision dans Médecins de nuit[2].

Au début des années 1990, il se consacre surtout à l'animation de divertissements et variétés télévisés et devient à cette époque un des animateurs phares de France 2. Il anime ainsi Les Mariés de l'A2,Jeux sans frontières ou encore Surprise sur prise...

Au cours des années 2000, il se concentre essentiellement à des rôles au théâtre, qui seront des succès comme la pièce Toc Toc de Laurent Baffie ou encore Ma femme s'appelle Maurice de Raffy Shart, mis en scène par Jean-Luc Moreau.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est le fils du peintre Ilex Beller[3]. Il est marié avec Florence et ils ont deux filles Mélina et Myriam. Il vit actuellement à Rueil-Malmaison.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Animateur audiovisuel[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Georges Beller, invité de la semaine l Réveil Médias #136 », sur vl-media.fr, (consulté le )
  2. Philippe Vandel, « Georges Beller : "Aujourd'hui on rit moins que quand on n'avait ni radio ni télé" », sur francetvinfo.fr, France Info, (consulté le ).
  3. « Que devient Georges Beller ? », Télé Loisirs,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Les Affaires sont les affaires - L'Encyclopédie des Emissions TV », sur Toutelatele.com (consulté le )
  5. « Rira rira pas - L'Encyclopédie des Emissions TV », sur Toutelatele.com (consulté le )
  6. « Nouvelle lune de miel - L'Encyclopédie des Emissoins TV », sur Toutelatele.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :