Artus (humoriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Artus
Description de cette image, également commentée ci-après
Artus en 2013.
Nom de naissance Victor-Artus Solaro
Naissance (34 ans)
Le Chesnay, France
Nationalité Française
Profession Humoriste, acteur
Séries notables On n'demande qu'à en rire
Le Bureau des légendes

Victor-Artus Solaro[note 1], dit Artus, est un humoriste et acteur français, né le au Chesnay (Yvelines). Il est révélé au grand public par l'émission On n'demande qu'à en rire sur France 2 entre 2011 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor-Artus Solaro naît au Chesnay, dans les Yvelines[1], et grandit à Lavérune, près de Montpellier[2]. Il vit ensuite pendant plusieurs années en Suisse, à Lugano dans le canton du Tessin[3].

Il obtient un baccalauréat professionnel en cuisine, puis se forme au cours Florent à Paris pendant six mois et aux cours d'Agnès Torres pendant deux ans[4],[5].

Artus accède à la notoriété en participant à l'émission On n'demande qu'à en rire de Laurent Ruquier sur France 2[6]. Il écrit et interprète 86 sketchs (dont 74 notés et 12 en tant que pensionnaire de la saison 4) entre le et l'arrêt de l'émission, le . Il enchaîne les passages avec des notes dépassant régulièrement les 90 points sur 100.

Il apparaît par la suite dans plusieurs émissions de télévision et de radio[4], et continue ses spectacles en France. En 2015, il lance son nouveau seul en scène Saignant à point.

À l'automne 2016, il participe à la septième saison de l'émission Danse avec les stars sur TF1, aux côtés de la danseuse Marie Denigot, et termine troisième de la compétition[7].

En 2017, Artus met en scène sa première pièce, écrite avec Romain Chevalier, Duels à Davidéjonatown, présentée pour la première au théâtre « Les Feux de la Rampe » à Paris[8].

La même année, il rejoint le casting de la série Le Bureau des légendes sur Canal+. Il tient le rôle de Jonas Maury, un jeune agent de la DGSE[9].

En 2019, il anime sur Netflix une émission nommée C'est du gâteau[10].

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : C'était bien quand je serai p'tit, seul en scène présenté au festival d'Avignon.
  • 2011 : Va jouer sur l’autoroute, mis en scène de Bertrand Mayet.
  • 2012-2013 : De A à S, en tournée dans toute la France.
  • 2014 : Al Dente, à Paris puis dans toute la France
  • 2015-2016 : Saignant à point, en tournée dans toute la France

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2011-2012 : Full Monty, Kawa Théâtre, Montpellier
  • 2012 : Tout baigne, L'Amuse théâtre, Le Crès
  • 2017-2020 : Duels à Davidéjonatown, Théâtre Les Feux de la Rampe, Paris : auteur (coécrit avec Romain Chevalier), acteur et metteur en scène

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

On n'demande qu'à en rire[modifier | modifier le code]

Il interprète son premier sketch dans l'émission le . Il se fait rapidement remarquer pour son humour éclectique, capable de jongler entre l'humour absurde, l'humour noir mais aussi des sketchs beaucoup plus théâtraux.

Il crée la surprise lors de l'émission spéciale en prime-time du où il obtient le score de 186/200 avec son sketch sur le thème « Steward dans la voiture-bar d'un TGV ». Il est sélectionné pour participer au premier spectacle On n'demande qu'a en rire au Casino de Paris en aux côtés de Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere, Nicole Ferroni, Florent Peyre, Lamine Lezghad, Les Lascars gays, Waly Dia et Garnier et Sentou.

Le , pour fêter la fin de l'année, il monte un sketch spécial avec les principaux humoristes de la saison sur le thème « Que feriez-vous avant la fin du monde ? » et obtient symboliquement le score de 100/100.

En 2013, Artus est de nouveau sélectionné pour participer au second spectacle On n'demande qu'a en rire au Casino de Paris aux côtés de Vérino, Steeven et Christopher, Sacha Judaszko, Donel Jack'sman, Kevin Razy, Antonia de Rendinger, Ahmed Sylla, Anthony Joubert et Les Décaféinés.

À l'issue de la saison 3, il a interprété 74 sketchs dans l'émission, pour un score moyen par sketch de 76/100 (émissions spéciales en prime comprises).

Il revient pour la saison 4 en tant que pensionnaire historique et ses passages ne sont plus notés. Il est également « parrain » de l'émission la semaine du et dans l'émission du .

Filmographie[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il révèle dans l'émission d'Arthur Pas de ça entre nous ! que son prénom est Victor-Artus, confirmé dans Les Grosses Têtes du , où il est précisé qu'il y a un trait d'union dans son prénom.
  2. Par manque de temps à la suite du sketch des Lascars Gays Les 27 ans des Restos du cœur, d'une durée de presque un quart d'heure, les notes du public n'ont pu être dévoilées pour les sketchs d'Artus, Arnaud Cosson et Jérémy Ferrari.
  3. Laurent Ruquier et Catherine Barma arrêtent le sketch qu'ils trouvent trop explicite à une heure de grande écoute.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Morgane Giuliani, Artus présente un extrait de son nouveau spectacle "Al Dente" dans Le Grand Studio RTL sur RTL, le .
  2. Palavas-les-Flots : Artus dans "Saignant à point" dans Midi libre, le .
  3. « Artus », sur MokaMag (consulté le ).
  4. a et b « Artus - La biographie de Artus avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le ).
  5. « "C'est une belle usine à fric" : Artus raconte sa mauvaise expérience au cours Florent », sur Europe 1 (consulté le ).
  6. « Sur France 2, Artus ne demande qu’à en rire ce soir chez Ruquier », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Artus et Marie Denigot ne se parlent plus depuis Danse avec les stars », TV Mag lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Artus : "J'ai rencontré 'ma femme' dans DALS" », sur Paris Match (consulté le ).
  9. « Le Bureau des légendes (Canal+) : qui est vraiment Artus, l'humoriste aux multiples casquettes ? », sur Télé-Loisirs.
  10. « Netflix dévoile la bande-annonce de « C’est du gâteau ! » », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Le sketch d'Artus dans L'émission pour tous mardi sur http://www.leblogtvnews.com, le .
  12. « J'adore ce que vous faites », sur allocine.fr (consulté le ).
  13. L'émission intégrale La Cour des Grands sur www.europe1.fr, le .

Liens externes[modifier | modifier le code]