Jakie Quartz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jakie Quartz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Site web

Jakie Quartz, de son vrai nom Jacqueline Cuchet, née le à Paris, est une auteure-compositrice-interprète française. Elle est connue pour ses tubes « Mise au point » (1983), « Vivre ailleurs » (1986) et « À la vie, à l'amour » (1987).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Jakie Quartz passe son enfance en Bretagne, où elle est élevée par sa mère. Élève dissipée, elle se fait renvoyer de son lycée et part vivre à Paris. Elle y suit les cours Sylvia-Monfort pour apprendre la comédie, le chant, les claquettes et la danse classique.

En 1981, elle sort un 45-tours (son prénom est alors orthographié Jackie) chez Pathé-Marconi EMI, Histoire éphémère, dont la diffusion reste confidentielle. Elle parvient à se faire engager dans la troupe de la comédie musicale Revue et corrigée montée par Bob Decout au Casino de Paris aux côtés d'Annie Girardot, Catherine Lara, Guesch Patti, Manu Katche (batterie) et Jean-Paul Gaultier (costumes). Le spectacle reste à l'affiche quelques semaines seulement. Grâce à cette comédie musicale, elle fait sa première apparition à la télévision.

Succès[modifier | modifier le code]

Au cours d'une participation à l'émission Le grand échiquier (Jacques Chancel), elle rencontre le compositeur arrangeur Gérard Anfosso. Ensemble, ils travaillent (elle aux textes, lui aux musiques) sur un premier album qui inclut l'un des tubes de l'été 1983, « Mise au point ». Le single atteint la 2e place des ventes[1] et s'écoule à plus de 800 000 exemplaires[2]. Une version en italien est distribuée sous le titre « Se mi cercherai »[3]. Par le biais du compositeur, elle rencontre son agent Bertrand le Page (qui sera aussi celui de Buzy et de Mylène Farmer). La carrière de l'artiste est lancée.

En 1984 sort son deuxième album Alerte à la blonde, cette fois sans Gérard Anfosso. L'album est réalisé par Michel Cœuriot et Claude Sahakian. Elle écrit de nouveau les textes et se met à composer pour la première fois. Ce sont Pierre et Gilles qui sont derrière la pochette : « On voulait la photographier avec une énorme peluche mais elle a préféré quelque chose de plus agressif, d’où l’idée du bâton de dynamite avec lequel elle allume sa cigarette »[3]. L'impact est moindre que le précédent. Un premier extrait, Mal de vivre, est mis sur le marché, suivi quelques mois plus tard d'un deuxième single, Histoire sans paroles. Elle dévoile à la fin de l'année 1985 un nouveau single « Jeu dangereux », extrait de son album en préparation. La chanson passe inaperçue.

La chanteuse renoue avec le succès en 1986 avec le 45 tours Vivre ailleurs (produit par Secret Service), dernier titre de son troisième album Jour et nuit qui n'était pas prévu. « Vivre ailleurs » devient un tube, manquant de peu le top 10 en France[4] et s'écoule à plus de 300 000 exemplaires. Une version anglaise « BB remember me »est également enregistrée[5].

En 1987, Jakie Quartz retravaille avec Gérard Anfosso et enregistre son quatrième album, Émotion au pluriel. Elle classe alors un autre titre au Top 50, « À la vie, à l'amour » (n°30)[6]. Ce titre fait même une apparition dans les classements anglais (n° 55) début 1989, sous une version légèrement remixée[7]. La chanson « Émotion », elle aussi extraite de cet album, manque de peu le Top 50.

Déclin progressif et tentative de retour[modifier | modifier le code]

Le single « Non mais qu'est-ce que tu crois » sort en 1989 mais rencontre un échec commercial, les stations de radio refusant de diffuser la chanson parce que le texte est trop osé[8]. Elle participe néanmoins à la chanson « Pour toi Arménie », écrite par Charles Aznavour et composée par Georges Garvarentz, avec d'autres chanteurs, personnalités de la télévision et comédiens français de l'époque.

Son cinquième album, Jakie Quartz et ses singles suivants, à l'aube des années 1990, ne rencontrent pas le même écho ; elle décide de quitter son agent.

En 1995 sort une compilation de ses meilleurs morceaux, agrémentés de plusieurs titres inédits[9].

En 2003, l'artiste tente un retour avec « Si demain » (extrait inédit de sa nouvelle compilation) et en 2004, elle revient à la télévision et participe à l'émission de TF1 Retour gagnant (remportée par Jean-Luc Lahaye). Durant l'été 2005, elle se produit en galas aux quatre coins de la France. Puis elle rejoint la tournée RFM Party 80, pour une série de concerts dans les Zénith de France.

Crépuscule[modifier | modifier le code]

Fin 2013, sous l'emprise de l'alcool et d'antidépresseurs, Jakie Quartz assène à sa mère des coups qui entraînent une incapacité totale de travail de dix jours[10]. Elle reconnait son addiction à l'alcool[11]. Elle doit se soumettre à des obligations de soins[12],[13], est jugée et condamnée à trois mois de prison (avec sursis)[10]. Sa mère dira regretter avoir déposé une plainte contre sa fille, et lui pardonnera. Elle s'éteint paisiblement à leur domicile en 2016. Inspirée par cette épreuve, Jakie Quartz coécrit le texte d'une nouvelle chanson (avec Franck Le Hen et Andry Paul), « Mise à l'épreuve »[14].

En janvier 2019, Jakie Quartz sort un coffret contenant ses quatre albums CBS ainsi que toute sa discographie de 1983 à 1989. Des remixes, versions instrumentales et alternatives sont également présentes en bonus. Jakie Quartz intègre la tournée Drôles de dames qui se produit à travers toute la France, avec d'autres chanteuses comme Sabine Paturel, Caroline Loeb, et Bibie.[réf. nécessaire]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Bravo à Jakie Quartz
  • 2011 : Best Of (Le Meilleur des Années 80)
  • 2012 : Référence 80 - Tubes, Inédits, Versions Longues
  • 2019 : Les Années CBS 1983/1989

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleur classement Certifications Album
Drapeau de la France
FRA
[15]
Drapeau du Royaume-Uni
R-U
[16]
Histoire éphémère 1981 single uniquement
Mise au point 1983 2 Mise au point
Dernière Fois/Amour Exil (45t promo)
Mal de vivre 1984 Alerte à la blonde
Histoire sans paroles
Jeu dangereux 1985 Jour et Nuit
Vivre ailleurs 1986 11
À la vie, à l'amour 1987 30 55 Émotion au pluriel
Émotion (Le jour se lève)
Amour blessé 1988
Non mais qu'est-ce que tu crois ? 1989 single uniquement
Mais dis-moi 1990 Jakie Quartz
Tout ce que tu voudras
Comme un rêve 1992
Le Meilleur de toi-même 1995 Présent passé
Que sont-ils devenus ? (La Photo) 1996
Si demain 2003 Jakie Quartz[n 1]
Mise à l'épreuve 2015 single uniquement
« — » indique que le single n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Compilation sortie en 2003, ne pas confondre avec les deux albums studio sortis en 1983 et en 1990.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Classements hebdomadaires.
  2. Ventes de 1983
  3. a et b PMD, « Jakie Quartz – Les années CBS (1983/1989) », sur Pop Music Deluxe, (consulté le )
  4. [1].
  5. PMD, « Jakie Quartz – Les années CBS (1983/1989) », sur Pop Music Deluxe, (consulté le )
  6. [2].
  7. [3].
  8. « Jakie Quartz - Biographie : naissance, parcours, famille… », sur Nostalgie.fr (consulté le )
  9. http://www.nostalgie.fr/musique-422/biographie-d-artistes-432/artiste/fiche/1573-jakie-quartz.html#bioElement_1.
  10. a et b « Violences : prison avec sursis pour la chanteuse Jakie Quartz ».
  11. Prisma Média, « Jakie Quartz se livre sur sa terrible descente aux enfers - Voici », sur Voici.fr (consulté le )
  12. Vidéo. La chanteuse Jakie Quartz coupable de violences sur sa mère.
  13. « La chanteuse Jakie Quartz ("Juste une mise au point") jugée pour des violences », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  14. « Jakie Quartz s'excuse en chanson après l'agression de sa mère : "Bien fait pour ma gueule" », Charts in France, 19 mars 2015.
  15. « Discographie Jakie Quartz », sur lescharts.com (consulté le ).
    • Pour Mise au point, voir : « TOP Hebdo », sur top-france.fr, (consulté le ) Note : Cliquez sur les onglets 1983 et la date du 13 août 1983.
  16. « JAKIE QUARTZ - full Official Chart History », sur officialcharts.com, Official Charts Company (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]