Denise Fabre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabre.
Denise Fabre
Image illustrative de l'article Denise Fabre
Denise Fabre en 2013.

Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Cagnes-sur-Mer
Nationalité Drapeau de France Française
Langue Français
Émissions Interviews de stars
Chaîne France Bleu

Denise Fabre, née le à Cagnes-sur-Mer[réf. nécessaire], est une présentatrice de radio et télévision française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Radios et télévisions[modifier | modifier le code]

Après une enfance à Nice, Denise Fabre souhaite devenir hôtesse de l'air, mais, à l'issue d'un concours, elle débute, à l'âge de 19 ans, comme télé-speakerine sur les antennes de Télé Monte Carlo.

À Noël 1963, elle arrive à Paris et rejoint la deuxième chaîne de l'ORTF comme télé-speakerine. Parallèlement elle va animer l'émission dominicale Télé Dimanche sur la première chaîne. Elle devient ainsi une animatrice connue et reconnue de la télévision française.

En septembre 1971, Pierre Sabbagh devient directeur des programmes de la deuxième chaîne de télévision de l'ORTF et désire que son épouse Catherine Langeais présente les programmes du second programme. Aussi, Denise Fabre échange son poste de speakerine avec celui de Catherine Langeais et elle quitte ainsi la deuxième chaîne pour passer comme speakerine sur la première chaîne de l'ORTF. Elle y restera jusqu'au 5 janvier 1975, c'est-à-dire la date de la fin de l'Office.

En janvier 1975, elle est engagée pour être speakerine sur TF1 et elle le restera jusqu'en 1992.

Dans les années 1960, parallèlement à la télé, elle est chroniqueuse pendant 3 ans dans France-Soir, et anime la tranche 6 h-8 h de France Inter.

En 1975, elle reçoit le 7 d'or de la meilleure présentatrice de télévision.

En 1976, Jean-Luc Lagardère l’engage sur Europe 1 : elle y invite tous les matins des personnalités politiques qui viennent parler de tout… sauf de politique et des artistes qui viennent s'exprimer d'autres choses que de leurs arts.

En avril 1978, elle coprésente avec Léon Zitrone le Concours Eurovision de la chanson qui a lieu en France, à la suite de la victoire au Concours Eurovision de la chanson 1977 de Marie Myriam.

Elle anime les émissions Télé-Dimanche, Au plaisir du samedi. On la retrouve, dès 1993, sur la chaîne de ses débuts, Monte Carlo TMC dans l'émission Boléro. Elle tient également une chronique dans « France-Soir ». En 1995, elle réapparait sur TF1 en y présentant Télévitrines, une émission de téléachat.

En 2001, elle reçoit un nouveau 7 d'or, celui de la meilleure animatrice.

Vie artistique[modifier | modifier le code]

En 1971, elle est l'actrice principale d'une série télévisée Madame êtes-vous libre ?.

En 1982, elle enregistre le 45 tours Ollé la France, hymne officiel de la France pour la coupe du monde du football.

En 1990, elle participe à l'enregistrement du 45 tours collectif Roumanie : Le soleil se lève à l'est.

Début 2009, elle anime la troisième saison de la tournée Âge tendre et Têtes de bois. Le 28 décembre 2009, elle participe à l'émission "Questions pour un champion" animée par Julien Lepers.

En 2010, Denise Fabre anime de nouveau la Tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 5, avec les artistes suivants : Michèle Torr, Sheila, Hervé Vilard, Georgette Lemaire, Alain Turban...

À partir du 18 octobre 2014, elle anime la tournée Âge tendre, rebaptisée « Âge tendre - Rendez-vous avec les Stars », qui est en réalité la saison 9. Les artistes de cette nouvelle saison sont Hugues Aufray, Nicoletta, Petula Clark, Dave, Michèle Torr, Linda De Suza, Marcel Amont, Plastic Bertrand, Umberto Tozzi, Collectif Métissé et Michel Orso.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Le 21 janvier 2008, elle annonce sa candidature sur la liste UMP du secrétaire d'État à l'Outre-mer Christian Estrosi pour les élections municipales de Nice des 9 et 16 mars. Elle était jusque là porte parole des supermarchés Cora[1]. Elle figure en 6e place comme représentante de la « société civile » sur la liste du vainqueur et est ainsi élue conseillère municipale. Elle devient adjointe au maire de Nice chargée du rayonnement de la ville. Sa carrière politique se poursuit en étant élue suppléante de Benoit Kandel lors de son accession au fauteuil de Conseiller général des Alpes-Maritimes, à la suite de la démission de Patrick Allemand.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Côté vie privée, elle est mariée au chef Francis Vandenhende. Elle l'aide dans son restaurant jusqu'à la fermeture de celui-ci en 2007. Ils sont parents des jumelles Olivia et Elodie nées en 1980. Sa fille Olivia Nauthou est présentatrice sur W9 depuis 2005.

Présentatrice de télévision[modifier | modifier le code]

  • 1964-1992 : Speakerine (Deuxième chaîne de l'ORTF), (Première chaîne de l'ORTF) et (TF1)
  • 1969-1973 : Télé-Dimanche (Première chaîne de l'ORTF)
  • 1976-1978 : Restez donc avec nous le samedi (TF1)
  • 1978 : Concours Eurovision de la chanson (TF1)
  • 1978-1979 : Toujours le samedi (TF1)
  • 1979-1981 : Au plaisir le samedi (TF1)
  • 1987-1988 : Chéri qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui ? (TF1)
  • 1990 : Intervilles (TF1)
  • 1995-1998 : Télé-Vitrine (TF1)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

On lui doit Et en plus, c'est vrai[2], où elle évoque ses rencontres avec le général de Gaulle, les présidents Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand, avec Johnny Hallyday et d'autres vedettes ainsi que ses voyages dans diverses capitales.

Elle publie Comment être et rester belle en 1980[3] et un roman Les cœurs battants en 1986[4].

En 2004, paraît un autre livre, Vivre aux éclats[5], chez Michel Lafon. Elle y raconte quarante ans dans les coulisses de la télévision française.

Discographie[modifier | modifier le code]

1982, Denise Fabre soutient l’équipe de France de football :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son portrait, par le journal satirique provençal le Ravi, a exhumé des catalogues de la marque
  2. Et en plus, c'est vrai, Denise Fabre, B. Grasset, 1977, ISBN 224600442X, 9782246004424, 226 pages
  3. Comment être et rester belle, Denise Fabre, Presses de la Renaissance, 1980, ISBN 2856161944, 9782856161944
  4. Les cœurs battants: roman, Denise Fabre, JC Lattès, 1986
  5. Vivre aux éclats: Quarante ans de passions dans les coulisses de la télévision française, Denise Fabre, collaboratrice Albertine Gentou, Michel Lafon, 2004, ISBN 274990207X, 9782749902074, 260 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]