Catherine Ceylac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coignet.
Catherine Ceylac
Image illustrative de l’article Catherine Ceylac
Catherine Ceylac en janvier 2017 à la cérémonie des Globes de cristal.

Nom de naissance Catherine Cognet
Naissance (64 ans)
à Rennes Drapeau : France (Ille-et-Vilaine)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession journaliste de télévision.
Médias
Télévision ancienne présentatrice de Télématin

présentatrice de Thé ou Café

Catherine Ceylac, née Catherine Cognet le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est une journaliste française de radio et télévision, présentatrice de Télématin en 1988-1989, puis de 1996 à 2018 de Thé ou café.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catherine Ceylac a fait du théâtre dès l'âge de 13 ans avant de faire du journalisme. Elle commence sa carrière à 19 ans en exerçant à la radio et à la télévision sur FR3 Bretagne.

En 1980, elle arrive sur Antenne 2 où elle commence par annoncer les programmes de la chaîne et ce, jusqu'en 1987.

Elle coprésente sur la même chaîne une émission animalière avec Allain Bougrain-Dubourg nommée Des animaux et des hommes, puis des de divertissements et des variétés : elle coanime Incroyable mais vrai durant une saison avec Jacques Martin puis des émissions de la sélection française pour le Concours Eurovision de la chanson, en 1984 avec Jean-Pierre Foucault et en 1985 avec Patrice Laffont.

Dans le même temps, elle exerce à la radio, en lançant tout d'abord le magazine du matin de Radio bleue, suivi d'Aigre doux sur France Inter, une émission hebdomadaire qui devient quotidienne en 1983.

En 1984, Catherine Ceylac entre à la rédaction d'Antenne 2 et coanime l'émission de vie quotidienne C'est la vie. En 1988, elle anime Télématin en alternance avec Roger Zabel et assure la présentation des trois éditions de 7 h, 7 h 30 et 8 h en duo avec Marc Autheman.

Elle participe au Téléthon. Après avoir été catapultée du porte-avions Foch en 1989, elle est la première femme civile à monter à bord d'un Alpha Jet de la Patrouille de France. Elle traite ce sujet dans l'émission Envoyé spécial présenté par Paul Nahon et Bernard Benyamin.

De 1990 à 1991, sur Antenne 2, elle produit et présente Sucrée... salée, une émission hebdomadaire de 90 minutes le samedi matin dont l'originalité consiste à mettre les hommes politiques « sur le grill ». De 1992 à 1995, elle présente le Journal de la nuit, sur Antenne 2 devenue France 2, en alternance avec Philippe Lefait.

À partir du 3 février 1996, elle anime Thé ou Café sur France 2, le samedi à partir de 9 heures ou de 10 heures et le dimanche de 7 heures à 8 heures, une émission d'interview de personnalités françaises et internationales. Elle y provoque Bernard Tapie lors de la promotion de son CD avec Doc Gynéco en évoquant l'affaire du Crédit lyonnais[1]. En avril 2018, France 2 annonce l'arrêt de l'émission pour la rentrée. Une pétition est lancée pour maintenir le programme à l'antenne et des personnalités en prennent sa défense[réf. nécessaire]. Le dernier numéro de Thé ou Café est diffusé le 1er décembre 2018.

Catherine Ceylac joue avec les animateurs et journalistes de France Télévisions dans des pièces de théâtre et opérettes produites par Olivier Minne et retransmises sur France 2 : Trois jeunes filles nues en 2006 et Trois contes merveilleux en 2007.

Elle participe à Toute la télé chante pour sidaction sur France 2.[réf. nécessaire]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la compagne du journaliste Claude Sérillon depuis 1984. Elle a un fils, Jean-Philippe Oudot, né en 1973 d'un premier mariage[2].

Journaliste et animatrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Télévision

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chloé Breen, Catherine Ceylac : Bernard Tapie a bien failli... « en venir aux mains » avec elle !, Purepeople.com, 29 mars 2010
  2. CATHERINE CEYLAC. LIBRE ET HEUREUSE, sur letelegramme.fr, consulté le 5 mai 2016