Juan Arbelaez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juan Arbeláez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(33 ans)
Bogota
Nom de naissance
Juan Mario Arbeláez Guarín
Nationalité
Activité

Juan Arbeláez Guarín, né le à Bogota[1], est un chef cuisinier colombien établi en France. Il exerce également à la télévision française en tant qu'animateur et chroniqueur.

Il est marié avec Laury Thilleman, Miss France 2011, animatrice et chroniqueuse de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Né d'un père avocat et d'une mère cantinière dans des écoles, Juan Arbelaez est l'aîné d'une famille de trois enfants[1].

Études et débuts[modifier | modifier le code]

Juan fait ses études au lycée français Louis-Pasteur à Bogota jusqu'en sixième[2] et finit ses études au Gimnasio moderne.

Il part pour la France à l'âge de 18 ans pour devenir cuisinier[1] et entre au sein de l'école Le Cordon Bleu à Paris en 2007[2]. Deux ans plus tard, il rejoint les équipes de cuisine du chef Pierre Gagnaire au restaurant 3 étoiles, rue Balzac. Il y restera un an en tant que stagiaire et commis de cuisine. Il continue son parcours au sein des cuisines de l'hôtel George-V sous la direction d'Éric Briffard pendant deux ans. En 2011, il rejoint la brigade de cuisine de l'hôtel Le Bristol à Paris pour découvrir la cuisine d'Éric Fréchon[2],[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2012, il participe comme candidat à la troisième saison de l'émission Top Chef sur M6[1] où il est éliminé lors du 4e épisode. Il devient chef de cuisine du restaurant l'Acajou dans le 16e arrondissement de Paris.

En 2013, il ouvre son premier restaurant, Plantxa à Boulogne-Billancourt[1] où il reste pendant 3 ans puis est appelé par l'hôtel Marignan Champs Elysées pour créer le restaurant Nube et en devenir le chef exécutif[3],[4]. En parallèle, il s'associe avec Mauricio Zillo et ouvre le restaurant A Mere dans le 10e arrondissement de Paris[5] puis il crée un concept autour du pain et du vin appelé « Levain » à Boulogne-Billancourt[6].

En 2014, il participe au livre Plateaux - Télé en séries aux éditions Le Contrepoint avec les auteurs Audrey Vacher, Stéphane Bahic et Stéphane Déjantes[7]. La recette de Juan Arbelaez, est sur la série télévisée Dexter[8].

En 2016, il participe à Taste of Paris avec son restaurant Plantxa[9]. Il y participera également en 2017 avec son restaurant Nube[10].

De 2015 à 2016, Il est chroniqueur « cuisine » pendant un an dans le magazine Comment ça va bien ! présenté par Stéphane Bern sur France 2[11] après avoir été invité plusieurs fois dans l'émission Dans la peau d'un chef de Christophe Michalak sur la même chaîne.[12].

Il est également chroniqueur dans l'émission consacrée à la forme et au sport Demain je m'y mets présentée par Géraldine Pons et Nicolas Deuil sur Eurosport 2[13]. Il y présente la rubrique « cuisine forme » tout comme le chef Julien Duboué (candidat de Top Chef en 2014). Ils sont tous les deux les protagonistes de l'émission Cuisine impossible sur TF1, diffusée en avril 2019 puis à partir d'août 2020, dans laquelle ils se lancent des défis culinaires dans différentes parties du monde.

Depuis , il seconde Valérie Damidot à l'animation de l'émission Mon plus beau Noël diffusée en fin d'après-midi sur TF1 puis transférée sur TFX en 2021. Il y commente les prestations des candidats et donne des conseils "cuisine".

En septembre 2020, il devient chroniqueur cuisine pour l'émission Quotidien sur TMC.

Apparition dans les médias[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Animateur/Chroniqueur[modifier | modifier le code]

Candidat[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis le , il est en couple avec Laury Thilleman (Miss France 2011)[15],[3], avec qui il se marie le à Brest[16].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • avec Audrey Vacher, Stéphane Bahic et Stéphane Déjantes, Plateaux-télé en séries : 15 séries cultes - 15 grands chefs, Paris, éditions Le Contrepoint, , 76 p. (ISBN 978-2-37063-020-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Gilles Renault, « Juan Arbelaez, plateau-repas » sur Libération, 13 septembre 2017
  2. a b et c Juan Arbelaez, jeune prodige de la cuisine sur cordonbleu.edu, consulté le 14 septembre 2017
  3. a et b Emmanuel Tresmontant, « Juan Arbelaez : La nouvelle pépite des fourneaux » sur Paris Match, 17 février 2017
  4. Le Chef Juan Arbelaez reprend les cuisines de l'Hôtel 5* Marignan Champs Élysées sur fortetclair.fr, consulté le 14 septembre 2017
  5. François-Régis Gaudry, « Paris, 10e: A Mère, bistrot débridé » sur L'Express, 09 septembre 2015
  6. Bastien J., « Levain : "du pain, du vin et on s'embrasse à la fin" » sur sortiraparis.com, 5 janvier 2017
  7. Christine Rousseau, « Les séries à toutes les sauces » sur Le Monde, 20 novembre 2014
  8. Céline Fontana, « Juan Arbelaez: "Dexter me hante" » sur TV Magazine / Le Figaro, 16 février 2015
  9. Le Chef Juan Arbelaez présent au Festival Taste of Paris 2016 sur fortetclair.fr, consulté le 14 septembre 2017
  10. Diane Shenouda avec l'AFP, « Taste of Paris : des petits prix pour de grands plats » sur le site d'Europe 1, 18 mai 2017
  11. Retrouvez Juan Arbelaez une fois par semaine dans Comment ça va bien ! sur France 2 sur fortetclair.fr, consulté le 14 septembre 2017
  12. Benjamin Lopes, « Dans la peau d'un chef : Charlotte convainc Juan Arbelaez et le public de France 2 » sur toutelatele.com, 5 décembre 2014
  13. Frédéric Lohézic,« Demain je m'y mets (Eurosport 2) - Qu'est-ce que c'est que ce nouveau magazine ? » sur Télé 7 jours, 3 décembre 2015
  14. Doublé par Wilmer Valderrama en version originale.
  15. Geneviève Cloup, « Laury Thilleman raconte comment Juan, un ancien candidat de Top Chef, l'a séduite » sur Gala, 18 octobre 2016
  16. Prisma Média, « Laury Thilleman s’est mariée : l’ancienne Miss France dévoile des images de la cérémonie - Gala », sur Gala.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]