Waly Dia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Waly Dia
Nom de naissance Waly Dia
Naissance (33 ans)
Grenoble (Isère)
Profession

Waly Dia, né le à Grenoble (Isère), est un comédien et humoriste français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Waly Dia quitte sa ville natale de Grenoble en 2010, pour s'installer à Nantes où il fait ses premières armes sur scène. Il est d'origine française par sa mère et sénégalaise par son père[2].

Candidat de l'émission On n'demande qu'à en rire de Laurent Ruquier sur France 2 du au , il rencontre rapidement le succès et devient pensionnaire (dix passages) le . Ses sketchs sont connus comme étant très énergiques et il a la particularité de changer sa voix de manière surprenante. Il est qualifié pour le spectacle On n'demande qu'a en rire au Casino de Paris avec Arnaud Tsamere, Artus, Les Lascars gays et Florent Peyre lors du second prime de sélection. Son record personnel est de 95/100.

Repéré lors d'une scène ouverte, Waly Dia rejoint la nouvelle troupe du Jamel Comedy Club en 2012. Produit par Jamel Debbouze (dont il assure plusieurs premières parties), il joue son spectacle Garde la pêche ! au Comedy Club à Paris et en tournée dans toute la France[1],[3].

En 2014, il présente le Canal J Battle Dance sur Canal J, participe au festival Marrakech du rire avec une prestation très remarquée et partage l'affiche du film À toute épreuve avec entre autres Marc Lavoine, Samy Seghir et La Fouine. Il participe au clip Fresh Prince de Soprano sous le nom de Jeffrey. Dans cette chanson, Soprano répète la phrase « Jeffrey, remets-nous des glaçons ! », qui deviendra un phénomène sur les réseaux sociaux.

Il tient un rôle récurrent dans la série Commissariat central diffusée sur M6 depuis le et obtient le rôle principal du film Père fils thérapie ! sorti le .

En 2018 il obtient un rôle récurrent dans une série Netflix française, Osmosis.[1] Cette même année il lance son deuxième spectacle Ensemble Ou Rien.

À partir de , il obtient une chronique hebdomadaire dans l'émission de radio Par Jupiter sur France Inter.[4],[5]

Filmographie[1][modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Théâtre[1][modifier | modifier le code]

One-man-shows[modifier | modifier le code]

Spectacles collectifs[modifier | modifier le code]

Émissions[1][modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Festival Humour en Capitales 2011 : Prix des jeunes talents[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Fiche Waly Dia », sur www.cineart.fr (consulté le )
  2. AlloCine, « Fiche Waly Dia », sur AlloCiné (consulté le )
  3. Elvire Emptaz, « Waly Dia : le comique sur qui on mise ! - Elle », sur elle.fr, (consulté le )
  4. « La chronique de Waly Dia », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  5. Sandra Onana, « Waly Dia : «Le rire-ensemble, ça ne se télécharge pas» », sur Libération (consulté le )
  6. "Avis de tempête" (2020) avec Blandine Bellavoir et Lannik Gautry, Bulles de Culture, 2020-09-26 (Consulté le 30/09/2020)
  7. Aury Bouzar, « Saint-Denis : Waly Dia, star du stand-up aux fourneaux », sur leparisien.fr, (consulté le )
  8. « Les gagnants de l'édition 2011 », sur humourencapitales.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]