Julie Depardieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Depardieu.
Julie Depardieu
Description de cette image, également commentée ci-après
Julie Depardieu au Festival de Cannes 2016.
Nom de naissance Julie Marion Depardieu
Naissance (46 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice

Julie Depardieu, née le 18 juin 1973 à Paris, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Marion Depardieu est la fille des acteurs Gérard Depardieu et Élisabeth Guignot. Elle est la sœur de l'acteur Guillaume Depardieu (1971-2008). Elle a également une demi-sœur et un demi-frère cadets du côté de son père. Elle naît le 18 juin 1973, pendant le tournage du film Les Valseuses qui va rendre son père célèbre. Son père n'hésitera pas à dire, par la suite, qu'elle fut à cette époque son « petit porte-bonheur », son « fétiche ».

Article détaillé : Famille Depardieu.

Ne se destinant pas à une carrière d'actrice, elle fait ses études au Lycée Pierre Corneille de La Celle-Saint-Cloud, obtient une maîtrise de philosophie à l'Université de Nanterre[1], fait vingt ans de psychanalyse tout en effectuant des stages dans le milieu du cinéma. Pour sa première figuration active au cinéma, elle donne la réplique à son père dans Le Colonel Chabert en 1994. Depuis cette date, elle a joué dans de nombreux films et productions télévisuelles. Elle devient la première comédienne à obtenir deux Césars pour le même rôle en 2004 : celui du meilleur espoir et du meilleur second rôle féminin avec La Petite Lili de Claude Miller. Grâce à ce réalisateur, elle obtient d'ailleurs un troisième trophée en 2008 (son second comme meilleur second rôle) grâce à Un secret. En 2008 elle réalise à côté du metteur en scène Stéphan Druet sa première mise en scène pour les opéras en plein air : Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach.

Elle rencontre le chanteur Philippe Katerine sur le tournage de Je suis un no man's land. Ils sont les parents de deux garçons : Billy, né en juin 2011[2] et Alfred, né en août 2012.

Fin novembre 2013, elle apparaît dans les médias français (Canal+ le 26, France Inter le 27) pour faire la promotion de l'album de chansons de son frère Guillaume, Post Mortem dont, après son décès, elle a repris la production et procédé à la finalisation.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Julie Depardieu à Berlin en 2007.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Julie Depardieu a reçu en 2004 le César du meilleur espoir féminin et le César du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans La Petite Lili de Claude Miller. Elle a obtenu à nouveau en 2008 le César du meilleur second rôle féminin pour son rôle dans le film Un secret.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 2001 à 2008, elle a été en couple avec le violoniste Laurent Korcia.

Elle vit désormais avec Philippe Katerine, rencontré en 2010 sur le tournage du film Je suis un no man's land. Ils ont deux enfants, Billy né le 16 juin 2011, et Alfred né le 8 août 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julie Depardieu, Encyclopédie du cinéma
  2. « Julie Depardieu donne naissance à son premier enfant », Jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juillet 2017)
  3. Julie Depardieu dans une comédie sur le mariage pour tous, sur leparisien.fr, consulté le 3 décembre 2015
  4. Valérie Sasportas, « Julie Depardieu rafraîchit Offenbach », sur lefigaro.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Propos de Julie Depardieu recueillis par Isabelle Inglebert, « Plus je réfléchis, plus je joue mal ! », Télécâble Sat Hebdo, no 1493, SETC Saint-Cloud, 10 décembre 2018, p. 10 (ISSN 1280-6617).
  • Julia Baudin, « Julie Depardieu, malicieuse et lumineuse », Le Républicain Lorrain, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, 21 août 2019, p. 27, (ISSN|0397-0639)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :