Arié Elmaleh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elmaleh.
Arié Elmaleh
Description de cette image, également commentée ci-après

Arié Elmaleh photographié en 2009 par le Studio Harcourt.

Naissance (41 ans)
Casablanca, Maroc
Nationalité Maroc Marocaine
France Française
Profession acteur

Arié Elmaleh est un acteur et chanteur franco-marocain, né à Casablanca le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Il est le fils de David Elmaleh, commerçant, qui pratique l'art du mime en amateur au CAFC Conc (Cercle Amical Français de Casablanca), et de Régine Elmaleh (née Aymard, le 3 septembre 1955)[1].

Arié Elmaleh est le frère de l'humoriste et comédien Gad Elmaleh et de Judith Elmaleh, auteur et metteur en scène.

Il passe son enfance à Casablanca au Maroc. Après un court séjour en faculté de droit, il rejoint les cours du théâtre du Rond-Point à Paris puis l'école Le Studio à Asnières-Gennevilliers où il est formé aux textes classiques par Jean-Louis Martin Barbaz. Sous sa direction, il jouera dans Iphigénie ou le Péché des Dieux et dans le Voyage dans le baroque.

En 1998, Arié met en scène la pièce de Xavier Durringer Bal Trap au théâtre de l'espace Kiron.

Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Le cinéma lui offre son premier rôle en 2001 dans Change-moi ma vie de Liria Begeja aux côtés de Fanny Ardant et Roschdy Zem.

Parallèlement, le jeune acteur poursuit sa carrière au théâtre, notamment sous la direction d'Irina Brook.

En 2002, il est à l'affiche du film d'Éric Heumann, Les Amants du Nil aux côtés d'Emma de Caunes et d'Éric Caravaca.

En 2003, Arié donne la réplique à son frère Gad en incarnant le rôle de Vanessa, dans Chouchou de Merzak Allouache. La même année, il remporte un vif succès au théâtre, avec Olivia Bonamy dans la pièce Préliminaires, qu'il coécrit avec Daniel Cohen.

Dans le même temps, il devient le héros récurrent d'un spot publicitaire pour SFR qui lui offre une certaine popularité et gagne ainsi la sympathie du public. Puis il obtiendra un rôle plus dramatique dans La Maison de Nina de Richard Dembo aux côtés d'Agnès Jaoui.

En 2006, Éric Rochant offre à Arié le premier rôle de son film, dans l'École pour tous. Sa prestation lui vaudra d'être nommé aux César comme « meilleur espoir masculin ».

Il est également nommé aux Molières en tant que révélation théâtrale 2007 pour le rôle qu'il interprète dans Irrésistible de Fabrice Roger-Lacan, mise en scène par Isabelle Nanty, avec Virginie Ledoyen.

La même année, il fait partie de la distribution du biopic Molière, de Laurent Tirard, Je déteste les enfants des autres d'Anne Fassio et Faut que ça danse ! de Noémie Lvovsky.

En 2008, il se concentre sur des comédies : Jusqu'à toi, de Jennifer Devoldere, Hors de prix, de Pierre Salvadori, dont son frère est la tête d'affiche avec Audrey Tautou.

L'année 2009 marque sa dernière apparition sur les planches, il se concentre dès lors sur le cinéma.

Confirmation difficile et passage à la télévision[modifier | modifier le code]

Arié Elmaleh en 2010.

En 2010, il tient un second rôle dans le road-movie féminin Thelma, Louise et Chantal, de Benoît Pétré, et fait partie de la distribution principal du film d'horreur Captifs, de Yann Gozlan.

En 2011, il effectue sa première lecture de scénario lors du Festival Premiers Plans à Angers[2].

En 2012, il revient à la comédie pure : d'abord en faisant partie du casting chorale de Plan de table, de Christelle Raynal, puis en faisant partie de la bande d'acteurs réunis par Arnaud Lemort pour Dépression et des potes, où il campe un musicien qui passe à côté de ses rêves d'artiste. Les deux films sont des échecs critiques et commerciaux.

Il se fait dès lors rare sur grand écran, apparaissant en 2013 dans Les Gamins, d'Anthony Marciano, et prêtant sa voix en 2015 dans le film d'animation Pourquoi j'ai pas mangé mon père, avec et de Jamel Debbouze.

C'est à la télévision qu'il trouve des rôles exposés :

En septembre 2013, il intègre l'équipe de l'émission Le Grand Journal (saison 10), aux côtés d'Antoine de Caunes en chef de file[3]. Mais il ne reste pas au-delà d'une saison.

En effet, en 2014, il se distingue dans un rôle dramatique, en jouant l'un des rôles principaux du téléfilm Un enfant en danger, de Jérôme Cornuau. Cet essai concluant l'amène à d'autres projets.

En 2015, il est à l'affiche du téléfilm La Stagiaire, dans lequel il donne la réplique à Michèle Bernier, et des mini-séries Presque parfaites, de Gabriel Julien-Laferrière[4] et Le Mystère du lac, de Jérôme Cornuau.

Fin décembre 2015, France 3 commande une série télévisée de 6 épisodes, tirée de La Stagiaire, à la suite du large succès d'audience du téléfilm.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 2007 à 2015, il est en couple avec Virginie Ledoyen, avec qui il a eu un garçon, Isaac, né en [5], et une petite fille, Amalia, née le [6].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéo-clip[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : album We Love Disney (volume I) : Je suis ton meilleur ami du dessin animé Aladdin et Supercalifragilisticexpialidocious du film Mary Poppins en duo avec Al.Hy.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linternaute
  2. « Première pour Arié Elmaleh », sur www.my-angers.info,‎ (consulté le 27 décembre 2015)
  3. Julien Lalande, « Le frère de Gad Elmaleh rejoint "Le Grand journal de Canal+" », sur ozap.com,‎ (consulté le 27 décembre 2015)
  4. a et b (fr) « "Presque parfaites", nouvelle minisérie sur les trentenaires ! », sur RTBF TV,‎ (consulté le 27 décembre 2015)
  5. Virginie Ledoyen et Arié Elmaleh : deuxième sortie officielle en quatre ans !, Purepeople.com, 10 avril 2011
  6. « Virginie Ledoyen et Arié Elmaleh révèlent le prénom de leur fille », sur lci.tf1.fr,‎