Clara Luciani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luciani.
Clara Luciani
Description de cette image, également commentée ci-après
Clara Luciani au Festival Papillons de nuit, en juin 2019.
Informations générales
Naissance (27 ans)
Martigues, France
Activité principale Auteure-compositrice-interprète, musicienne
Genre musical Chanson française, Pop, Rock
Instruments Guitare électrique
Années actives Depuis 2010
Labels Initial Artist Services
Universal Music France
Site officiel claraluciani.com

Clara Luciani, née le à Martigues dans les Bouches-du-Rhône, est une auteure-compositrice-interprète et musicienne française.

Elle compte à son actif un extended play (EP), Monstre d'Amour, et un album studio, Sainte-Victoire, sorti en 2018. Elle se fait d'abord connaître au sein du groupe de rock français La Femme, chantant sur plusieurs morceaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le à Martigues[1],[2],[3],[4],[5] et issue d'une famille corse (son grand-père, qu'elle n'a pas connu, était ajaccien[6]), Clara Luciani a grandi à Septèmes-les-Vallons, dans la banlieue de Marseille[5]. Avant de vivre de la musique, elle étudie l’histoire de l’art[7] et fait plusieurs petits boulots dans une pizzeria et dans une boutique de vêtements, en gardant des enfants ou en donnant des cours particuliers d'anglais[6].

En 2010, elle rencontre les membres du groupe La Femme dont elle devient, un temps, l'une des voix féminines[7]. Elle chante deux titres de l'album Psycho Tropical Berlin sorti en 2013[8] : La Femme (piste 3) et It's Time To Wake Up (2023) (piste 7). Elle quitte le groupe[Quand ?], et forme le duo Hologram avec Maxime Sokolinski[8].

En 2015-2016, elle accompagne sur scène le chanteur Raphael pour sa tournée Somnambules[9].

En , la chanteuse chante en duo avec le rappeur Nekfeu sur son album Cyborg, pour Avant tu riais[10].

En 2017, elle assure la première partie de Benjamin Biolay et sort un premier EP, Monstre d'amour. Cet EP est enregistré avec Benjamin Lebeau (The Shoes) et Ambroise Willaume (Revolver)[7] et est salué par la critique[3],[11].

Le , Clara Luciani publie son premier album, Sainte-Victoire, qui reçoit un bon accueil dans la presse[5],[1],[12],[13]. Elle revendique les influences de Françoise Hardy, Gainsbourg, Nico, Michel Legrand et Paul McCartney[14].

Le , elle est citée aux Victoires de la musique, dans la catégorie « Révélation scène »[15]. Elle remporte cette Victoire de la musique le [16]. Le même jour parait une réédition limitée de l'album Sainte-Victoire comprenant 4 titres inédits dont une adaptation de Qu'est-ce que t'es belle interprétée en duo avec Philippe Katerine sous le titre Qu'est-ce que t'es beau.

Le , elle participe à l'émission La Chanson de l'année diffusée sur TF1 grâce au succès de son titre La Grenade[17].

Le , elle est l'invitée d'honneur du prix de Diane, une des plus grandes courses hippiques mondiales, en ouverture duquel elle donne un concert de 54 minutes sur l'hippodrome de Chantilly[18].

Le 22 novembre 2019 est publié une super-édition de Saint-Victoire comprenant 5 titres inédits supplémentaires dont le titre Ma sœur[10] qui se trouve être un véritable hommage de Clara à sa sœur Léa (également chanteuse sous le nom de scène Ehla et qui a assuré la première partie de son tout premier concert à l'Olympia en ).

Instrument[modifier | modifier le code]

Clara Luciani s'accompagne, sur certains morceaux, à la guitare acoustique ou électrique (6 et 12 cordes).

Tournées[modifier | modifier le code]

Pendant l'été 2018, la tournée de concerts de Clara passe par plusieurs festivals – Solidays, Days Off, Francofolies de La Rochelle – et se poursuit à l'automne et pendant l'hiver 2018-2019 en France et dans les pays limitrophes francophones[n 1],[19],[20].

Discographie[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations & rééditions[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Liste des titres, avec positions dans les classements et certifications
TitreAnnéeMeilleure positionCertificationsAlbum
WAL
[21]
FRA
[22]
FRA Tél.
[23]
SUI
Rom.
[24]
Pleure Clara, pleure2017Monstre d'amour
Comme toi
La Grenade201852217 Drapeau de la France : Disque de platine Platine[25]Sainte-Victoire
Les Fleurs
La Baie38156
Nue20191211815
Ma sœur5354
« — » indique que le titre n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Singles en collaboration[modifier | modifier le code]

Liste des titres, avec positions dans les classements
TitreAnnéeMeilleure positionAlbum
FRA
[22]
Avant tu riais
(Nekfeu featuring Clara Luciani)
201657Cyborg
Qu'est-ce qu'on y peut ?
(Pierre Lapointe et Clara Luciani)
2019
« — » indique que le titre n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Participations et collaborations[modifier | modifier le code]

Au sein du groupe La Femme[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle se produit notamment le à La Cave à Musique à Mâcon en Bourgogne, le au Chat Noir à Carouge en Suisse dans le cadre du festival Les Créatives et le à La Cigale à Paris. Après plusieurs premières parties à l'Olympia, elle y donne son premier concert le .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Clara Luciani, la nouvelle perle pop française », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  2. Grazia.fr, « Clara Luciani : un premier éclat musical qui rappelle François Hardy », Grazia.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  3. a et b « Clara Luciani, «petite lumière» de la chanson française », La Parisienne,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  4. « Clara Luciani, voix joyeusement grave », sur Le Monde.fr, (consulté le 22 juin 2018).
  5. a b et c « Clara Luciani illumine-t-elle la pop? », L'Express.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  6. a et b « Clara Luciani : “Je n'ai pas l'impression de vivre un succès” », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2018).
  7. a b et c « Clara Luciani : du groupe La Femme à l'album en solo », sur La Première, (consulté le 29 décembre 2018).
  8. a et b « Clara Luciani : la "petite lumière" de la pop française », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  9. « Clara Luciani décroche un single de platine pour « La Grenade » », sur rfm.fr, (consulté le 17 janvier 2020).
  10. a et b « Clara Luciani: ces choses que vous ignorez sur la chanteuse! », sur nrj.fr, (consulté le 17 janvier 2020).
  11. « Clara Luciani : "Enfant, j'étais la petite fille mise sur le côté" », Madame Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  12. « Musique : Clara Luciani, une "Sainte Victoire" foudroyante », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  13. « 'Sainte-Victoire', le premier album de Clara Luciani est une belle réussite », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  14. « Interview : reprises, féminisme et guilty pleasures avec Clara Luciani - TSUGI », TSUGI,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2018).
  15. « Clara Luciani nommée aux Victoires de la musique », sur www.ledauphine.com (consulté le 1er février 2019).
  16. « Victoires de la musique 2019 : la Martégale Clara Luciani a remporté le trophée de la Révélation scène », sur LaProvence.com, (consulté le 9 février 2019).
  17. « La Chanson de l’année : Clara Luciani, Heuss l’enfoiré, Boulevard des Airs, Jérémy Frérot... pour succéder à « Maria Maria » de Kendji Girac », sur http://www.toutelatele.com, (consulté le 16 juin 2019).
  18. « Prix de Diane : quelques repères pour garder le cap », sur leparisien.fr, (consulté le 18 janvier 2020).
  19. « Clara Luciani la promesse de la pop », lejsl.com,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2019).
  20. Lara Donnet, Julie Evard et Pierre Philippe Cadert, « Clara Luciani, icône féminine et féministe au festival Les Créatives », rts.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2019).
  21. « Clara Luciani », sur Ultratop.be.
  22. a et b « Clara Luciani », sur lescharts.com. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « fr » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  23. « Le Top de la semaine : Top Singles Téléchargés - SNEP », Top Singles Télechargés. SNEP. (consulté le 12 septembre 2019).
  24. « Discographie Clara Luciani », sur lescharts.ch (consulté le 6 décembre 2019).
  25. « CERTIFICATION Clara Luciani », sur SNEPmusique.com, Syndicat national de l'édition phonographique.

Liens externes[modifier | modifier le code]