Chouchou (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chouchou
Réalisation Merzak Allouache
Scénario Merzak Allouache
Gad Elmaleh
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 min
Sortie 2003


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chouchou est un film français réalisé par Merzak Allouache, sorti en 2003. Il a réalisé 4 millions d'entrées en salle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Choukri « Chouchou » (Gad Elmaleh), maghrébin Algérien aux yeux clairs, débarque clandestinement à Paris, afin de retrouver son neveu. Habillé d'un poncho, il prétend être réfugié chilien et tente de trouver un abri en proposant ses services : faire le ménage, le repassage, la cuisine. Il est orienté vers l'église où le Père Léon (Claude Brasseur), prêtre catholique, l'héberge. Il est assisté du Frère Jean « Coco » (Roschdy Zem), ancien délinquant toxicomane assailli par des visions. Père Léon fait engager Chouchou comme homme à tout faire par Nicole Milovavovich (Catherine Frot), psychothérapeute dont le cabinet est à proximité. Elle a très vite cerné sa personnalité de Chouchou, apprécie pour sa bonne humeur et lui permet de se travestir pour travailler. Chouchou trouve par l'intermédiaire de son ami travesti et de son neveu un travail de serveur dans un cabaret de travestis de Clichy où il rencontre Stanislas (Alain Chabat). Outre l'amour qu'il ressent pour cet homme, il connaîtra l'amitié et le soutien du père Léon, de frère Jean et du docteur Milovavovich en réponse à l'hostilité malveillante d'un inspecteur névrosé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Merzak Allouache
  • Producteurs : Christian Fechner et Hervé Truffaut
  • Photographie : Laurent Machuel
  • Musique : Gilles Tinayre et Germinal Tenas
  • Directeur de Production : Jean-Louis Nieuwbourg
  • Sociétés de production : Les Films Christian Fechner
  • Distributeur : Warner Bros. France
  • Budget : 7 640 000 €
  • Durée : 105 min
  • Sortie Nationale :
  • Pays : France
  • Langue : Français

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Gad Elmaleh : Choukri dit Chouchou, travesti maghrébin.
  • Alain Chabat : Stanislas de la Tour-Maubourg, l'homme qui va aimer Chouchou.
  • Claude Brasseur : Le père Léon, prêtre qui héberge Chouchou.
  • Julien Courbey : Ikéa, un musicien mentalement dérangé.
  • Catherine Frot : Le docteur Nicole Milovavovich, la psychothérapeute qui emploie Chouchou.
  • Micheline Presle : La mère de Stanislas
  • Jacques Sereys: Le père de Stanislas
  • Roschdy Zem : Frère Jean, un jeune prêtre disciple de Léon dont le péché est de manger beaucoup trop de chocolat. Ex-toxicomane nommé Coco qui voit la Vierge Marie en apparition.
  • Arié Elmaleh : Hamid dit Vanessa, neveu de Chouchou et danseur travesti
  • Yacine Mesbah : Djamila, un travesti maghrébin ami de Chouchou.
  • Jean-Paul Comart : Le commissaire Molino, que Grégoire déteste.
  • Stéphane Boucher : L'inspecteur Grégoire, policier psychopathe qui poursuit Chouchou.
  • Michaël Youn :  Le travesti brésilien
  • Aytl Jensen : Travesti de la boite de nuit
  • Anne Marivin: La vendeuse de supermarché en tailleur beige
  • Dany Danh : Cyprien
  • TV Van : Anne Sophie
  • Michel Such : Le patient à la minerve
  • Catherine Hosmalin : Madame Armand
  • Olivia Dessolin : L'apparition

Production[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné à Paris et à Vigneux-sur-Seine en Essonne.

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office France : 3 876 572 entrées (dont 700 227 à Paris) soit 22 276 396 $.

Analyse[modifier | modifier le code]

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lors de la scène où Chouchou et frère Jean repartent du supermarché, un des jeunes apercevant Chouchou vêtu d’un poncho l'appelle « Clint Eastwood ». C'est une référence aux westerns spaghettis de Sergio Leone dans lesquels l'acteur américain en porte un.
  • Dans la scène au petit-déjeuner, frère Jean répond au père Léon qu'ils ont « 4 mariages et un enterrement » au programme de la journée. C'est une référence au film Quatre mariages et un enterrement de Mike Newell sorti en 1994.

Erreurs et incohérences[modifier | modifier le code]

  • La vieille dame assise dans l'église incarnée par la figurante Marguerite Torreani, peu avant la confession de Chouchou, tient son missel à l'envers.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film est centré autour d'un personnage que Gad Elmaleh interprétait dans son spectacle La Vie normale. Il donnera ainsi l'idée à d’autres humoristes de porter des personnages phares sur grand écran : Brice de Nice (2005) de Jean Dujardin, Cyprien (2009) d’Élie Semoun. Gad Elmaleh renouvelle l'expérience en 2009 avec Coco.
  • Le personnage de Chouchou parle de nombreuses fois à une photo de Sigmund Freud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]