Daphné Bürki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Daphné Bürki
Image illustrative de l’article Daphné Bürki
Daphné Bürki en 2009.

Nom de naissance Daphné de Marin de Montmarin
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Paris 14e
Nationalité Française
Langue Français
Émissions Culturebox l'émission sur la webtv Culturebox
Radio Europe 1 (2017-2018)
Chaîne Canal + (2004-2011)
France 5 (2011-2012
Canal + (2012-2016)
C8 (2016-2017)
France 2 (depuis 2017)
Culturebox (webtv) (depuis 2021)
France 4 (depuis 2021)

Daphné Bürki, née le à Paris, est une animatrice audiovisuelle ou chroniqueuse à la télévision, actrice et styliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, formation et débuts[modifier | modifier le code]

Sous l'identité Daphné de Montmarin, Daphné Bürki naît le dans le 14e arrondissement de Paris[1],[2]. Elle est la fille d'Hubert de Marin de Montmarin et Catherine Maeght[3] et la descendante de François Louis Alfred Durrieu et Pierre-Étienne de Marin de Montmarin[4].

Ancienne élève des Beaux-arts[5] et de l'école de stylisme Fleuri-Delaporte[6], elle commence une carrière de styliste chez Dior aux côtés de John Galliano[7],[8].

2004-2011 : Canal +[modifier | modifier le code]

Daphné Bürki, en reportage pour L'Édition spéciale, lors de la course en escarpins organisée à Paris le .

Daphné Bürki fait ses premiers pas à la télévision en 2004 sur Canal+ en tant que chroniqueuse tendances et mode dans les émissions Nous ne sommes pas des anges avec Maïtena Biraben puis La Matinale avec Bruce Toussaint[8].

À partir de , elle est chroniqueuse dans l'émission L'Édition spéciale animée par Bruce Toussaint. Elle y tient une rubrique dans laquelle elle présente les « objets tendance » et les « incontournables » de la mode.

Elle se voit confier sa propre émission, un format court, le magazine 26 minutes de célébrité[9]. Par ailleurs, elle officie comme chroniqueuse dans Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, émission animée par Bruce Toussaint.

Après la présentation d'une émission de télé-shopping sur Colette TV[10],[11], elle anime de 2009 à 2010 l'émission Le bon, le beau, le pire sur Jimmy[12], chaîne payante du groupe Canal+.

2011-2012 : France 5[modifier | modifier le code]

À partir de septembre, elle rejoint France 5, où elle présente l'émission Les Maternelles[13]. Puis, à partir du printemps 2012, elle remplace Alessandra Sublet à la présentation de C à vous[14].

2012-2017 : Canal + et C8[modifier | modifier le code]

En , rappelée par Ronan Autret[15], elle quitte France 5 pour retourner sur Canal + où elle intègre l'équipe du Grand Journal qu'elle co-présente avec Michel Denisot pour une saison[16].

De à , elle présente Le Tube, une émission hebdomadaire sur les médias le samedi à 12 h 45[17].

En 2016, elle participe à l'émission Les Recettes Pompettes avec Monsieur Poulpe[réf. nécessaire].

Du au , elle succède à Ali Baddou à la présentation de l'émission La Nouvelle Édition. Programmée d'abord sur Canal+, l'émission est transférée en sur C8 et est diffusée jusqu'en .[réf. nécessaire]

Depuis 2017 : France 2, Europe 1, France 5[modifier | modifier le code]

En 2017, elle présente, sur France 2, Je t'aime, etc., Bonjour la France, sur Europe 1[18] et la Grande Parade de Disneyland Paris pour le 31e édition du Téléthon, sur France 5, avec Sophie Davant et Damien Thévenot. Les et , elle présente les Victoires de la musique, en direct, sur France 2. Elle quitte Europe 1, en [19].

Le , elle coanime Jean Paul Gaultier fait son show avec Stéphane Bern et Jean-Paul Gaultier sur France 2 puis Johnny Hallyday, vos plus grands souvenirs. Le , 70 célébrités se mobilisent pour l'association Urgence Homophobie. Elle apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[20],[21],[22]. En 2018, elle présente Prodiges sur France 2.

À la suite de la révélation de l'affaire de la Ligue du LOL, elle annonce sur son compte Twitter le qu'elle a elle-même été harcelée et qu'elle aurait dû porter plainte, ce que Vincent Glad lui avait déconseillé alors[23] ; ce dernier refusant de s'exprimer à ce sujet depuis[24].

Le , elle participe à la cérémonie d'ouverture de la chaîne éphémère de France Télévision Culturebox avec Raphäl Yem et anime avec lui CultureBox l’émission[25].

Le , elle est annoncée comme juge principale de l'émission Drag Race France[26].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En parallèle de la présentation d'émissions, Daphné Bürki incarne à plusieurs reprises des rôles au cinéma notamment dans les films Deux jours à tuer de Jean Becker en 2008, Un heureux événement en 2010 aux côtés de Louise Bourgoin et Josiane Balasko sous la direction de Rémi Bezançon, puis David et Madame Hansen d'Alexandre Astier en 2012, aux côtés d'Isabelle Adjani.

Campagnes publicitaires et de prévention[modifier | modifier le code]

En 2010, Daphné Bürki participe à un ensemble de spots pour la marque Femibion, intitulés « La 25e heure de Daphné Bürki », destinés aux « mamans actives »[27]. Elle a aussi été l'égérie d'une campagne de pub de la marque de lingerie Dim[10], intitulée « Les stupéfiantes leçons de mode de Daphné Bürki »[28].

En 2011, elle participe à une campagne de publicité de la marque Nesfluid, sous forme d'une web-série[29]. La même année, elle est la marraine de la « Grande braderie de la mode », organisée par l'association AIDES[30]. En juin, elle est la personnalité qui lance officiellement les soldes d'été aux Galeries Lafayette[31].

Début , elle participe à la campagne de prévention Mois sans tabac, de Santé publique France, aux côtés d'autres animateurs du paysage audiovisuel tels que Cyrille Eldin ou Christophe Beaugrand[32].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Daphné Bürki a une fille avec le chanteur Travis Bürki[3], née en 2007 et prénommée Hedda[33].

Elle est la compagne de Sylvain Quimène de 2009 à 2020[34],[35]. Le , elle annonce en direct dans l'émission Le Grand Journal qu'elle est enceinte de son deuxième enfant[36]. Elle accouche le d'une petite Suzanne[37]. En , elle annonce sa séparation avec Gunther Love sur son compte Instagram[38].

Radio[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Présentatrice[modifier | modifier le code]

Chroniqueuse[modifier | modifier le code]

Participante[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] Daphné Bürki : interview From Paris sur Dailymotion.
  2. L'Édition spéciale, Canal+, 2 mars 2010.
  3. a et b « Travis Burki », sur audcent.com.
  4. « Daphné Bürki », sur Gala (consulté le ).
  5. Anaïs Giroux, « Daphné Bürki, portrait d'une parisienne loufoque », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Liste des anciens élèves », sur Fleuri-delaporte.
  7. Peggy Frey, « Portrait de Daphné Bürki », Madame Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. a et b « Portrait de Daphné Bürki », sur Sciences Com, .
  9. « Daphné Burki épie les stars »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TéléObs.
  10. a et b « Portrait de Daphné Bürki », sur Ykone.
  11. « Portrait de Daphné Bürki », sur tendances-de-mode.com, .
  12. « Archives de l'émission », sur Jimmy, .
  13. Julien Bellver, « Daphné Burki quitte Canal+ pour "Les Maternelles" sur France 5 », Ozap,‎ (lire en ligne).
  14. Julien Bellver, « Zapping : Les premiers pas de Daphné Bürki dans "C à vous" sur France 5 », Ozap,‎ (lire en ligne).
  15. Renaud Revel, Joséfa Lopez et Pascale Leray, « Daphné Burki : "Il a pas l'air mais il est poilant Michel" », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Daphné Bürki revient sur Canal + », Gala,‎ (lire en ligne).
  17. Anne-Yasmine Machet, « Daphné Bürki aux commandes d'une nouvelle émission », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. Pierre Dezeraud, « Europe 1 officialise l'arrivée de Daphné Bürki », Ozap,‎ (lire en ligne).
  19. « Europe 1 : Laurent Guimier déjà au travail, Nikos Aliagas en pole position », La lettre Pro de la Radio,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Clip Urgence homophobie réunit 70 personnalités dans un clip », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. Auriane Guerithault, « Muriel Robin, Elise Lucet, Vincent Dedienne… 70 personnalités se mobilisent pour lutter contre les violences homophobes », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. « Pierre Lapointe chante contre l'homophobie dans un vidéoclip français », Société Radio-Canada,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. Daphné Bürki (@Daphne_Burki01), « #ligueduLol #VincentGlad » [archive], sur Twitter, (consulté le ).
  24. « Daphné Bürki et la "Ligue du LOL" : "Cela a été un moment terrifiant de ma vie" », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. Célyne Baÿt-Darcourt, « Daphné Bürki : "Monter CultureBox en deux semaines, c'est une prouesse hallucinante !" », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  26. Florian Ques, « "Drag Race France" : voici les membres du jury », Têtu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. « Un spot de la campagne », sur chainsaw.
  28. « Les stupéfiantes leçons de mode de Daphné Bürki », sur Dim.
  29. « Nesfluid et Daphné Bürki », sur lesfillesduweb.
  30. « Daphné Bürki modeuse solidaire », sur lesitemalin.
  31. « Daphné Burki lance les soldes aux Galeries Lafayette », Pure People,‎ (lire en ligne).
  32. « Communiqué de presse Mois Sans Tabac », sur Santé publique France, (consulté le ).
  33. « Daphné Bürki », Télé 7 jours, no 2518,‎ .
  34. Salut les Terriens !, Canal+, 4 février 2012.
  35. « Daphné Bürki officialise avec son amoureux », Pure People,‎ (lire en ligne).
  36. « Daphné Bürki révèle sa grossesse dans le Grand Journal », Ozap,‎ (lire en ligne).
  37. « Daphné Bürki maman pour la deuxième fois », Pure People,‎ (lire en ligne).
  38. « Daphné Bürki célibataire : elle annonce sa séparation avec Gunther Love sur Instagram », Elle,‎ (lire en ligne).
  39. Jean-Marie Louis, « VIDEO. Fort Boyard : Daphné Bürki en totale panique dans le vide », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. Femme en or, Le Figaro

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :