Tomer Sisley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sisley.
Tomer Sisley
Description de cette image, également commentée ci-après

Tomer Sisley en mars 2013.

Nom de naissance Tomer Gazit[1]
Naissance (42 ans)
Berlin, Allemagne de l'Ouest
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste, acteur
Films notables Largo Winch
Les Miller, une famille en herbe

Tomer Sisley, né Tomer Gazit[1] le à Berlin (Allemagne), est un humoriste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Tomer Gazit naît le à Berlin en Allemagne, de parents juifs israéliens chercheurs en dermatologie[2] (dans ses sketchs il présente son père comme arabe) et de grands-parents biélorusses et lituaniens (côté paternel) et yémenites (côté maternel).

Ses parents séparés, Tomer rejoint en 1983 son père parti s'installer dans le sud de la France. Il est élevé en France alors qu'il ne possède aucune notion de la langue à son arrivée, mais ses nouveaux camarades d'école lui permettent de rattraper cette lacune. Il étudie ensuite au Centre international de Valbonne[2].

Il parle différentes langues dont le français, l'anglais, l'allemand, l'hébreu et le yiddish[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Tomer Gazit commence sa carrière en jouant dans diverses sitcoms, comme Studio Sud avec Séverine Ferrer, Avy Marciano et Diane Robert, ou dans la série télévisée Highlander. Il prend alors le nom d'artiste de Tomer Sisley.

Également humoriste, il est connu pour ses spectacles stand-up, qui consistent à s'adresser directement aux spectateurs, en faisant comme si tout était improvisé et en parlant de sujets divers et variés. En 2004, il fait la première partie du one-man-show de Jamel Debbouze. Il coécrit ensuite son premier spectacle avec Philippe Mechelen et Kader Aoun, ce dernier étant aussi le metteur en scène du spectacle.

Il participe a Fort Boyard en 2005 (équipe Hanouna)

Désormais plus à l'aise dans le costume de comédien, il est à l'affiche de Largo Winch, film de Jérôme Salle. Il y interprète le rôle du personnage principal Largo Winch et reprend le rôle dans le second volet, sorti au cinéma en février 2011.

Poker[modifier | modifier le code]

Tomer Sisley a participé à plusieurs compétitions de poker dont un tournoi à l’Aviation Club de France ainsi qu’à l'European Poker Tour de Deauville édition 2009. Il y joue depuis 2007.[réf. nécessaire]

Vie privée[modifier | modifier le code]

En , Tomer Sisley s'affiche lors de l'émission Jusqu'au bout de la nuit sur C8, spéciale « 35h de Baba »[réf. nécessaire], avec sa nouvelle compagne, la chroniqueuse Sandra Zeitoun de Matteis[4]. Le , ils annoncent leurs fiançailles[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Tomer Sisley en 2008.

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Tomer Sisley au festival du film de Cabourg 2011.

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Interview publiée dans le journal Ha'aretz en avril 2004.
  2. a et b Émission La Parenthèse inattendue - 13 mars 2013 - France 2 - Interview de Tomer Sisley
  3. « Cinq infos sur… Tomer Sisley (Largo Winch sur TMC) », Télé 2 semaines.tv, 13 juillet 2015 (consulté le 12 juin 2016).
  4. « Tomer Sisley et Sandra Zeitoun De Matteis : le mariage dix-sept ans après leur rencontre ! », Cécile Orsoni, Elle.fr, 8 décembre 2016.
  5. « Tomer Sisley fiancé : L'acteur a demandé Sandra Zeitoun en mariage », sur Pure People.com,‎ 25 novembre 2016.
  6. « Ce documentaire sur le boxeur d'Auschwitz mérite d'être vu par le plus grand nombre », The Huffington Post.fr (consulté le 2 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]