Gilbert Melki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melki.
Gilbert Melki
Description de cette image, également commentée ci-après
Gilbert Melki en 2010
Naissance (59 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables La Vérité si je mens !
La Vérité si je mens ! 2
La Vérité si je mens ! 3
Séries notables Kaboul Kitchen

Gilbert Melki est un acteur français, né le 12 novembre 1958 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un antiquaire et d'une couturière[1], Gilbert Melki est le neveu de l'acteur Claude Melki, vedette du film L'Acrobate[2]. Il est issu d'une famille de notables juifs de Constantine. Son père, Prosper, arrive d'Algérie et s'installe à Paris en 1936 avec tous les siens. Sa mère Andrée est née en France. Ses parents se cachent durant l'occupation : son père à Lyon, sa mère en Normandie[3].

Dans son adolescence, son père lui fait suivre une formation en ébénisterie[1]. Il décide cependant de s'orienter vers le métier de comédien, malgré l'inquiétude de ses parents qui redoutent de le voir subir les mêmes déboires que son oncle[2]. Il effectue des stages de théâtre, tout en vivant de petits boulots[1].

Après une première apparition au cinéma en 1992 dans le film Betty, Gilbert Melki connaît le succès en 1997 grâce à La Vérité si je mens ! de Thomas Gilou, où il incarne Patrick Abitbol, un grand homme d'affaires milliardaire et « mégalo ». Il reprend ce rôle dans les deuxième et troisième volets de cette comédie à succès. Il commence à jouer des rôles dramatiques à partir de 2001 avec Reines d'un jour.

Il a interprété le rôle de Jacky dans la série télévisée Kaboul Kitchen diffusée sur Canal+ durant les deux premières saisons. Il a quitté la série à cause de mésentente sur son cachet [4],[5].

Il a un fils, Steven Melki.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Gilbert Melki en janvier 2012 à l'avant-première de La Vérité si je mens ! 3.

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gilbert Melki, libre épris, Libération, 27 mars 2017
  2. a et b Un Martien nommé Melki, Télérama, 7 septembre 2007
  3. Gilbert Melki : juste jouer, Les Inrockuptibles, 19 janvier 2005
  4. Marilou Duponchel, « Stéphane de Groodt rejoint Kaboul Kitchen », sur LesInrocks.com, (consulté le 10 février 2017)
  5. Daniel Psenny, « Kaboul Kitchen, sans Jacky », sur lemonde.fr, (consulté le 10 février 2017)
  6. http://www.lesinrocks.com/2005/01/19/cinema/actualite-cinema/gilbert-melki-juste-jouer-1184042/ ; http://www.imdb.com/title/tt1253277/fullcredits/