Virginie de Clausade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virginie de Clausade
Image illustrative de l'article Virginie de Clausade

Nom de naissance Hubert de Shelby de Clauzade
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française Drapeau : France, Belge Drapeau : Belgique
Émissions The Voice, la plus belle voix

Virginie de Clausade est une actrice et animatrice franco-belge, née à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Elle est la petite-fille de Roland Hubert, directeur du Palais des congrès de Paris, et la nièce de Hervé Hubert, un des principaux producteurs télé (essentiellement jeux) du PAF.

Débuts dans la comédie et passage à l'animation télévisée (2001-2008)[modifier | modifier le code]

En 2001, âgée de 20 ans, elle fait sa première apparition à l'écran en tenant le premier rôle féminin de la comédie fantastique Les Rois Mages, réalisée par Didier Bourdon et Bernard Campan. Le film est timidement reçu par la critique mais déçoit commercialement.

La comédienne rebondit vers la télévision en tenant des rôles dans des séries télévisées - Julie Lescaut, Commissariat Bastille, SOS 18, et ce jusqu'en 2003. L'année suivante, elle reste à la télévision, mais pour se tourner vers l'animation.

Elle débute sur la chaîne payante Paris Première, où elle présente et écrit avec Laurent Nicourt et Hervé Nicourt, son programme court, Que dire ? pendant quelques mois. Puis elle devient surtout chroniqueuse, de 2004 à 2006, dans l'émission culturelle Ça balance à Paris alors présentée par Michel Field sur Paris Première, puis par Laurent Ruquier et Pierre Lescure.

Ruquier lui propose d'intégrer sa bande d'abord à la radio, sur Europe 1, dans son émissionOn va s'gêner. Elle apparait chaque lundi de la saison 2006-2007. La rentrée médiatique suivante, Ruquier la transfère à la télévision, dans l'équipe de chroniqueurs de On a tout essayé Mais l'émission entame alors sa septième et dernière saison.

Animatrice pour le Groupe TF1 (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Elle signe avec le groupe TF1 à la fin de cette saison, faisant ses débuts dès mai 2007, elle co-présente Les Enfants de la télé sur TF1, aux côtés d'Arthur. Elle succède à Karen Minier.

En 2008, elle joue dans un court-métrage belge intitulé Elle mettait ses robes ainsi, produit par René Micheline.

Mais c'est sur TF1 qu'elle mène ses projets. Elle reste trois ans dans Les Enfants de la Télé. Parallèlement, elle travaille sur d'autres projets pour le groupe. Entre 2007 et 2009, elle anime Star Mag, magazine du cinéma sur TPS. En 2009, elle présente un jeu sur NT1, Tout pour plaire, une émission de dating. L'émission est arrêtée avant la fin de l'année. Parallèlement, elle anime des petites émissions sur TF1 : Le club TF1 : voyage, Le club TF1 : j'invite, un programme court d'infos pratiques. Elle quitte le groupe TF1 en 2009.

Dernières émissions télé et radio (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Depuis le 24 août 2009, elle coanime la matinale de Fun Radio aux côtés de Manu Lévy et de Vacher du lundi au vendredi de 6 heures à 9 heures. Le morning, qui est alors dans sa deuxième saison, bat alors tous les records historiques d'audience de la station. Mais l'émission baisse dès la saison 3, et est arrêtée en 2010.

Du au , elle revient à la télévision pour reprendre Paris tout compris sur France 3 Ile-De-France, qui entre dans sa deuxième saison. Elle est alors enceinte, et arrête l'émission pour accoucher de son second enfant.

Son retour médiatique s'opèrera dès 2012, sur TF1. Elle est en effet choisie pour co-présenter le nouveau télé-crochet de The Voice, la plus belle voix, avec Nikos Aliagas. Elle est cependant débarquée de l'émission après cette première saison diffusée du au , pour être remplacée par Karine Ferri.

Passage à l'écriture (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Elle se retire donc de l'audiovisuel pour se concentrer sur l'écriture. Dès 2013, elle écrit des scénarios, notamment pour Storner Prod ou Other Angle Pictures. Et en 2016, elle publie son premier ouvrage " De bruit et de fureur " consacré aux derniers moments de Thierry Le Luron. L'ex-animatrice utilise les notes, agendas, et lettres détenues par son propre oncle, Hervé Hubert, qui fut manager et producteur de Le Luron.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Avec Luc Charles, elle a eu un garçon, Mercutio en 2008, et le , un autre, Vadim, dont le père est l’acteur Dimitri Storoge.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Présentation et chroniques[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • En avril 2008, elle publie son premier livre, Spécimens à disposition des jeunes filles faciles, chez Flammarion. Il s'agit de quelques portraits de garçons qu'une jeune fille, facile ou pas, peut croiser sur son chemin, avant de rencontrer le bon ou de repartir vers de nouvelles aventures.
  • 2010 : L'Âge des promesses (Flammarion).
  • 2010 : Une Journée ordinaire (nouvelle pour Flammarion).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]