Yves Rénier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yves Rénier
Image dans Infobox.
Yves Rénier en 2016, sur le tournage de Je voulais juste rentrer chez moi.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Yves Charles Michel Léon Max Rénier
Surnom
Yves Rénier
Nationalité
Activités
Période d'activité
Enfants
Samantha Rénier
Lola Zidi-Rénier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Léon-Prosper Rénier (arrière-grand-père côté paternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Films notables
Séries notables

Yves Charles Michel Léon Max Rénier est un acteur, présentateur, scénariste et réalisateur franco-suisse né le à Berne (Suisse) et mort le à Neuilly-sur-Seine (France)[1].

Sa carrière cinématographie commence en 1961 dans le film Le Comte de Monte-Cristo de Claude Autant-Lara. Il enchaîne ensuite dans plusieurs films sans connaître de véritable succès.

En 1965, il se distingue dans la minisérie Belphégor de Claude Barma, où il partage l'affiche avec la chanteuse Juliette Gréco. En 1966 il triomphe à la télévision dans Les Globe-trotters, y incarnant le journaliste Pierre Ribard.

Il est également connu du grand public pour son interprétation du rôle-titre dans la série télévisée française Commissaire Moulin (à partir de 1976 et jusqu’à 2006). Il était aussi actif dans le milieu du doublage, et prêta sa voix à plusieurs acteurs américains dont Burt Reynolds, Tommy Lee Jones, Paul Hogan ou Chuck Norris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

Yves Charles Michel Léon Max Rénier naît le à Berne, en Suisse[2]. Il est le fils de Max Rénier (1916-1993) et d'une mère anglaise, Gladys Harrison[3] (décédée le 05 Septembre 2015 à l'âge de 99 ans[4]), et l'arrière-petit-fils de Léon-Prosper Rénier.

Carrière[modifier | modifier le code]

Yves Rénier commence sa carrière cinématographique en 1961 dans Le Comte de Monte-Cristo de Claude Autant-Lara[5]. Après cette première expérience, sa carrière ne décolle pas, et il enchaîne péniblement quatre films dont Les Vierges (1963) de Jean-Pierre Mocky.

Mais il tient le rôle vedette dans Belphégor ou le Fantôme du Louvre de Claude Barma, série en quatre épisodes qui a, en 1965, un retentissement national[5]. Pour la télévision, il fait également une apparition dans Les Cinq Dernières Minutes et joue le personnage central de Lucien de Rubempré dans la mini-série Illusions perdues de Maurice Cazeneuve, d'après Honoré de Balzac.

Les téléspectateurs le retrouvent ensuite dans la série télévisée Les Globe-trotters avec Edward Meeks en 1966, ces deux aventuriers qui feront le tour du monde avec leurs seules économies.

Par la suite, il obtient une notoriété définitive avec le rôle-titre de la série télévisée policière Commissaire Moulin[5]. Créée en 1976 par Paul Andréota et Claude Boissol, la série est tout d'abord interrompue en 1982, puis reprise en 1989 par Yves Rénier lui-même et Georges Moréas, auteur de romans policiers. La série accueille notamment de nombreuses personnalités célèbres comme Johnny Hallyday ou Véronique Jannot. L'acteur y écrit une dizaine de scénarios et se lance dans la réalisation. La série prend fin en 2008.

En parallèle, il joue quelques rôles au cinéma, notamment dans Merci la vie (1990) de Bertrand Blier, Les Anges gardiens (1995) de Jean-Marie Poiré ou encore Mortel Transfert (2000) de Jean-Jacques Beineix.

Moins connu pour son activité dans le milieu du doublage, il s'est pourtant illustré en faisant les voix françaises des acteurs Burt Reynolds, Chuck Norris, Paul Hogan, Tommy Lee Jones entres autres, ou encore le personnage principal de la série Rick Hunter (doublant l'acteur Fred Dryer).

Dans les années 1980, il s'essaie à la chanson avec le titre PCV de Boris Bergman.

Yves Rénier et l'acteur tchèque Miroslav Moravec.

En 2005, il apparaît dans le feuilleton estival Dolmen aux côtés d'Ingrid Chauvin, qu'il retrouve l'année suivante pour un téléfilm, Le Monsieur d'en face.

C'est dans le film Trois Amis (2007) de Michel Boujenah, accompagné de Kad Merad et Mathilde Seigner, que l'acteur renoue avec le cinéma. En 2008, il a comme projet la réalisation du film de fiction Kalach avec Gérard Lanvin et Gérard Depardieu, finalement annulé.

En 2018, il réalise le téléfilm dramatique Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi[5] qui s’inspire de l'affaire Jacqueline Sauvage et met en vedette la comédienne Muriel Robin[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Yves Rénier est le père de quatre enfants[5] : Samantha (actrice), née en 1974, avec Virginie ; Lola (chanteuse), née en 1986, avec Hélène Zidi ; Jules, né en 1997, et Oscar né en 2000, avec Karine[7],[8].

Au début des années 1980, il est en couple avec l'actrice américaine Goldie Hawn[5], avant que celle-ci ne rencontre Kurt Russell.

Mort[modifier | modifier le code]

Yves Rénier meurt dans la nuit du au à son domicile de Neuilly-sur-Seine, à l'âge de 78 ans, des suites d'une crise cardiaque[9],[10]. Ses obsèques se tiennent le à l'église Saint-Pierre de Neuilly-sur-Seine, en présence de nombreuses personnalités telles que Véronique Genest, Mathilde Seigner, Catherine Lara ou encore son ami Jean-Luc Reichmann[11]. Il est ensuite inhumé dans l'intimité au cimetière nouveau de Neuilly-sur-Seine.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Présentateur[modifier | modifier le code]
Participant[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Yves Rénier a écrit certains scénarios de la série Commissaire Moulin de Paul Andréota pour TF1.

  • 1982 : Tenue de soirée de rigueur
  • 1989 : Paris XVIIIe, Honneur et Justice et Corvée de bois
  • 1990 : Les Buveurs d'eau, Match nul et Bras d'honneur
  • 1991 : L'Ours vert, Non assistance à personne en danger et Le Simulateur
  • 1992 : Les Zombies et L... comme Lennon
  • 1993 : Syndrome de menace
  • 1994 : Le Récidiviste
  • 1995 : Illégitime défense
  • 1999 : Serial Killer
  • 2000 : Passage protégé
  • 2001 : Le Petit Homme
  • 2003 : Les Lois de Murphy et La Promesse

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Yves Rénier a réalisé certains épisodes de la série Commissaire Moulin de Paul Andréota, ainsi que des téléfilms.

Série Commissaire Moulin
  • 1990 : Les Buveurs d'eau et Bras d'honneur
  • 1991 : L'Ours vert
  • 1992 : Les Zombies
  • 1993 : Syndrome de menace[14]
  • 1994 : Le Récidiviste
  • 1995 : Illégitime Défense
  • 1996 : Cité interdite
  • 1998 : Silence radio
  • 1999 : Serial Killer
  • 2000 : Passage protégé
  • 2002 : La Fliquette
  • 2003 : Les Lois de Murphy
  • 2005 : Kidnapping
Téléfilms

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Mais aussi :

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Comme de nombreux acteurs dans les années 1970-1980, il s'est brièvement essayé à la chanson en 1986 avec PCV, paroles de Boris Bergman, musique de Marc Chantereau et Pierre-Alain Dahan, avec la participation de Boris Bergman et P. Pierangeli.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Le Parano
  • 2008 : Et si je m'étais trompé de vie…

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fichier des décès
  2. a b c d e f et g Edouard Pflimlin, « Yves Rénier, le célèbre commissaire Moulin, est mort », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  3. AFMD de l'Allier, « Biographie RÉNIER Max Léon Gabriel », sur afmd-allier.com
  4. « Espace Souvenir », sur dansnoscoeurs.fr, (consulté le )
  5. a b c d e et f « Yves Rénier, le mythique commissaire Moulin sur TF1, est mort », Le Point.fr, .
  6. « Le téléfilm sur Jacqueline Sauvage le plus regardé en 2018 : "C'est un film qui compte et qui comptera" selon Eva Darlan », sur France Bleu, (consulté le )
  7. Famille Rénier - Les enfants des acteurs, consulté le 12 mai 2014.
  8. « Yves Rénier et son épouse Karin au cocktail de rentrée de TF1, 16 septembre 2009 - Photos, consulté le 12 mai 2014.
  9. « L'acteur Yves Rénier est mort à l'âge de 78 ans », RTL.fr, .
  10. « L’acteur Yves Rénier, «commissaire Moulin» sur TF1, est mort », sur tdg.ch (consulté le ).
  11. « Obsèques d'Yves Rénier : la bouleversante image de ses fils portant le cercueil de leur père », sur www.closermag.fr (consulté le ).
  12. « Dans le baba », sur Toutelatele.com (consulté le )
  13. Chloe Breen, « Quand Yves Rénier va à la rencontre du grand requin blanc... danger ! », sur Purepeople.com, .
  14. Dans cet épisode le propre père d'Yves Rénier, Max, joue le rôle du père du commissaire Moulin ; il décèdera quelques jours après le tournage.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :