Jean-Pierre Castaldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castaldi.
Jean-Pierre Castaldi
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Pierre Castaldi - 2017 Séance de répétition à Cul-des-Sarts chez Christophe Delire
Naissance (74 ans)
Grenoble, Isère, France
Nationalité Français
Profession Acteur

Jean-Pierre Castaldi, né le à Grenoble, est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jean-Pierre Castaldi fait ses débuts d’acteur après une formation chez René Simon et, surtout, Jean-Laurent Cochet. Il décroche ses premiers rôles dans les années soixante-dix au cinéma (La Merveilleuse Visite de Marcel Carné, French Connection 2 aux côtés de Gene Hackman) et à la télévision (Un matin de juin 40), et commence à se faire connaître en tournant dans des séries : Les Enquêtes du commissaire Maigret, Commissaire Moulin, L’Île de François Leterrier et La Traque de Philippe Lefebvre. Mais, c'est surtout avec le rôle de Jean Dupuy dans la série Les Hommes de Rose qu'il obtient une première notoriété vers la fin des années 70.

Au début des années quatre-vingt, il change de registre au cinéma et passe à la comédie, en tournant dans divers succès populaires, avec Édouard Molinaro (Pour cent briques, t’as plus rien...), Yves Robert, Claude Sautet (Quelques jours avec moi)... Il joue régulièrement pour Claude Zidi (Ripoux contre ripoux, Arlette, Astérix et Obélix contre César). En 2005, il joue avec Carole Bouquet dans Travaux, on sait quand ça commence..., qui a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes. A la télévision, il tourne quelques unitaires (Les hommes et les femmes sont faits pour vivre heureux… mais pas ensemble de Philippe de Broca et Capitaine Casta de Joyce Buñuel). Il est également apparu dans diverses productions étrangères, parmi lesquelles Moonraker, Vincent et Theo de Robert Altman, Helsinki-Napoli de Mika Kaurismäki, et D’Artagnan de Peter Hyams.

Parallèlement, il poursuit une carrière au théâtre, avec comme partenaires, entre autres, Jacques Weber (Monte-Cristo), Jean Poiret (Rumeurs), Michel Roux, Popeck, Danièle Évenou, puis son ancien professeur Jean-Laurent Cochet dans Tu m’as sauvé la vie de Sacha Guitry.

De 2000 à 2002, il présente le jeu Fort Boyard, diffusé sur France 2. Toujours à la télévision, il participe à l'émission Première Compagnie sur TF1 en 2005, puis plus tard en 2019 à Mieux vaut tard que jamais, quatre émissions diffusées sur France 3[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié à l’actrice Catherine Allégret avec qui il a eu un fils, Benjamin Castaldi. De son second mariage avec Corinne Champeval, il a deux autres enfants : Giovanni et Paola.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Castaldi au festival de Cannes 2002.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Le troublant témoignage de Paul Martin (sous le nom de Paul Martin)
  • 1978 : Les yeux fermés / Get up (sous le nom de Paul Martin)
  • 1982 : Le fou rire / Oui docteur (sous le nom de Casta) (avec Clémentine Célarié)
  • 2014 : Il a participé à l'EP Concorde de The Subs

Participation et animation à la télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :