Charlotte de Turckheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir de Turckheim.
Charlotte de Turckheim
Description de cette image, également commentée ci-après

Charlotte de Turckheim en mars 2012 à l'avant-première de son film Mince alors !

Nom de naissance Anne-Charlotte de Turckheim
Naissance (61 ans)
Montereau-Fault-Yonne
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice, humoriste

Anne Charlotte de Turckheim, dite Charlotte de Turckheim, née le à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), est une actrice, réalisatrice et humoriste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

La baronne Charlotte de Turckheim est la fille du baron Arnaud de Turckheim, appartenant à la famille noble protestante de Turckheim (dans le Haut-Rhin)[1],[2], et de la baronne, née Françoise Husson. Elle a une sœur aînée la baronne Marie-Cléophée (née le 21 juin 1953), un frère le baron Amaury (né le 4 mai 1959) et une sœur cadette la baronne Amélie de Turckheim (née en 1966)[3].

Après son baccalauréat, elle exerce divers métiers (secrétaire, marchande de vêtements, professeur de français) et entame des études de théâtre en s'inscrivant en 1976 au cours Périmony[4], ce qui lui permet de connaître une carrière cinématographique en tant qu’actrice, réalisatrice et scénariste. Après avoir fréquenté Jean-Christophe Cambadélis[5], elle épouse en premières noces Jean-Noël Fenwick et en deuxièmes noces Jean-Marc Piaton. Trois filles sont issues de cette deuxième union : Julia (1985), Clara (1988) et Johanna (1991). Elle se marie en troisièmes noces en 2012. Elle est également la cousine du compositeur et réalisateur Cyril de Turckheim.

C'est Coluche qui lui écrit et produit son premier one-woman-show au théâtre d'Edgaret en 1979[6] qui lui offre son premier vrai rôle au cinéma dans le Maître d'école de Claude Berri en 1981. Les Sous-doués en vacances puis Chouans ! en font un second rôle populaire. Son premier vrai rôle principal, elle se l'offre en adaptant son spectacle Une journée chez ma mère au cinéma. En 1999, elle passe à la réalisation avec la comédie Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs... qui obtient un joli succès. Dans les années 2000, elle tourne surtout des téléfilms (Un été de canicule, Un amour à taire, Clara Sheller) et la série Madame le Proviseur.

Durant les années 1980 et 90, elle est l'une des sociétaires des Grosses Têtes de Philippe Bouvard. Elle participe aussi à l'émission de Laurent Ruquier, On va s'gêner, sur Europe 1. Elle est l'invitée et la protagoniste de l'émission Rendez-vous en terre inconnue chez les Nénètses en Sibérie diffusée sur France 2 en 2007, animée par Frédéric Lopez.

Le 31 décembre 2009, Charlotte de Turckheim a joué son dernier spectacle à Nijrab, en Afghanistan, pour fêter la bonne année aux soldats engagés en Afghanistan et les soutenir[7]. L’humoriste a fait son one woman show devant quelques-uns des 3 300 soldats français déployés sur le sol afghan. Elle est très sensible à cette cause, comme son troisième époux Zaman Hachemi, exilé politique afghan qu'elle a épousé le 31 août 2012[8].

Elle est marraine de l'école de spectacle « Les enfants de la comédie » à Sèvres (92), et marraine d'une cuvée[9] du vendangeoir de la cave de Turckheim depuis 2010.

Charlotte de Turckeim revient aux Grosses Têtes de Laurent Ruquier le 27 octobre 2016.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Charlotte de Turckheim aux NRJ Music Awards 2011.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

  • Vos objets ont une histoire, France 2, septembre 2014[10]-décembre 2014[11]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 45 tours Le français (Avec en face B Les mots d'émotion), WEA, 1984.

Publication[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir aux Archives d'Alsace l'introduction au fonds d'archive Fonds de TURCKHEIM-TRUTTENHAUSEN, Sous-série 4 J, par Christine Heider, archiviste de la Région Alsace [1]
  2. Sur l'histoire de la famille de Turckheim, voir le site propre de la famille, qui comporte une page historique [2]
  3. Françoise Husson, sur geneall.net
  4. (en) Philippe Rège, Encyclopedia of French Film Directors, Scarecrow Press, , p. 975
  5. Marc Fourny, « Charlotte de Turckheim et Jean-Christophe Cambadélis : ils se sont tant aimés  » sur Le Point, 21 septembre 2014
  6. Philippe Boggio, Coluche, Éditions J'ai lu, , p. 217
  7. En Afghanistan, Charlotte de Turckheim acclamée par les troupes françaises
  8. Caroline Mangez, « Charlotte de Turckheim “Je rêvais d’épouser Zaman” », sur Paris Match,‎
  9. « Vin d'Alsace Cuvée Charlotte de Turckheim - Cave de Turckheim », sur www.cave-turckheim.com (consulté le 3 février 2017)
  10. « France 2 diffuse "Vos objets ont une histoire", présenté par Charlotte de Turckheim, le samedi 6 septembre à 17h55 », Jean-Marc Morandini,‎ (lire en ligne)
  11. (fr) R.D., « France 2 met fin à Vos objets ont une histoire et change le format de Grand public », Télé-Loisirs,‎ (lire en ligne)
  12. (fr) « Archives », sur www.lesmolieres.com (consulté le 3 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]