Mathieu Madénian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mathieu Madénian
Description de cette image, également commentée ci-après
Mathieu Madénian en avril 2016.
Naissance (41 ans)
Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste
Acteur
Chroniqueur
Site internet Site officiel

Mathieu Madénian, né le à Perpignan est un humoriste, comédien et chroniqueur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, vendeur de pneus, est d'origine arménienne ; sa mère a des racines allemandes et exerce la profession d'assistante sociale[1]. Mathieu Madénian a grandi à Saleilles, un village de la banlieue de Perpignan, où il obtient son bac scientifique mention très bien, puis un DEA en sciences criminelles et un DESS (Diplôme d'études supérieures spécialisées) en psychiatrie criminelle[2]. À 25 ans, après avoir exercé la profession d'avocat, il quitte son métier pour se tourner vers la comédie[3],[4].

Il démarre une carrière de comédien dans la série Un gars, une fille. Entre 2000 et 2003, il y joue diverses voix off[3]. Il incarne différents personnages (passant, automobiliste, professeur, client, pilote, vacancier, etc.) en étant physiquement présent mais très souvent filmé de dos. Ensuite, il écrit plusieurs one-man-shows mis en scène par Kader Aoun, où il se produit notamment au théâtre du Point-Virgule[5], puis au Théâtre Trévise jusqu'en mars 2012 et en tournée jusqu'en décembre 2014.

De 2010 à 2011, il intervient dans Le Grand Direct des Médias de Jean-Marc Morandini sur Europe 1[6]. À partir de septembre 2010 jusqu'en mai 2014, Mathieu Madénian participe également à l'émission de divertissement Vivement dimanche prochain présentée par Michel Drucker et diffusée sur France 2. Il y tient une chronique humoristique en alternance avec Anne Roumanoff, Nicolas Canteloup ou Éric Antoine[7],[4]. Il devient à la rentrée 2011 jusqu'en mai 2013 chroniqueur dans l'émission Faites entrer l'invité de Michel Drucker sur Europe 1[8].

En septembre 2011, lors d'une émission Morandini ! sur Direct 8, il traite les électeurs du Front national de « fils de pute ». N'ayant nullement soutenu que le propos litigieux aurait été humoristique, il a été condamné à verser 1 000 euros de dommages et intérêts au parti et 1 500 euros pour les frais de justice[9].

Depuis septembre 2014, il collabore à Charlie Hebdo où il y publie une chronique hebdomadaire. Il échappe de peu à l'attentat du de Charlie Hebdo, il devait se rendre à la rédaction ce jour là, mais n'est pas venu pour indisponibilité[10].

Il participe à la vidéo Imagine Paris, où, avec une trentaine d'autres youtubers, il reprend Imagine de John Lennon[11].

A partir de 2016, il crée une pastille humoristique avec son ami Thomas VDB intitulée Le Message de Madénian et VDB d'abord diffusé dans l'émission Actuality sur France 2, puis pour W9 dès mars 2017 après qu'une pastille traitant des affaires Fillon et Le Pen a été refusée par France 2[12],[13].

Télévision[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le pire de l'année, Le Cherche-Midi, coll. « Sens de l'humour »,
  • De pire en pire, Le Cherche-Midi, coll. « Sens de l'humour »,
  • Allez tous vous faire enculer, First, coll. « Humour First »,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Renault, « Mathieu Madénian : mobile apparent » sur Libération, 8 mai 2016
  2. « Mathieu Madénian sur France Inter, 13 septembre 2017, à 7'20 », sur franceinter.fr, (consulté le 13 septembre 2017)
  3. a et b « Mathieu Madenian - Le rire made in Perpignan », sur France-Soir,
  4. a et b Jacques Meyer, « Mathieu Madénian dans les pas de son enfance », sur L'Indépendant,
  5. Marie Audran, « Mathieu Madénian, nouvelle révélation du Point-Virgule », sur Le Point,
  6. « Europe 1: Regardez les nouveaux chroniqueurs de Morandini », sur JeanMarcMorandini.com,
  7. Benjamin Rabier, « Mathieu Madénian rejoint Michel Drucker », sur TV Magazine / Le Figaro,
  8. « Michel Drucker : Il se lâche, surprend et ça marche ! », sur purepeople.com,
  9. « Un humoriste condamné pour injure envers les électeurs du FN », sur http://lci.tf1.fr/,
  10. Émilie Geffray, « Charlie Hebdo : Mathieu Madénian apprend en direct la mort de Charb et Cabu » sur TV Magazine / Le Figaro, 7 janvier 2015
  11. Louis Ritot, « Attentats de Paris : les youtubeurs français reprennent Imagine en mémoire des victimes (Vidéo) », sur Closer, (consulté le 20 novembre 2015).
  12. Sandrine Blanchard, « Mathieu Madénian et Thomas VDB : une histoire d’humour qui continue », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  13. Alexis Delcambre, « Journalistes, chroniqueurs et humoristes : fin de campagne sous tension », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]