Elsa Esnoult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elsa Esnoult
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Française
Activités
Autres informations
Cheveux
Châtain
Yeux
Bleu
Site web

Elsa Esnoult est une actrice et chanteuse française née le à Neuilly-sur-Seine. Connue pour ses rôles dans les téléséries Les Mystères de l'amour et Dreams : 1 rêve, 2 vies, elle a à son actif, en tant que chanteuse, quatre albums dont trois disques d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance et études[modifier | modifier le code]

Née à Neuilly-sur-Seine le , Elsa Esnoult grandit à Paris[1]. Détentrice d'un baccalauréat littéraire, elle obtient une licence d’anglais à la Sorbonne et étudie le cinéma à l’École internationale de création audiovisuelle et de réalisation[2],[3].

Carrières[modifier | modifier le code]

Elsa Esnoult fait carrière non seulement à la télévision mais aussi dans la chanson[4].

Comédienne[modifier | modifier le code]

Après avoir décroché quelques apparitions dans les séries télévisées Chante ! (2009) et Clem (2010)[5], elle est choisie, en 2011, pour jouer le rôle de Fanny Greyson dans Les Mystères de l'amour, une des téléséries dérivées de la série à succès Hélène et les Garçons (1992-1994)[6]. Elle est en outre, en 2014, l’une des héroïnes de la série musicale Dreams : 1 rêve, 2 vies diffusée sur la chaîne de télévision NRJ 12[1].

Chanteuse[modifier | modifier le code]

En plus d'être comédienne, Elsa Esnoult est musicienne et chanteuse. Ses deux premiers albums, Pour Toi (2014)[7] et Tout En Haut (2016), produits par Jean-Luc Azoulay, sont devenus disques d’or « sans presse ni passage radio »[8],[9]. En avril 2018, elle sort un nouvel album, baptisé 3, et part en tournée à partir du mois de décembre[1]. Alors que 3 est disque d'or à son tour[9], un quatrième album est en préparation[10].

Ses chansons, intégrées dans le scénario des Mystères de l'Amour, sont diffusées en boucle lors des épisodes de la série[11].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En 2014, le site sitcomlogie.net s'en prend avec virulence à la stratégie commerciale du producteur de musique Jean-Luc Azoulay visant, « dans un souci de renouvellement de ses cadres vieillissants », à ériger sa « nouvelle protégée » ou « muse » non seulement en vedette de la série télévisée Les Mystères de l'Amour mais aussi en chanteuse alors qu'elle n'a pas de formation dans ce domaine et que « plus personne n'achète de disques ». Le site qualifie l'entreprise d'« anachronisme », de « projet insensé voire suicidaire »[12].

Promotion dans les médias[modifier | modifier le code]

En 2014, Elsa Esnoult peut présenter son premier album dans des émissions grand public comme Touche pas à mon poste ! ou encore Le Plus Grand Cabaret du monde[13]. Les trois années qui suivent, elle participe deux fois à l'émission Le Mad Mag sur NRJ 12[14], ou encore à des journaux télévisés sur des chaînes régionales comme Grand Lille TV[15], mais sa couverture médiatique ne s'étoffe réellement que dans la presse télévisuelle et la presse des célébrités.

En juin 2018, la chaîne d'information LCI évoque un « succès sous-marin sans soutien des grands médias »[16].

Danse avec les stars[modifier | modifier le code]

En février 2019, TF1 contacte la chanteuse pour une audition concernant la 10e édition de Danse avec les stars[17]. En juillet 2019, annonce est faite qu'elle figurera dans la distribution de la 10e saison de l'émission[18]. Le 23 août 2019, elle confirme sa participation à l'émission sur son compte Twitter14. Son partenaire de danse est Anthony Colette.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Shaniz et Wayne Beckford - Sans me retourner

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2007 : La Valse des Pantins de Florian Lebelt
  • 2008 : La Conscience de Lilla Smoluch
  • 2008 : Manon sur le Bitume de Théo Martin
  • 2009 : Boite de Nuit de Inga Eelmäe
  • 2009 : Vous aurez de mes Nouvelles de Wilfried Lawson-Tychus
  • 2009 : Trahison de Mani Pezeshk

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Pour qui tu m'prends
  • 2014 : Fidélité
  • 2014 : Ma star à moi (avec Sébastien Roch)
  • 2016 : J'suis là-haut
  • 2017 : Parce que c'est toi
  • 2017 : J'voudrais y croire encore
  • 2017 : Le doigt dans l'œil
  • 2018 : Tu m'as donné
  • 2018 : Le crime de s'aimer
  • 2018 : Amoureuse
  • 2019 : Parce que c'était écrit comme ça
  • 2019 : Si docile si fragile
  • 2019 : Androgyne

Prestations scéniques[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Entretiens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Prisma Média, « Elsa Esnoult : Biographie », sur gala.fr (consulté le 13 février 2019).
  2. « Elsa Esnoult », sur fnac.com (consulté le 11 février 2019).
  3. « Agencesartistiques fiche sur Elsa Esnoult », sur www.agencesartistiques.com (consulté le 19 février 2019).
  4. « Noyelles-Godault : Glamour et show bises... : la folie Elsa Esnoult à Auchan », sur lavoixdunord.fr, .
  5. « Sa biographie », sur voici.fr (consulté le 17 février 2019).
  6. « Elsa Esnoult, chanteuse et comédienne française : Son escapade mauricienne », sur lemauricien.com, .
  7. « Hélène et les filles, de sortie à Paris », sur parismatch.com,
  8. a b et c « Elsa Esnoult, la nouvelle «Hélène et les garçons» », sur leparisien.fr,
  9. a b et c « Elsa Esnoult à l’Alhambra : Nous y étions ! », sur Just music,
  10. Lisa Etcheberry, « Exclu. Elsa Esnoult : un quatrième album déjà en préparation ! », sur programme-tv.net, Télé-Loisirs, (consulté le 13 février 2019).
  11. a et b « Elsa Esnoult passe de la télévision à la scène: un succès qui rappelle celui d’Hélène Rollès, 30 ans plus tôt », sur sudinfo.be, (consulté le 19 février 2019)
  12. Elsa Esnoult – Pour toi, sitcomlogie.net, 3 novembre 2014 : « 2014 marque l’aboutissement d’un projet fou, celui du Jean-Luc Azoulay producteur de musique. Oui, le même qui a lancé dans les années 1990 le raz-de-marée AB Productions dans les platines de toute une génération. [...] On croyait ça fini, le cauchemar terminé. L’Empire AB s’est désagrégé, de nouvelles forces sont apparues. [...] Puis la généralisation du téléchargement a fini d’achever un système et une industrie du disque en crise. [...] La merde existe toujours, bien entendu, mais le modèle économique et marketing a changé. Et que décide d’entreprendre Jean-Luc Azoulay dès 2013 ? Un disque Messieurs Dames, un disque d’une de ses comédiennes. Comme à la grande époque. »
  13. « Le plus grand cabaret du monde (29/11/14) », YouTube (consulté le 27 février 2019).
  14. « Elsa Esnoult dans Le Mad Mag le 8 février 2017 sur NRJ12. », Purepeople (consulté le 27 février 2019).
  15. « Elsa Esnoult, héroine des Mystères de l'amour, en concert à Lille », YouTube (consulté le 13 février 2019).
  16. « Elsa Esnoult, héroine des Mystères de l'amour, en concert à Lille », YouTube (consulté le 13 février 2019).
  17. « DALS 10 : cette célèbre actrice et chanteuse bientôt au casting ? », public.fr (consulté le 27 février 2019).
  18. Clément Garic, Danse avec les stars : trois nouvelles personnalités rejoignent Yoann Riou au casting, Télé Star, 17 juillet 2019.
  19. Nils Ahl, Benjamin Fau (dir.), Dictionnaire des séries télévisées - Deuxième édition revue et augmentée, Philippe Rey, s. d., 1116 pages, rubrique « 1 rêve 2 vies ».
  20. « Elsa Esnoult (Les Mystères de l'amour) a failli être zappée de la série ! », sur purepeople.com, (consulté le 13 février 2019).
  21. « LE RÊVE D'UNE VIE », Le Figaro (consulté le 13 février 2019).
  22. a et b « Les Certifications », Syndicat national de l'édition phonographique.
  23. « EXCLU. Elsa Esnoult : "J'adorerais partager la scène avec Hélène Rollès !" », sur tf1, .
  24. « Elsa Esnoult, son nouvel album « 3 » », sur Auchan et Moi (consulté le 11 février 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]