Boudreville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boudreville
Boudreville
Blason de Boudreville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Marcel Klinkert
2014-2020
Code postal 21520
Code commune 21090
Démographie
Population
municipale
75 hab. (2015 en augmentation de 25 % par rapport à 2010)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 56′ 08″ nord, 4° 49′ 43″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 312 m
Superficie 7,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte administrative de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Boudreville

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Boudreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boudreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boudreville

Boudreville est une commune française située dans le canton de Châtillon-sur-Seine du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21090.png

Boudreville est situé à 109 km de Dijon, 261 km de Paris et 190 km de Besançon ; c'est un petit village de 8 km2 de superficie avec une forêt et une petite rivière.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Boudrevelle est traversé par la départementale 965 reliant Chaumont à Tonnerre.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montigny-sur-Aube Rose des vents
Veuxhaulles-sur-Aube N Dancevoir
(Haute-Marne)
O    Boudreville    E
S
La Chaume

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, Boudreville était situé en Champagne, dans le diocèse de Langres. Il dépendait de l'Intendance de Châlon, de la Prévôté de Vaucouleurs et ressortait du Parlement de Paris[1].

Le hameau de Fée-le-Château est le siège d'un ancien fief avec maison forte, charge de haute et basse justice et titre héréditaire de mayeur.

Époque modernes[modifier | modifier le code]

Le 25 août 1588 Fée-le-Château est échangé par Guillemette de Neuilly, veuve de Guillaume de Pont, à Claude Armyot[2].

Du XVIIe au XIXe siècle, Boudreville est le siège d'une importante activité métallurgique avec forge, fourneau et batterie de tôle. L'exploitation de minerai se poursuit après leur fermeture en 1850[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Jean-Édouard Dutheil    
mars 2001 mars 2008 Pierre-Louis Aubriot    
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : au premier et au quatrième d'argent aux trois mouchetures d'hermine de sable, au deuxième et au troisième d'or à la roue de moulin de sable ; sur le tout d'azur aux trois fleurs de lys d'or au bâton péri de gueules en barre.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 75 habitants[Note 1], en augmentation de 25 % par rapport à 2010 (Côte-d'Or : +1,68 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
226265269308300326337360355
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
292302254250242220200208189
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
205200166140148169140143108
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1188380867276656462
2013 2015 - - - - - - -
7175-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Claire, vétuste, est reconstruite au début du XIXe siècle. La statue de sainte Claire d'Assise en pierre polychrome est classée aux monuments historiques.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Marin Saugrain, Dictionnaire universel de la France ancienne et moderne.
  2. Jean-Baptiste Courcelles, V° "Amyot", in Histoire généalogique et héraldique des pairs de France.
  3. René Paris 1987, p. 123
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Montigny-sur-Aube, Recey-sur-Ource, Châtillon-sur-Seine, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :