Église Saint-Germain-d'Auxerre de Fontaines-en-Duesmois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Germain-d’Auxerre.
Église Saint-Germain-d'Auxerre de Fontaines-en-Duesmois
Fontaines-en-Duesmois FR21 église IMG2222.jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Rue de l'ÉgliseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

L'église Saint-Germain-d'Auxerre est une église catholique située à Fontaines-en-Duesmois en Côte-d'Or, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de la Côte-d'Or, sur la commune de Fontaines-en-Duesmois.

Architecture[modifier | modifier le code]

Eglise en croix latine à nef unique de deux travées voûtées précédées d'un porche en forme de pronaos composé de colonnes toscanes surmontées d'un fronton triangulaire.

Le clocher est à la croisée du transept.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Germain-d'Auxerre, autels, tabernacles, chaire à prêcher, confessionnaux, bénitier sont inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel ainsi que :

  • une dalle funéraire du XIVe siècle
  • une peinture murale du XVe siècle : descente de Croix
  • des vitraux remarquables dont un Arbre de Jessé du XVe siècle Logo monument historique Classé MH (1978) ;
  • une importante statuaire (XVe / XVIIe siècle) dont une Piéta du XVe siècle Logo monument historique Classé MH (1908) ainsi qu'un évêque anonyme, saint Jean-Baptiste, saint Nicolas, saint Antoine ermite, sainte Barbe, saint Germain d'Auxerre, Éducation de la Vierge et 2 anges[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le début de la construction, dont il n'en subsiste que le chœur remonte, au XIIIe siècle. D'importants remaniements ont lieu au début du XVIe siècle : chapelles, croisée du transept, clocher et aménagement de la baie axiale du chœur. En 1785 des travaux de restauration de la nef et du clocher sont entrepris. Enfin la flèche du clocher, foudroyée, est reconstruite en 1844.

L'édifice est inscrit à l'inventaire des monuments historiques le 5 novembre 1927 pour le chœur, le transept et le clocher, et le 24 janvier 2006 pour la nef et le portique[2].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]