Coulmier-le-Sec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coulmier-le-Sec
Coulmier-le-Sec
Blason de Coulmier-le-Sec
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Chantal Coulange
2014-2020
Code postal 21400
Code commune 21201
Démographie
Population
municipale
262 hab. (2016 en diminution de 2,6 % par rapport à 2011)
Densité 8,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 03″ nord, 4° 29′ 37″ est
Altitude Min. 258 m
Max. 371 m
Superficie 32,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Coulmier-le-Sec

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Coulmier-le-Sec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coulmier-le-Sec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coulmier-le-Sec

Coulmier-le-Sec est une commune française située dans le canton de Châtillon-sur-Seine du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21201.png

La commune de Coulmier-le-Sec couvre une superficie de 32 km2 et est située entre 258 et 371 mètres d'altitude.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Coulmier-le-Sec est situé sur la départementale 980 reliant Châtillon-sur-Seine à Cluny.

La commune est desservie par la ligne de cars reliant Châtillon-sur-Seine à la gare de Montbard (TGV).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Nesle-et-Massoult Ampilly-le-Sec Chamesson Rose des vents
N Aisey-sur-Seine
O    Coulmier-le-Sec    E
S
Puits Villaines-en-Duesmois Chemin-d'Aisey

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

Le peuplement précoce du territoire a laissé des traces anciennes, notamment le menhir de la Grande Borne classé depuis 1889 et remontant à l'ère néolithique. Les vestiges gallo-romains sont également abondants[1].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Marqué par l'histoire du duché de Bourgogne jusqu'à son retour à la couronne de France, Coulmier abrite une maison des Templiers. Ses habitants sont affranchis dès 1242 et autorisés à chasser "à cors et à cris" sur leur territoire[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Annie Joubert    
mars 2014 En cours Chantal Coulange   Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur au chevron d'or accompagné de trois molettes d'or, disposés 2 et 1, au chef de gueules chargé de trois coquilles d'argent.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 262 habitants[Note 1], en diminution de 2,6 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
532591543617637647639650721
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
669656624580545517513508489
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
436423425400410402405367363
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
356336307304286254272271265
2016 - - - - - - - -
262--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Montigny-sur-Aube, Recey-sur-Ource, Châtillon-sur-Seine, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :