Couchey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Couchey
Couchey
L'église.
Blason de Couchey
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Intercommunalité Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Maire
Mandat
Gilles Carré
2020-2026
Code postal 21160
Code commune 21200
Démographie
Population
municipale
1 117 hab. (2018 en diminution de 3,71 % par rapport à 2013)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 41″ nord, 4° 58′ 56″ est
Altitude Min. 229 m
Max. 560 m
Superficie 12,7 km2
Aire d'attraction Dijon
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Longvic
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Couchey
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Couchey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Couchey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Couchey

Couchey est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont les Couchois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Couchey est une commune située à 8 km au sud-ouest de Dijon. Il s'agit d'un village viticole installé le long est par la D 74.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Couchey est une commune urbaine[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Dijon, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 333 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (53,8 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (54,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (50,2 %), terres arables (25,1 %), cultures permanentes (10,5 %), zones urbanisées (4,3 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (3,6 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (3,3 %), zones agricoles hétérogènes (3,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Couchey, à quelques kilomètres de la ville de Dijon, département de la Côte d’Or, est un village viticole, dont l’existence remonte à plusieurs siècles. Comme bon nombre de village en Bourgogne, celui-ci fut érigé en seigneurie. En 630, le duc Amalgaire dota l’abbaye de Bèze d’un domaine qu’il possédait à Couchey.

La seigneurie fut la possession de nombreuses familles de Bourgogne, mais très peu d'entre elles en furent propriétaire en totalité.

Liste des familles Seigneuriales :

Famille CHANLARD Famille de LATRECEY

Famille LE PITOIS Famille de SAULX

Famille de BAUFFREMONT Famille de LONGWY

Famille de CHABOT Famille BONFEAL

Famille de FRASANS Famille de SAINT SEINE

Famille de SAYVE Famille de BELRIENT

Famille LE BLOND de LA BORDE Famille MORELET

Famille de LACOSTE Famille de MALTESTE

Famille PERRANEY du MAILLY Famille des BARRES

Famille BOURSAULT Famille LE BELIN

Famille de VILLERS Famille VALON

Famille de FOURCY Famille de MAINVILLE

Famille de BUSSY Famille de MESGRIGNY

Famille LANGUET Famille REMOND

Famille FEVRET de FONTETTE

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Gilles Carré    
mars 2001 mars 2008 Georges Fèvre    
vers 1824   François de MERMÉTY    
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Le blason actuel du village correspond aux armes de la dernière famille à qui la seigneurie de Couchey appartenu : les FEVRET.

Blason Blasonnement :
Écartelé : au premier et au quatrième d'azur à trois bandes d'or, aux deuxième ou au troisième d'argent à la hure de sanglier de sable, défendue du champ et languée de gueules; à l'épée basse de gueules, garnie d'or et brochant sur la partition.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2018, la commune comptait 1 117 habitants[Note 3], en diminution de 3,71 % par rapport à 2013 (Côte-d'Or : +0,65 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
578608603642680624586614616
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
558545550516539507537546473
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
521502441468475537547540591
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
7539741 2551 1351 2671 1871 1891 1921 140
2018 - - - - - - - -
1 117--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Belle croix Renaissance près de l'église.
  • Table d'orientation à l'entrée du plateau.
  • Forêt communale.
  • Allée des tilleuls.
L'école de Couchey.
L'église.
Wikimedia Commons présente d’autres illustrations sur Couchey.

Personnalités et culture liées à la commune[modifier | modifier le code]

Une partie de l'épisode 1 de la saison 2 de Dix Pour Cent se passe à Couchey (ville d'origine du personnage principal Andréa Martel).

  • Antoine Bolnot, une rue du village porte son nom.
  • Le peintre André Claudot (1891-1982) a vécu dans une maison en face de l'église entre 1935 et 1937-38. Il a représenté le village dans plusieurs tableaux, dont trois qui appartiennent au Musée des Beaux-arts de Dijon[12]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

La côte et les combes sont classés dans la Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I de la Côte dijonnaise et font partie du site Natura 2000 de l'Arrière côte de Dijon et de Beaune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Liste des communes de la Côte-d'Or
  • Concernant les Seigneurs : Couchey, ses seigneurs et ses droits, essais d'Anthony THIBERT sur l'Histoire des Seigneurs de Couchey depuis le XIIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. André Claudot, Clocher de Couchey (Symphonie automnale), 1935, Musée des Beaux-arts de Dijon André Claudot, Promenade des Tilleuls à Couchey, 1935, Musée des Beaux-arts de Dijon . André Claudot, Rue de l'Eglise à Couchey, 1935, Musée des Beaux-arts de Dijon .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :