Canton de Nuits-Saint-Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Nuits-Saint-Georges
Canton de Nuits-Saint-Georges
Situation du canton de Nuits-Saint-Georges dans le département de Côte-d'Or.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement(s) Beaune (25)
Dijon (9)
Bureau centralisateur Nuits-Saint-Georges
Conseillers
départementaux
Valérie Dureuil
Hubert Poullot
2015-2021
Code canton 21 20
Histoire de la division
Création avant 1833
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 20 761 hab. (2017)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Superficie 301,78 km2
Subdivisions
Communes 34

Le canton de Nuits-Saint-Georges est une division administrative française située dans le département de la Côte-d'Or et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Côte-d'Or entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 18 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Côte-d'Or, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Nuits-Saint-Georges passe de 25 à 34. Le nouveau canton de Nuits-Saint-Georges est formé de communes des anciens cantons de Nuits-Saint-Georges et de Gevrey-Chambertin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Nuits-Saint-Georges dans les arrondissements de Beaune et Dijon. Son altitude varie de 183 m (Villy-le-Moutier) à 607 m (Fussey) pour une altitude moyenne de 246 m.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1838
(décès)
Thomas Forey   Notaire à Nuits-Saint-Georges
1838 1848 Jacques Duret
(1794-1874)
  Docteur en médecine, biologiste, archéologue
Maire de Nuits-Saint-Georges
1848 1849 Antoine Ligeret   Propriétaire à Nuits-Saint-Georges
1849 1852 Gustave Gueisweiller   Propriétaire, maire de Nuits-Saint-Georges
1852 1861
(décès)
Julien, dit Jules Ouvrard Ind. Propriétaire du Clos-Vougeot à Nuits-Saint-Georges
député (1852-1861)
1861 1866 Joseph Barberot   Propriétaire - Maire de Corgoloin
1866 1870 Paul Eugène Dupont   Négociant en vins
Maire de Nuits-Saint-Georges
1870 1877 Joseph Barberot Républicain Propriétaire - Maire de Corgoloin
1877 1889 Philibert Caumont-Bréon Républicain Propriétaire à Meuilley
1889 1913
(décès)
Jean-Baptiste Bouhey-Alex Socialiste Cultivateur et vigneron
Conseiller municipal de Dijon (1908-1912)
Député (1902-1906 et 1910-1913)
1913 1919 François Rodier Soc.ind. Propriétaire-viticulteur à Villars-Fontaine
1919 1940 Henri Gouroux Rad. Viticulteur, Maire de Flagey-Echézeaux
1943 1945 Albert Cartron   Maire de Nuits-Saint-Georges
Nommé conseiller départemental en 1942[4]
1945 1949 Jean Bouhey
(fils de J.B. Bouhey-Alex)
SFIO Maire (1945-1947) puis Conseiller municipal de Villers-la-Faye
Député (1945-1958)
1949 1955 Pierre Barbier DVD Ancien Maire de Nuits-Saint-Georges
1955 1969
(décès)
Henri Écard SFIO puis Centre gauche Agriculteur
Maire d'Arcenant
1969 1992 Bernard Barbier RI puis UDF Négociant en vins
Sénateur (1979-1998)
Maire de Nuits-Saint-Georges (1969-1995)
1992 2004 Jean Clerc DVD Maire de Gilly-lès-Cîteaux
2004 2015 Pierre-Alexandre Privolt[5] DVG Maire de Villers-la-Faye (2001-2020)

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Valérie Dureuil   DVD Maire de Magny-lès-Villers
Vice-présidente de la Communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges
2015 en cours Hubert Poullot   LR Maire de Saint-Philibert
Président de la Communauté de communes du Sud Dijonnais
Suppléant d'Alain Suguenot, Député de la 5e circonscription

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Valérie Dureuil et Hubert Poullot (Union de la Droite, 36,25 %), Marie-Christine Garnier et Pierre-Alexandre Privolt (Union de la Gauche, 34,96 %) et Richard André et Françoise Mulot (FN, 28,79 %). Le taux de participation est de 54,28 % (8 214 votants sur 15 134 inscrits)[6] contre 53,86 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8]. Au second tour, Valérie Dureuil et Hubert Poullot (Union de la Droite) sont élus avec 39,38 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,86 % (3 292 voix pour 8 604 votants et 15 133 inscrits)[9].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Nuits-Saint-Georges regroupait 25 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Nuits-Saint-Georges
(chef-lieu)
21464 21700 20,50 5 566 (2012) 272


Agencourt 21001 21700 4,20 433 (2012) 103
Arcenant 21017 21700 10,12 510 (2012) 50
Argilly 21022 21700 34,12 459 (2012) 13
Boncourt-le-Bois 21088 21700 7,58 287 (2012) 38
Chaux 21162 21700 7,04 441 (2012) 63
Comblanchien 21186 21700 3,61 684 (2012) 189
Corgoloin 21194 21700 12,58 894 (2012) 71
Flagey-Echézeaux 21267 21640 8,06 473 (2012) 59
Fussey 21289 21700 7,73 116 (2012) 15
Gerland 21294 21700 20,68 414 (2012) 20
Gilly-lès-Cîteaux 21297 21640 11,03 646 (2012) 59
Magny-lès-Villers 21368 21700 3,83 254 (2012) 66
Marey-lès-Fussey 21384 21700 3,97 61 (2012) 15
Meuilley 21409 21700 6,10 453 (2012) 74
Premeaux-Prissey 21506 21700 9,05 499 (2012) 55
Quincey 21517 21700 5,57 439 (2012) 79
Saint-Bernard 21542 21700 3,69 484 (2012) 131
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux 21564 21700 28,93 415 (2012) 14
Villars-Fontaine 21688 21700 2,89 121 (2012) 42
Villebichot 21691 21700 10,36 370 (2012) 36
Villers-la-Faye 21698 21700 5,84 404 (2012) 69
Villy-le-Moutier 21708 21250 20,13 347 (2012) 17
Vosne-Romanée 21714 21700 3,69 380 (2012) 103
Vougeot 21716 21640 0,88 181 (2012) 206

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Nuits-Saint-Georges comprenait 34 communes entières à sa création[1].

Liste des 34 communes du canton de Nuits-Saint-Georges au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nuits-Saint-Georges
(bureau centralisateur)
21464 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 20,50 5 481 (2017) 267 modifier les donnéesmodifier les données
Agencourt 21001 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 4,20 460 (2017) 110 modifier les donnéesmodifier les données
Arcenant 21017 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 10,12 507 (2017) 50 modifier les donnéesmodifier les données
Argilly 21022 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 34,12 513 (2017) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Barges 21048 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,85 621 (2017) 161 modifier les donnéesmodifier les données
Boncourt-le-Bois 21088 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 7,58 283 (2017) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Broindon 21113 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 4,64 207 (2017) 45 modifier les donnéesmodifier les données
Chaux 21162 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 7,04 485 (2017) 69 modifier les donnéesmodifier les données
Comblanchien 21186 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,61 637 (2017) 176 modifier les donnéesmodifier les données
Corcelles-lès-Cîteaux 21191 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 6,75 811 (2017) 120 modifier les donnéesmodifier les données
Corgoloin 21194 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 12,58 906 (2017) 72 modifier les donnéesmodifier les données
Épernay-sous-Gevrey 21246 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 5,47 183 (2017) 33 modifier les donnéesmodifier les données
Flagey-Echézeaux 21267 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 8,06 473 (2017) 59 modifier les donnéesmodifier les données
Fussey 21289 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 7,73 118 (2017) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Gerland 21294 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 20,68 431 (2017) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Gilly-lès-Cîteaux 21297 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 11,03 705 (2017) 64 modifier les donnéesmodifier les données
Magny-lès-Villers 21368 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,83 243 (2017) 63 modifier les donnéesmodifier les données
Marey-lès-Fussey 21384 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,97 56 (2017) 14 modifier les donnéesmodifier les données
Meuilley 21409 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 6,10 465 (2017) 76 modifier les donnéesmodifier les données
Noiron-sous-Gevrey 21458 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 6,56 1 106 (2017) 169 modifier les donnéesmodifier les données
Premeaux-Prissey 21506 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 9,05 393 (2017) 43 modifier les donnéesmodifier les données
Quincey 21517 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 5,57 512 (2017) 92 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Bernard 21542 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,69 453 (2017) 123 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux 21564 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 28,93 427 (2017) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Philibert 21565 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 4,72 473 (2017) 100 modifier les donnéesmodifier les données
Saulon-la-Chapelle 21585 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 9,99 968 (2017) 97 modifier les donnéesmodifier les données
Saulon-la-Rue 21586 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 4,53 703 (2017) 155 modifier les donnéesmodifier les données
Savouges 21596 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,09 376 (2017) 122 modifier les donnéesmodifier les données
Villars-Fontaine 21688 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 2,89 118 (2017) 41 modifier les donnéesmodifier les données
Villebichot 21691 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 10,36 393 (2017) 38 modifier les donnéesmodifier les données
Villers-la-Faye 21698 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 5,84 392 (2017) 67 modifier les donnéesmodifier les données
Villy-le-Moutier 21708 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 20,13 339 (2017) 17 modifier les donnéesmodifier les données
Vosne-Romanée 21714 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 3,69 346 (2017) 94 modifier les donnéesmodifier les données
Vougeot 21716 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges 0,88 177 (2017) 201 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nuits-Saint-Georges 2120 301,78 20 761 (2017) 69 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 92011 32111 85412 77313 79014 38214 69615 36115 331
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 20 761 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
20 67720 72320 71920 74120 761
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-175 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Côte-d'Or.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 1er mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 24 mars 1943, (https://gallica.bnf.fr/services/image/highlighter/ark:/12148/bpt6k96143106/f6.image.r=canton%20.highreslire en ligne]).
  5. http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/can2004/021/canton24.html
  6. « Résultats du 1er tour pour le canton de Nuits-Saint-Georges », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour le département de la Côte-d'Or », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  9. « Résultats du second tour pour le canton de Nuits-Saint-Georges », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]