Villiers-le-Duc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villiers-le-Duc
Villiers-le-Duc
Blason de Villiers-le-Duc
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Nicolas Schmit
2014-2020
Code postal 21400
Code commune 21704
Démographie
Population
municipale
81 hab. (2016 en diminution de 16,49 % par rapport à 2011)
Densité 0,96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 19″ nord, 4° 42′ 30″ est
Altitude Min. 252 m
Max. 417 m
Superficie 84,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Villiers-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Villiers-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Duc
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villiers et Leduc.

Villiers-le-Duc est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21704.png

La superficie de Villiers-le-Duc, la commune la plus étendue de la Côte-d'Or, est de 84,3 km2 avec une altitude minimum de 252 mètres et un maximum de 417 mètres.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est irriguée par la Digeanne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Châtillon-sur-Seine Maisey-le-Duc Vanvey Rose des vents
Buncey
Nod-sur-Seine
N Voulaines-les-templiers
O    Villiers-le-Duc    E
S
Saint-Germain-le-Rocheux Rochefort-sur-Brévon Essarois

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin villare, désignant une partie de la villa, du domaine, « un écart, un hameau ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Plusieurs dizaines de tumulus fouillés, les vestiges d'un fanum lingon au Tremblois et une cinquantaine de villas identifiées attestent d'un peuplement constant du Hallstatt à la période gallo-romaine[1].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Villiers-de-Duc devient une place importante dans la seconde partie du XIIe siècle. Dès 1153 une forteresse est édifiée par Eudes II (1118-1162)[2] pour faire face aux prétentions des évêques de Langres[3] et les premiers bâtiments de l'abbaye du Val des Choues sont achevés en 1193. Sa charte de fondation due à Eudes III (1166-1218) est approuvée par bulle pontificale d'Innocent III.

En 1477 le château est détruit sur l'ordre de Louis XI et il n'en subsiste que la chapelle intégrée dans le chœur de l'église du village.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Le château actuel est construit à l'emplacement de l'ancien à partir de 1622 par Pierre des Barres héritier de la seigneurie de Villiers-le-Duc. Les deux ailes s'y ajoutent en 1657 ainsi que la haute toiture en tuiles vernissées. Il passe à la famille Morel, une ancienne famille de Châtillon-sur-Seine, en 1755. L'abbaye en déclin est rattachée en 1761 à l'abbaye cistercienne de Saint-Lieu de Sept-Fons.

Sous la Convention (1792-1795) la commune porte le nom de Villiers-la-Forêt[4]. L'abbaye est alors fermée et ses édifices religieux servent de carrière. Au milieu du XIXe siècle Villiers compte encore près de 500 habitants.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre de 1940 la forêt de Villiers sert de refuge à la Résistance dont 37 membres sont exécutés en représailles. Un monument a été élevé au principal carrefour forrestier[5].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Villiers-le-Duc Blason D'azur au chêne arraché englanté d'or, au chef parti, au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules, au second bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1977 François de Villiers - -
1977 1983 Lucienne Cailletet - -
1983 2001 Jacques Guérin - -
2001 en cours Nicolas Schmit DVD Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Villiers-le-Duc fait partie de l'arrondissement de Montbard, du canton de Châtillon-sur-Seine et de la communauté de communes du pays châtillonnais.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 81 habitants[Note 1], en diminution de 16,49 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
364409422442472447437459406
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
363341339305270275244213230
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
241309186213213228150134140
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
1291121001181351291038481
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Famille Morel de Villiers[Note 2] : c'est Claude Morel appartenant à une ancienne famille de Châtillon-sur-Seine, qui, anobli en 1755 par la charge de « Président trésorier de France en la généralité de Bourgogne et de Bresse », a acquis les seigneuries de Villiers-le-Duc et de Vanvey ; ses descendants à la 8e génération sont toujours propriétaires du château :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. Sans lien avec Philippe de Villiers

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Maignier, Villiers-le-Duc: avec des notes sur la forêt de Châtillon, le Val-des-Choux, Vanvey, etc., L'Arche d'or, 1981, 87 pages.
  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Montigny-sur-Aube, Recey-sur-Ource, Châtillon-sur-Seine, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • François Vignier, Annales de Bourgogne, t. XXXI (no 123), (lire en ligne [PDF]), « Châteaux ducaux du bailliage de la montagne au XIVe siècle » Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :