Chambolle-Musigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chambolle-Musigny
Chambolle-Musigny
Église de Chambolle-Musigny.
Blason de Chambolle-Musigny
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Intercommunalité Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Maire
Mandat
François Marquet
2020-2026
Code postal 21220
Code commune 21133
Démographie
Population
municipale
295 hab. (2017 en diminution de 5,14 % par rapport à 2012)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 11″ nord, 4° 57′ 12″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 445 m
Superficie 7,57 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Dijon
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Longvic
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Chambolle-Musigny
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Chambolle-Musigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chambolle-Musigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chambolle-Musigny

Chambolle-Musigny est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Chambollois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village viticole, situé sur la route des Grands Crus longeant la côte de Nuits, jouit d'une réputation mondiale de prestige grâce à ses vins de Bourgogne de grand cru dont le plus célèbre est le musigny, suivi du bonnes-mares situé pour partie sur la commune voisine de Morey-Saint-Denis.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Chambolle-Musigny est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Dijon, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 333 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[3],[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Chambolle devint Chambolle-Musigny.
Afin de faire profiter la commune de la renommée du cru élevé sur son territoire, le conseil municipal a demandé et obtenu l'adjonction du cru célèbre.

Chambolles : diminutif péjoratif du gaulois cambo (« courbe ( d'une rivière ) »).
Musigny : nom propre latin Musinius + acum.

Histoire[modifier | modifier le code]

1938 : Chambolle-Musigny est la première commune de Bourgogne à accueillir la Saint-Vincent tournante (seuls cinq villages sont représentés). Il s'agit alors de faire revivre les traditions folkloriques autour de la Saint-Vincent, événement annuel autour duquel les vignerons célèbrent leur saint patron (les quatre-cinquièmes des communes de Bourgogne avaient, à cette époque, oublié ces traditions).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Ferdinand Marey-Monge
(13 août 1803 - Nuits † 30 août 1869 - Dijon)
  Maire et président de la société de secours mutuels de Chambolle,
Conseiller général de la Côte-d'Or,
Chevalier de la Légion d'honneur
    ...    
avant 1981 ? Jacques Roumier    
mars 2001 en cours Régis Baudrion    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2017, la commune comptait 295 habitants[Note 3], en diminution de 5,14 % par rapport à 2012 (Côte-d'Or : +1,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
545551509526493434413427480
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
445454508505466499500475465
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
486471467411407445433448474
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
444455403364355313308310296
2017 - - - - - - - -
295--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chambolle-Musigny possède vraiment un magnifique bâtiment ancien, le château de La Tour que le propriétaire actuel, vigneron, fait cependant appeler de ses nom et prénom.

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

La côte et les combes sont classés dans la Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I de la Côte dijonnaise et font partie du site Natura 2000 de l'Arrière côte de Dijon et de Beaune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La pilote de chasse Caroline Aigle (1974-2007) est inhumée dans le cimetière de la commune [9], où une rue porte également son nom.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Vins, œnologie[modifier | modifier le code]

Le vignoble de Chambolle-Musigny produit des vins AOC qui bénéficient de deux appellations grand cru et de 24 premier cru.

De même, cette commune viticole est située sur les aires d'appellations : AOC Bourgogne aligoté, AOC Bourgogne, AOC Bourgogne Passe-tout-grains, AOC Coteaux Bourguignons, AOC Crémant de Bourgogne et AOC Bourgogne mousseux[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  9. « CHAMBOLLE-MUSSIGNY (21) : cimetière - Cimetières de France et d'ailleurs », sur www.landrucimetieres.fr (consulté le 17 juillet 2019)
  10. « Chambolle-Musigny,commune viticole » (consulté le 1er décembre 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :