Bouix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bouix
Bouix
Blason de Bouix
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Yves Mathieu
2014-2020
Code postal 21330
Code commune 21093
Démographie
Population
municipale
158 hab. (2016 en augmentation de 0,64 % par rapport à 2011)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 17″ nord, 4° 29′ 06″ est
Altitude Min. 211 m
Max. 344 m
Superficie 15,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Bouix

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Bouix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouix

Bouix est une commune française située dans le canton de Châtillon-sur-Seine du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21093.png

La commune de Bouix occupe une superficie de 15,5 km2 à une altitude comprise entre 211 et 344 m au pied d'un côteau exposé plein sud particulièrement favorable à la culture de la vigne.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bouix n'est traversée par aucun cours d'eau notoire. Seule une mare châtillonnaise permet d'abreuver le bétail et on trouve un lavoir dans la partie basse du village.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Molesme Gomméville Noiron-sur-Seine Rose des vents
Larrey N Pothières
O    Bouix    E
S
Poinçon-lès-Larrey Cérilly Étrochey

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la Révolution le village dépend de l'abbaye de Pothières et fait partie du comté de Champagne. On y constate une vie sociale et collective typique des communautés rurales de l'Ancien Régime, malgré quelques comportements déviants (insultes, charivaris, etc.) imputables au premier chef à la jeunesse (membre des abbayes de jeunesse)[1]. Un lourd contentieux y oppose aussi les villageois, l'abbaye de Pothières face aux curés du village dans la première moitié du XVIIIe siècle[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Yves Mathieu    
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé, au premier de gueules aux deux clés d'argent, passées en sautoir surmontées d'une fleur de lys d'or, au second d'argent aux trois grappes de raisin de sinople, tigées et feuillées aussi de sinople.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 158 habitants[Note 1], en augmentation de 0,64 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500472489652441470450432420
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
415415395386411381426356371
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
351343340288250245220198187
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
196196195179181187171159159
2016 - - - - - - - -
158--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin de style flamboyant datée du XVIe siècle qui renferme une pierre tombale gravée de 1554 représentant la Résurrection des morts et une remarquable statue équestre de saint Martin en bois polychrome[7].
  • Lavoir hors rivière
  • Mare chatillonnaise

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Montagna Stéphane, Modes de vie, normes et déviances: les exemples champenois de Bouix et de Pothières au XVIIIe siècle., Dijon, mémoire de master,
  2. MONTAGNA Stéphane, « Délinquance ecclésiastique et querelles de village, l'exemple de la paroisse de Bouix au XVIIIe siècle. », Annales de Bourgogne,‎ , p. 229-242
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. René Paris 1986, p. 101

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Aignay-le-Duc, Baigneux-les-Juifs, Laignes, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :