Étrochey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étrochey
Étrochey
Blason de Étrochey
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Liliane Parisot
2014-2020
Code postal 21400
Code commune 21258
Démographie
Population
municipale
225 hab. (2016 en diminution de 0,44 % par rapport à 2011)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 32″ nord, 4° 31′ 34″ est
Altitude Min. 203 m
Max. 236 m
Superficie 3,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Étrochey

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Étrochey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étrochey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étrochey

Étrochey est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21258.png

Étrochey a une superficie de 3,21 km2 située à une altitude entre 203 et 236 mètres.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Hydrograhie[modifier | modifier le code]

La partie est d'Étrochey est traversée par le cours de la Seine,

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pothières Vix Rose des vents
Bouix N
O    Étrochey    E
S
Cérilly Sainte-Colombe-sur-Seine Montliot-et-Courcelles

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

Une petite partie du Mont Lassois touche le territoire de la commune au nord. Des silex taillés et polis, une hache de bronze ont été trouvés en grand nombre ainsi que des objets d'époque gallo-romaine. La construction du village semble liée à un pont franchissant la Seine, dit encore pont des Romains, sur la voie reliant Langres à Auxerre.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Une nécropole mérovingienne au nord du village a été fouillée à la fin du XIXe siècle. Lors de la partition du Lassois Étrochey est rattaché à la Bourgogne alors que Vix qui partage avec lui la paroisse de l'église Saint-Marcel l'est à la Champagne[1].

Époque moderne[modifier | modifier le code]

En 1638 Étrochey passe sous l'autorité du maire de Châtillon. L'exploitation du minerai de fer lavé dans les patouillets installés sur la Seine en amont du village fournit les hauts-fourneaux de Sainte-Colombe-sur-Seine jusqu'au XIXe siècle[2]. L'exploitation des carrières de pierre y est également très ancienne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Paul Payot    
mars 2014 En cours Liliane Parisot DVG Employée
Les données manquantes sont à compléter.

Étrochey appartient :

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 225 habitants[Note 1], en diminution de 0,44 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
377186179185197219207221208
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
219219215208206256239225237
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
219191208174174160176229217
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
201178189189229221238226225
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Activités[modifier | modifier le code]

Autour de sa carrière la commune a fédéré dès le XXe siècle un groupe de coureurs cyclistes dont certains sont passés professionnels.

Cultes[modifier | modifier le code]

Étrochey fait partie des 206 communes françaises qui n'ont aucun édifice religieux sur leur territoire. Toutefois, dans la première moitié du XXe siècle une maison du village intégrait une chapelle qui servait en hiver à la pratique du culte catholique[7] ; depuis l'église Saint-Marcel de Vix dessert également Étrochey[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Les carrières
  • Pont ancien sur la Seine, dit "Pont des Romains"
  • Le versant sud du Mont Lassois est en limite communale d'Étrochey.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Montigny-sur-Aube, Recey-sur-Ource, Châtillon-sur-Seine, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]