Soussey-sur-Brionne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soussey-sur-Brionne
Le château.
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Semur-en-Auxois
Intercommunalité Terres d'Auxois
Maire
Mandat
François Froment
2014-2020
Code postal 21350
Code commune 21613
Démographie
Population
municipale
147 hab. (2014 en augmentation de 8,89 % par rapport à 2009)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 35″ nord, 4° 31′ 55″ est
Altitude Min. 348 m
Max. 525 m
Superficie 14,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Soussey-sur-Brionne

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Soussey-sur-Brionne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Soussey-sur-Brionne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Soussey-sur-Brionne

Soussey-sur-Brionne est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Beurizot Boussey Rose des vents
Gissey-le-Vieil N Uncey-le-Franc
Grosbois-en-Montagne
O    Soussey-sur-Brionne    E
S
Éguilly Martrois

Histoire[modifier | modifier le code]

En patois Soussi ; le nom du village pourrait représenter le nom ancien de la rivière (aujourd'hui la Brionne)[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours François Froment SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2014, la commune comptait 147 habitants[Note 1], en augmentation de 8,89 % par rapport à 2009 (Côte-d'Or : +1,38 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
478 479 487 508 561 538 498 487 457
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
428 426 431 418 400 385 364 358 334
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
318 290 233 244 236 237 186 155 153
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
128 121 108 104 102 125 129 132 145
2014 - - - - - - - -
147 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune compte 1 monument inscrit à l'inventaire des monuments historiques[6], 6 monuments ou édifices répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel[7], 2 éléments répertoriés à l'inventaire des monuments historiques[8] et 2 objets répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel[9].

  • Le château : XIIIe siècle, XVIe siècle et XVIIe siècle car les différents bâtiments furent ajoutés au fur et à mesure. Au-delà de la porte charretière, on aperçoit la maison-tour du XIIIe siècle, vénérable donjon carré avec tourelle d'escalier à vis coiffé d'un toit en tuile. La vie d'une famille seigneuriale y est reconstituée avec meubles et mannequins. Les autres bâtiments qui se répartissent autour de la cour datent du XVIe siècle. Dans le parc coule une rivière au bord de laquelle se trouve un colombier. Le château habité peut se visiter en partie sur rendez-vous. Jardin à la française dans la cour intérieure. Parc à l'anglaise autour du château. Classé au titre des Monuments historiques Logo monument historique Classé MH (6 décembre 1984)[10].
  • Ferme de l'Épinois : ancienne grange cistercienne avec sa chapelle Saint-Agrice.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Gérard Garouste, enfant, passe ses vacances chez sa tante à Soussey-sur-Brionne ( L'Intranquille, livre de poche).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]