Église Saint-Germain-d'Auxerre de Coulmier-le-Sec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Germain-d’Auxerre.

Église Saint-Germain-d'Auxerre
Image illustrative de l’article Église Saint-Germain-d'Auxerre de Coulmier-le-Sec
Présentation
Culte Catholique
Type église templière à chevet plat
Début de la construction XIIIe siècle
Style dominant Gothique
Protection Logo monument historique Classé MH (1941)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Coulmier-le-Sec
Coordonnées 47° 45′ 03″ nord, 4° 29′ 37″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Germain-d'Auxerre

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Église Saint-Germain-d'Auxerre

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Église Saint-Germain-d'Auxerre

L'église Saint-Germain-d'Auxerre est une église catholique du XIIIe siècle, située à Coulmier-le-Sec en Côte-d'Or, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de la Côte-d'Or, sur la commune de Coulmier-le-Sec.

Architecture[modifier | modifier le code]

La nef comporte trois travées séparées par deux rangées de piliers supportant des voûtes sur croisées d'ogives. Comme les édifices templiers, le chevet du chœur est plat avec deux baies en arc brisé surmontées d'un oculus.

Le clocher à baies géminées différentes sur les quatre faces est implanté à la croisée du transept. L'église est pourvue au XVIIe siècle d'un porche à fronton triangulaire surmonté d'un bas-relief.

Mobilier[modifier | modifier le code]

  • Crucifix monumental peint et Vierge à l'Enfant du XVIe siècle ;
  • Lutrin et Christ aux liens du XVIIe siècle ;
  • Autres statues polychromes : Saint-Germain, Saint Nicolas ;
  • Curieux baptistère ovoïde ;
  • Autel en pierre de taille orné de marbre ;
  • Nombreuses dalles funéraires au sol ;
  • Vitraux remarquables[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église est construite au XIIIe siècle sur les lieux d'un ancien établissement roman détruit vers le Xe siècle.

Le porche et la porte antérieure surmontée d'un bas-relief représentant un évêque datent de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Le clocher est reconstruit en 1840. Il est détruit avec ses quatre clochetons par l'aviation allemande en 1940. Toutefois, il est reconstruit après la Seconde Guerre mondiale et l'église est entièrement restaurée.

L'édifice est classé monument historique le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]