Hôtel de Clermont-Tonnerre (Châtillon-sur-Seine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hôtel de Clermont-Tonnerre (Châtillon-sur-Seine)
Image illustrative de l’article Hôtel de Clermont-Tonnerre (Châtillon-sur-Seine)
Nom local Chapelle des Ursulines
Début construction 1630
Destination initiale Chapelle de couvent
Propriétaire actuel propriété privée
Destination actuelle Hôtel particulier
Protection  Inscrit MH (2001)
Coordonnées 47° 51′ 20″ nord, 4° 34′ 31″ est
Pays France
Anciennes provinces de France Duché de Bourgogne
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Localité Châtillon-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Hôtel de Clermont-Tonnerre (Châtillon-sur-Seine)

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Hôtel de Clermont-Tonnerre (Châtillon-sur-Seine)

L'hôtel de Clermont-Tonnerre à Châtillon-sur-Seine est l'ancienne chapelle d'un couvent d'Ursulines reconvertie en maison de ville au XVIIIe siècle.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel de Clermont-Tonnerre se trouve au 35 rue du Bourg-à-Mont à Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première pierre de la chapelle du couvent des Ursulines, consacrée en 1640, est posée par la reine de France Anne d'Autriche en 1630.

Ravagée par un incendie au milieu du XVIIIe siècle, elle est aménagée en habitation bourgeoise. Celle-ci est occupée est réquisitionnée par les Uhlans en 1870 ; le sculpteur Roger de Villiers y naît en 1885[1].

L'édifice est inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 8 février 2001[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'hôtel est inscrit en totalité aux Monuments historiques, y compris les éléments remarquables de son aspect extérieur[1] :

  • le balcon et les colonnes de la façade est,
  • le mur de la chapelle sud contenant une piscine liturgique,
  • le perron et les escaliers,
  • le portail et les murs en demi-lune sur la rue,
  • le sol du jardin et le mur de clôture.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Le décor du grand salon du premier étage date de 1848.

La propriété, privée, ne se visite pas.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :