Labergement-lès-Seurre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Abergement (homonymie).

Labergement-lès-Seurre
Labergement-lès-Seurre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Canton Brazey-en-Plaine
Intercommunalité Rives de Saône
Maire
Mandat
Jean-Pierre Fleury
2014-2020
Code postal 21820
Code commune 21332
Démographie
Population
municipale
999 hab. (2016 en augmentation de 0,91 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 59′ 56″ nord, 5° 05′ 36″ est
Altitude Min. 174 m
Max. 211 m
Superficie 28,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Labergement-lès-Seurre

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Labergement-lès-Seurre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Labergement-lès-Seurre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Labergement-lès-Seurre
Liens
Site web http://www.labergement-les-seurre.fr/

Labergement-lès-Seurre est une commune française située dans le canton de Brazey-en-Plaine du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montmain Bagnot Rose des vents
Corberon
Corgengoux
N Pouilly-sur-Saône
Jallanges
O    Labergement-lès-Seurre    E
S
Palleau (Saône-et-Loire) Chivres Trugny

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 1995) 2014 René Fleury Proche du FN  
2014 En cours Jean-Pierre Fleury   Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2016, la commune comptait 999 habitants[Note 1], en augmentation de 0,91 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9691 0021 1159631 1041 1681 2231 1671 208
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3011 3591 4181 3911 3631 3291 3001 1831 225
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1671 1121 070853844821820918863
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
792718663723785795896990999
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Catherine Philiberte Elisabeth Cordelier (1807-1856), fille d'un propriétaire de Labergement épouse en 1826 Pierre-Frédéric Leblanc, riche propriétaire d'Allerey-sur-Saône. Elle décède sans enfant à 49 ans à Allerey le 17 octobre 1856 en léguant l'essentiel de ses biens propres à la commune de Labergement-les-Seurre (son lieu d'origine) pour l'édification d'un hospice nommé « Maison Cordelier » (c'était le nom de sa famille) devenu aujourd'hui une maison de retraite[5].
  • Bernard Serrigny (1870-1954), général, né à Labergement-lès-Seurre.
  • Charles Henry (1874-1951), général d'armée, doyen du corps de contrôle , GO de la Légion d'Honneur, a vécu ses dernières années à Labergement-les-Seurre dans le domaine viticole qui venait de son épouse Marguerite Petitjean,née à Seurre (1878-1960), tous deux ont été enterrés au cimetière de l'église.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. J.P.Diconne - Pierre-Frédéric Leblanc, grand propriétaire et bienfaiteur du bureau de Bienfaisance d’Allerey [1]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :