Izeure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yzeure et Yzeures-sur-Creuse.

Izeure
Izeure
L'église.
Blason de Izeure
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Genlis
Intercommunalité Plaine Dijonnaise
Maire
Mandat
Catherine Lanterne
2014-2020
Code postal 21110
Code commune 21319
Démographie
Population
municipale
857 hab. (2016 en augmentation de 10,58 % par rapport à 2011)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 10′ 15″ nord, 5° 08′ 18″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 207 m
Superficie 16,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Izeure

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Izeure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Izeure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Izeure

Izeure est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saulon-la-Chapelle Longecourt-en-Plaine Rose des vents
Noiron-sous-Gevrey
Corcelles-lès-Cîteaux
N Aiserey
Bessey-lès-Cîteaux
O    Izeure    E
S
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie d'Izeure est vendue par J. de Saint-Hilaire à Jacques de Bessey. La famille de Bessey conserve la seigneurie jusqu'à ce que Jean de Bessey, rançonné au cours de trois batailles, finisse par la revendre. Lui même sera tué à la bataille de Grandson en 1473.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« De sinople au chevron ondé renversé d'azur accompagné, en chef d'une hure de sanglier d'argent armée de gueules et en pointe de deux épis de blé d'or, tigés et feuillés du même posés aussi en chevron renversé. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 en cours Catherine LANTERNE    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 857 habitants[Note 1], en augmentation de 10,58 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
274313320374428415365380376
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
404442420387358336365331354
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
365358340258275272260216228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
220220213314527572749774772
2016 - - - - - - - -
857--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Izeure est le lieu d'origine maternelle et de séjour du héros mitidjien du roman autobiographique du grand écrivain algérien, Jean Pélégri, Les Étés perdus, Seuil,1999.

François et Pierre Lavocat, nés à Izeure et officiers dans l'armée de Napoléon furent tués à Wachau (Leipzig) et en Espagne à Sorauren en 1813.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :