Marigny-lès-Reullée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marigny-lès-Reullée
Marigny-lès-Reullée
L'église Saint-Luc de Marigny-lès-Reullée.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Intercommunalité Communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud
Maire
Mandat
Jean-Paul Bourgogne
2020-2026
Code postal 21200
Code commune 21387
Démographie
Population
municipale
216 hab. (2017 en augmentation de 7,46 % par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 59′ 54″ nord, 4° 57′ 52″ est
Altitude Min. 179 m
Max. 201 m
Superficie 10,02 km2
Élections
Départementales Canton de Ladoix-Serrigny
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Marigny-lès-Reullée
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Marigny-lès-Reullée
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marigny-lès-Reullée
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marigny-lès-Reullée
Liens
Site web www.marigny-les-reullee.fr/

Marigny-lès-Reullée est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Villy-le-Moutier Rose des vents
Ruffey-lès-Beaune N Corberon
Corgengoux
O    Marigny-lès-Reullée    E
S
Meursanges

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes de Marigny-lès-Reullée sont : Ecclesia de Marriniaco 1150[1], ecclesia Sancti Justi de Marrigneio 1175[1], Marrigneium prope Rurelatum 1234[1], Marrigné 1262[1], Marrigneyum versus Moyseyum 1300[1], Merrigny soubz Beaune 1377[1], Marrigney 1391[1], Marigney 1431[1], Marrigny près de Reullez 1450[1], Marrigny près Rullées 1470[1], Marigny 1549[1], Marrigny 1657[1], Marignles-Reullée 1783[1].

Bien que la mention la plus ancienne, Marriniaco, ne remonte qu'au XIIe siècle, il faut rester prudent sur l'étymologie possible. Cependant cette forme se rattache aux noms mérovingiens composés du NP Matrinius issus de Matrius dérivé de Mater "Mère" + suff. -acum[2]. Marigny peut se traduire par "le Domaine de la Mère".

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étymologie de Marigny indique que ce nom a pu se former dès l'époque mérovingienne.

L'église primitive était sous le vocable de Saint-Just, puis de Saint-Luc. La cure appartenait au chapitre d'Autun, archiprêtré de Beaune à qui elle avait été donnée par Henri de Bourgogne, évêque d'Autun, en 1150[1].

Marigny-lès-Reullée fut une ancienne possession des Carmélites de Beaune qui avaient acheté cette terre en 1633, de Bernard Perret, conseiller au parlement de Dijon ; elles le revendirent à un laïc, en 1690[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Bernard Javel    
  mars 2001 M. Bourgogne    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2017, la commune comptait 216 habitants[Note 1], en augmentation de 7,46 % par rapport à 2012 (Côte-d'Or : +1,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
222228248288229268275280258
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
270261250269272234232217208
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
220217227180176173163145145
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
150134101144168171187190192
2013 2017 - - - - - - -
206216-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Luc, anciennement sous le vocable de Saint-Just[1], fut reconstruite au XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p ROSEROT (Alph.) Dictionnaire topographique du département de la Côte-d'Or (1924), p. 237.
  2. MORLET (M. Th.) Les Noms de personne sur le territoire de l'ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle (1968), t.3, p. 135-136.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :