Viévigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Viévigne
Viévigne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Saint-Apollinaire
Intercommunalité Communauté de communes Mirebellois et Fontenois
Maire
Mandat
Anne-Marie Salas
2014-2020
Code postal 21310
Code commune 21682
Démographie
Population
municipale
246 hab. (2016 en augmentation de 14,95 % par rapport à 2011)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ 09″ nord, 5° 13′ 52″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 289 m
Superficie 13,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Viévigne

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Viévigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Viévigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Viévigne

Viévigne est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bèze Rose des vents
Beire-le-Châtel N Noiron-sur-Bèze
O    Viévigne    E
S
Tanay

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 M. Claude Lignier aucun retraité
mars 2008 en cours Mme Anne-Marie Salas aucun  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 246 habitants[Note 1], en augmentation de 14,95 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
285326362323364360380379355
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
357325340329312316311301279
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
271247220214210198205204184
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
159164139171202211212215246
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le cimetière comporte un carré militaire, signalé par une plaque commémorative à cocarde tricolore du Souvenir français pour les soldats morts pour la France durant les deux guerres mondiales.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • La famille Petit de Viévigne est connue par titres depuis le XIVe siècle, elle avait été maintenue le et portait d'azur, au lion d'or, lampassé de gueules.
  • Jacques Petit de Viévigne, alias Taupin, conseiller honoraire au Conseil supérieur de la Martinique en 1786, sénéchal et juge de l'amirauté de Saint-Pierre de la Martinique, a participé à l'élaboration du Code de la Martinique (1767), qui selon Dampierre est « un ouvrage conçu et rédigé suivant un plan méthodique, de manière à servir à l'administrateur et au juge ».
  • Danielle Thiéry, née à Viévigne le , écrivain français, Prix du Quai des Orfèvres en 2013 et première femme de l’histoire de la police française à accéder au grade de commissaire divisionnaire.
  • Henri Reymond (1737-1820), évêque de Dijon, possédait une maison à Viévigne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :