Aller au contenu

Chapelle Sainte-Marguerite de Villaines-en-Duesmois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chapelle Sainte-Marguerite de Villaines-en-Duesmois
Image illustrative de l’article Chapelle Sainte-Marguerite de Villaines-en-Duesmois
Chapelle et croix de cimetière.
Présentation
Nom local Chapelle du presbytère
Culte Catholique romain
Type Chapelle
Rattachement Archidiocèse de Dijon
Début de la construction XVe siècle
Style dominant Roman
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1927)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Villaines-en-Duesmois
Coordonnées 47° 40′ 59″ nord, 4° 31′ 36″ est
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Chapelle Sainte-Marguerite de Villaines-en-Duesmois
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Sainte-Marguerite de Villaines-en-Duesmois

La chapelle Sainte-Marguerite est un édifice religieux catholique situé à Villaines-en-Duesmois dans le département de la Côte-d'Or, en France.

Localisation

[modifier | modifier le code]

Aussi appelé chapelle du presbytère, l'édifice est situé dans le département français de la Côte-d'Or dans le hameau de Vaugimois sur la commune de Villaines-en-Duesmois.

Architecture

[modifier | modifier le code]

La chapelle Sainte-Marguerite est romane et pourvue d'un clocher-arcade.

Elle est composée d’une nef plafonnée unique avec un chœur à fond plat et aveugle.

Le mobilier liturgique (autel, tabernacle, …) est classé à l’Inventaire général du patrimoine culturel ainsi qu’une importante statuaire :

  • 2 Vierges à l’Enfant (XIVe , XVe siècle),
  • Sainte-Marguerite(XVe siècle),
  • Saint-Sébastien (XVIe siècle),
  • Christ en croix (XVIe siècle),
  • Sainte-Reine (XIXe siècle)[1].
  • Les fonts baptismaux sont entourés d'une balustrade du XVIe siècle.
  • La chapelle présente des dalles funéraires.

La chapelle est construite au XVe siècle.

Elle est inscrite aux monuments historiques par arrêté du [2].

Références

[modifier | modifier le code]

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]