Église Sainte-Madeleine de Baigneux-les-Juifs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Sainte-Madeleine de Baigneux-les-Juifs
Baigneux04.JPG
Eglise Sainte-Madeleine
Présentation
Type
Diocèse
Paroisse
Paroisse d'Aignay-Baigneux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
XIIIe remaniée XVIIe / XVIIIe siècle
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

L'église Sainte-Madeleine de Baigneux-les-Juifs est une église catholique située à Baigneux-les-Juifs, en France

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans la commune de Baigneux-les-Juifs (Côte-d'Or).

Historique[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Madeleine date du XIIIe siècle comme en atteste la croix tricéphale qui se trouve actuellement sous le porche sculptée vers 1300.

Elle a été remaniée au XVIIe et au XVIIIe avec adjonction des chapelles et de la sacristie (1693) en prolongement de l'édifice.

L'ancien clocher se trouvait alors au-dessus de la croisée du chœur ; l'actuel au-dessus du porche date de 1861

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Église à nef unique, chevet à fond plat éclairé d’un vitrail et plafond de bois à poutraison horizontale. Le clocher surplombe le porche d’entrée

La nef est séparée du chœur par une voûte en croisée d'ogives du XIIIe siècle qui supportait l'ancien clocher et deux chapelles sont accolées au chœur. La sacristie prolonge l'édifice.

Mobilier[modifier | modifier le code]

L’Inventaire général du patrimoine culturel, outre le mobilier liturgique de l’église (autels, retables, tabernacles, fonts baptismaux, chaire, clôture de chœur...) enregistre :

  • Deux peintures murales : sainte Marie l'Égyptienne (XVIIe siècle) et au-dessus du chœur la voûte est décorée de peintures de la seconde moitié du XVe siècle représentant le Christ en majesté et les quatre évangélistes avec leurs symboles respectifs : l'homme, le lion, le taureau et l'aigle.
  • Une très riche statuaire : Christ en croix (XIVe siècle), saint Antoine ermite (XVe siècle), Éducation de la Vierge (XVIe siècle), saint Laurent (XVIe siècle), 2 Christ aux liens (XVIe / XVIIIe siècle), saint Sébastien (XVIIe siècle), 2 sainte Madeleine (XVIIe / XVIIIe siècle), Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle), Christ en croix (XVIIIe siècle), saint Joseph et l'Enfant Jésus (XVIIIe siècle)[1].

Protection[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Madeleine est inscrite à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]