Baulme-la-Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Roche.

Baulme-la-Roche
Baulme-la-Roche
Église et croix de chemin à Baulme-la-Roche.
Blason de Baulme-la-Roche
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Talant
Intercommunalité Communauté de communes Ouche et Montagne
Maire
Mandat
Raphaël Vejux
2014-2020
Code postal 21410
Code commune 21051
Démographie
Gentilé Rochebalmiens, rochebalmiennes
Population
municipale
93 hab. (2016 en diminution de 14,68 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 48″ nord, 4° 47′ 59″ est
Altitude Min. 360 m
Max. 596 m
Superficie 6,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Baulme-la-Roche

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Baulme-la-Roche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baulme-la-Roche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baulme-la-Roche

Baulme-la-Roche (prononcé /bom.la.ʁɔʃ/) est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles. La tête sud du tunnel de Blaisy-Bas est située sur son territoire. Dijon est à 28 km.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Panges Rose des vents
Blaisy-Haut N Ancey
O    Baulme-la-Roche    E
S
Savigny-sous-Mâlain Mâlain

Histoire[modifier | modifier le code]

Godefroy, évêque de Langres (1139-1163), donne à l'abbaye de la Bussière les deux paroisses d'Agey et de Gissey avec leurs dépendances : Baume-la-Roche et la moitié de la paroisse de Remilly, et exempte les moines de toutes dîmes et exactions[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Baulme-la-Roche

Les armes de Baulme-la-Roche se blasonnent ainsi :

Coupé : au premier parti au I d'argent à la croix de gueules chargée de cinq roses du champ et au II d'azur au dextrochère de carnation vêtu d'argent tenant une crosse d'or, au second d'azur à la montagne de trois coupeaux d'or; à la divise d'or brochant sur la partition chargée d'une burelle ondée d'azur.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2011 2014 Jean-Luc Gourdin    
mars 2001 2011 Gisèle Monot    
Les données manquantes sont à compléter.|- style="vertical-align: top" 2014 2020 Raphaël Vejux    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 93 habitants[Note 1], en diminution de 14,68 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
357329335314300284249393392
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
244239222198238234214211195
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
177186184150170168156139130
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
120106778810011812110993
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La falaise de Baulme-la-Rocheː cette falaise calcaire est accessible pour tous par le haut et offre une vue exceptionnelle[6].

L'église Saint-Martin date du XVIIIe siècle. L'intérieur permet de voir des statues bois polychrome (XVIe, XVIIe et XVIIIe s.), des peintures sur toile XVIIe s.et sur bois (XVIe s.).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Marion, Notice sur l'abbaye de La Bussière (Côte-d'Or), vol. 4, Bibliothèque de l'école des chartes, 1843 (lire en ligne), chap. 1, p. 555.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Falaise de Baulme-la-Roche », sur onf.fr


Liens externes[modifier | modifier le code]