Terrefondrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Terrefondrée
Terrefondrée
L'église, monument historique.
Blason de Terrefondrée
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
Intercommunalité Pays Châtillonnais
Maire
Mandat
Frédéric Vitrant
2014-2020
Code postal 21290
Code commune 21626
Démographie
Population
municipale
62 hab. (2016 en diminution de 11,43 % par rapport à 2011)
Densité 4,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 52″ nord, 4° 51′ 55″ est
Altitude Min. 307 m
Max. 452 m
Superficie 13,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte administrative de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Terrefondrée

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Terrefondrée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Terrefondrée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Terrefondrée

Terrefondrée est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 21626.png

La superficie de Terrefondrée est de 13,9 km2 avec une altitude minimum de 307 mètres et un maximum de 452 mètres.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Hydrograhie[modifier | modifier le code]

La commune est irriguée par la Digeanne qui y prend sa source.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Recey-sur-Ource Rose des vents
Montmoyen N Bure-les-Templiers
O    Terrefondrée    E
S
Saint-Broing-les-Moines

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

L'interprétation du tranchement du lieu-dit Châteaubeau pose toujours question : refuge néolithique ou oppidum celte ?

La Douix de Terrefondrée était divinisée et on y a retrouvé des ex-voto gallo-romains.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Ce village du duché de Bourgogne échoit à la commanderie de Bure vers 1120 avant de passer aux Hospitaliers qui le tiennent jusqu'à la Révolution[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Terrefondrée Blason Parti : au premier vairé d'argent et de sable, au chef de même; au second reparti: au I de gueules à une croisette en chef à dextre et une demie en pointe à senestre mouvant de la partition, le tout d'argent, au II d'or à une cornière contournée de sable.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Terrefondrée appartient :

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 2001 André Morisot Sans étiquette  
mars 2001 act. Daniel Lhomme Sans étiquette  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 62 habitants[Note 1], en diminution de 11,43 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
312284309360358370347340292
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
280250231231216194159150151
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
149127115145112105102124118
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
1127378656060606462
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux, monuments et pôles d'intérêt[modifier | modifier le code]

Le porche de l'église.

En 2016, la commune compte 2 monuments inscrits à l'inventaire des monuments historiques[6], 8 monuments ou édifices répertoriés à l'Inventaire général du patrimoine culturel[7] et 12 objets répertoriés à l'IGPC[8].

Au hameau de Châtellenot :

  • Au hameau de la Forêt : la chapelle Saint-Louis du XVIIIe siècle, également agrandie au XIXe par l'architecte Simon Tridon, renferme une statue en bois polychrome de saint Jean-Baptiste datée de 1720.
  • Source de la Douix de Terrefondrée.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • L'Héritage de Terrefondrée, roman français de Jérôme Deliry paru en mars-2013, collection France de toujours et d'aujourd'hui chez Calmann-Lévy est un roman sur le transfert des toiles du musée du Louvre en 1939, l'action principale de l'histoire se déroule à Terrefondrée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Paris, A la rencontre du Châtillonnais : Montigny-sur-Anbe, Recey-sur-Ource, Châtillon-sur-Seine, La Bourgogne, Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :