Église de la Nativité de Voulaines-les-Templiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église de la Nativité de Voulaines-les-Templiers
Voulaines-les-Templiers FR21 eglise IMG0288.jpg
Édifice néo-classique construit de 1826 à 1830.
Présentation
Type
Destination initiale
Construction
1826-1830
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place Jean MoisyVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

L'église Notre-Dame de la Nativité est une église catholique située à Voulaines-les-Templiers dans le département de la Côte-d'Or en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans la commune de Voulaines-les-Templiers (Côte-d'Or).

Architecture[modifier | modifier le code]

Un portail à quatre colonnes soutient un fronton surbaissé.

Le clocher se termine par un dôme que surmonte une croix dont la hauteur est d'environ 40 mètres.

La nef principale éclairée par huit fenêtres garnies de vitraux est séparée par deux rangées de colonnes des deux bas-côtés qui se terminent par deux autels annexes.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Le mobilier de l'église paroissiale de la Nativité (XIXe siècle) dont la chaire et les fonts baptismaux sont inscrits à l'Inventaire général du patrimoine culturel ainsi que :

  • nombreux tableaux du XIXe siècle : saint Sébastien, sainte Catherine d'Alexandrie, sainte Elisabeth de Hongrie, saint Roch et l'ange, Jésus chez Marthe et Marie qui a eu les honneurs du Salon carré vers 1850 et la Remise du Rosaire à saint Dominique (XVIIe siècle)
  • statuaire du XVIIe siècle : Christ en croix et Le Baiser de paix[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse Notre-Dame de la Nativité était depuis 1107 possession de l'évêque de Langres.

L'église monumentale actuelle est entièrement rebâtie entre 1784 et 1786.

En 1831 eut lieu une reprise des travaux avec ajout d’un portique d'entrée à quatre colonnes.

L'église est inscrite monument historique par arrêté du 24 janvier 1991[2].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]