Aubaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubaine (homonymie).

Aubaine
Aubaine
L'église d'Aubaine.
Blason de Aubaine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Canton Arnay-le-Duc
Intercommunalité Communauté de communes de Pouilly-en-Auxois - Bligny-sur-Ouche
Maire
Mandat
Monique Renaudin
2014-2020
Code postal 21360
Code commune 21030
Démographie
Gentilé Aubainien
Population
municipale
99 hab. (2016 en augmentation de 1,02 % par rapport à 2011)
Densité 6,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 16″ nord, 4° 43′ 06″ est
Altitude Min. 380 m
Max. 611 m
Superficie 16,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Aubaine

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Aubaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aubaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aubaine

Aubaine est une commune française située dans le canton d'Arnay-le-Duc du département de la Côte-d'Or, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aubaine est un petit village français, situé dans le département de la Côte-d'Or et la région de Bourgogne. La commune d'Aubaine se situe au cœur de la vallée de l'Ouche et regroupe les habitants de trois hameaux : Aubaine, Crépey et Bécoup. Par ailleurs, une partie du territoire du hameau de Pont-d'Ouche est rattachée à la commune d'Aubaine.

La commune s'étend sur 16,2 km² et compte 89 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2006. Avec une densité de 5,5 habitants par km², Aubaine a connu une nette hausse de 53,4 % de sa population par rapport à 1999.

La culture des truffes y est pratiquée[1]. Des visites guidées se déroulaient en saison à partir du 1er septembre jusqu’au (visites plus proposées en 2009).

Aubaine est située à 16 km au nord-ouest de Beaune la plus grande ville à proximité.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Veuvey-sur-Ouche Antheuil Rose des vents
Crugey
Thorey-sur-Ouche
Bligny-sur-Ouche
N Bouilland
O    Aubaine    E
S
Bessey-en-Chaume

Histoire[modifier | modifier le code]

Dieu au maillet IIe siècle (musée du vin, Beaune)

Une statuette en bronze d'un dieu au maillet a été trouvée à Crépey. C'est un témoignage de la survivance des cultes gaulois à l'époque gallo-romaine[2].

"Les recherches ont montré que la commune d'Aubaine a vu son nom évoluer au cours du temps. De Albania (1004) on arrive à Aubeyne (1470) en passant par les toponymes d'Albane, Aubaigne, Aubaingne, Aubainne. MM. Berthoud et Matruchot écrivent qu'« Albani, thème si transparent qu'il ne peut donner lieu à aucune discussion, est le féminin du gentilice Albanius ». Aubaine (villa), était proprement « le domaine d'Albanius ». L. Taverdet quant à lui émet un avis similaire : « représenterait (villa) Albania, adjectif formé sur le nom de la personne Albanus ». L'abbé Bredault pense, au contraire, qu'Aubaine viendrait du mot Alb signifiant « montagne ». Les hameaux d'Aubaine ont également évolué avec le temps. Ainsi, Bécoup était nommé en 696 Bivagum. Bouvacoum (878), Bescou (1290), Bescoul (1391) et Bivago. Crispeis (878), Crispiacus (1119) est devenu Crespee (XIXe s.) avant de devenir Crépey. La ferme de Beaugey qu'il ne faut pas oublier se nommait en 1644 Bouagez et Beaugé au XIXe siècle. Vers 1740, le curé d'Aubaine faisait réponse à l'ingénieur Antoine, pour servir à dresser la carte de la province : «. Il y a un clocher qui forme flèche très peu élevée. C'est une simple seigneurie. Il est situé à trois lieues de Beaune, au midi. Les hameaux qui dépendent de ma paroisse sont Bécoup, situé à mi-côté, au nord, à un quart de lieue environ de mon village et Crespée, située sur le sommet d'une montagne entre le levant et le midi. Le village d'Aubaine a pour proche environnement les combes boisées de l'Aulne, du Tilleul, de Presme et des Oiseaux. Au bas du village, la source Saint-Quentin libère des eaux qui iront rejoindre l'Ouche à Pont-d'Ouche ». (Article tiré du Bien Public, dimanche ).

Autrefois, à Crépey, on pouvait venir se désaltérer à la buvette, laquelle se trouvait au croisement des routes d'Aubaine, de Beaune et d'Arcenant.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gabriel Moulin DVG Conseiller général
Président de la Communauté de communes du canton de Bligny-sur-Ouche
mars 2008 mars 2014 Jean-Louis Royer    
mars 2014 en cours Monique Renaudin   Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé : au premier parti au I d'argent à la croix pattée de huit pointes de gueules et au II d'azur semé de fleurs de lys d'or à l'écusson bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules, au second de gueules à la croix ancrée d'argent remplie de sable.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 99 habitants[Note 1], en augmentation de 1,02 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
321330347385413393411409414
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
394371363357326345315294285
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
254228224168147198218165130
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1039257576758819899
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église d'Aubaine a une abside et un avant-chœur roman.
  • Les lavoirs des hameaux d'Aubaine, de Bécoup et de Crépey.
  • La source Saint-Quentin autrefois réputée pour guérir les maladies des yeux.
  • Deux croix remarquables[7] sont situées à Aubaine. La première remonte probablement du XVIIIe siècle, à l'entrée du village, elle comporte des statues du Christ et de la Vierge en haut relief. La seconde date peut-être du XIVe siècle, en bordure du champ rural dit Champ de la Croix, elle est constituée d'une croix grecque avec un Christ en bas relief.
  • le four à pain du hameau de Crépey est un four communal construit au XIXe siècle puis restauré.

Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

La fête du Pain est une manifestation qui se déroule autour du four communal chaque année le 3e dimanche du mois de juin depuis 1985 avec la participation de l'association l'Aubecrey, (association loi de 1901, activités de loisirs, culturelles, sociales et sauvegarde du patrimoine local).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lestruffieresdecrepey.com/
  2. Histoire de Beaune et pays beaunois, Lucien Perriaux, 1974
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Les croix de chemin et de village du canton de Bligny-sur-Ouche, Jean Salat, 2008


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :